Posts Tagged ‘presse espagnole’

Éric Abidal, en attente d’une greffe, pourrait recevoir un don généreux

mars 22, 2012

Éric Abidal, défenseur emblématique du FC Barcelone et de l’équipe de France, annonçait jeudi 15 mars dernier qu’il devait subir une greffe du foie dans un futur proche.

Le joueur de 32 ans avait déjà été opéré par le passé d’une tumeur au foie, affichant une énorme cicatrice qui barrait son torse. L’international était revenu à la compétition quelques semaines plus tard, à la grande surprise de ses coéquipiers, et avait été de l’aventure en Ligue des champions…

Mais cette fois-ci, Éric Abidal ne reviendra pas aussi rapidement. Et sa participation à l’Euro semble compromise, même si un petit miracle est toujours possible. Car si l’on en croit des spécialistes des greffes, la communication du FC Barcelone laisse à penser que le Français pourrait recevoir un greffon d’un donneur vivant, réduisant de fait les délais d’attente.

Selon la presse espagnole, c’est à l’Hospital Clinic de Barcelone, un établissement spécialisé dans les transplantations, qu’il devrait être opéré, l’Espagne étant un pays réputé en matière de greffes. Le communiqué du club indiquait que le joueur serait opéré « dans les prochaines semaines« . Un délai inconciliable avec un placement ordinaire sur les listes d’attente, où il faut en moyenne quatre mois avant de recevoir un organe compatible prélevé sur une personne décédée. Car, comme l’explique le docteur Pere Montserrat à l’AFP, directeur de  l’OCATT, un organisme catalan collaborant avec l’Organisation nationale  des transplantations (ONT), c’est bien l’urgence de la situation qui dicte la priorité des greffes et non la date d’inscription sur cette liste.

Au vu du délai annoncé par le FC Barcelone, Éric Abidal ne passera donc pas par la liste d’attente, mais adoptera l’autre solution : le don d’organe par une personne vivante. « Affirmer qu’un patient va être transplanté dans les prochaines semaines est impossible si le malade est sur liste d’attente, où le patient peut se trouver plus ou moins longtemps selon la gravité de la maladie ou la disponibilité des organes. Pour faire cette affirmation, Abidal a forcément un donneur vivant« , explique le docteur Rafael Matesanz à l’AFP.

Une hypothèse que semble privilégier le journal ABC, qui sous-entendait qu’un ami d’enfance de l’international lui donnerait une partie de son foie, et à laquelle semblait souscrire lui-même l’agent du joueur, David Venditelli. Cette solution permet ainsi d’être opéré dans un délai bien plus court. Le parcours est cependant tout autant encadré. Le donneur doit être en parfaite santé, physique et psychique et obtenir l’accord d’un juge après une enquête qui détermine l’absence de motivation économique. Le temps d’attente pourrait correspondre aux « quelques semaines » annoncées par le FC Barcelone.

Purepeople.com