Posts Tagged ‘Prévisions’

Coronavirus: l’OMS prévoit une épidémie « très longue »

août 1, 2020
Emblème de l'Organisation mondiale de la santé au siège de l'OMS à Genève le 24 février 2020

© Fabrice COFFRINI © 2019 AFP Emblème de l’Organisation mondiale de la santé au siège de l’OMS à Genève le 24 février 2020
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), réunie samedi à Genève, a prévenu que la pandémie de coronavirus allait probablement être « très longue ».Le Comité d’urgence de l’organisation, réuni depuis vendredi pour la 4e fois pour réévaluer la pandémie, « a souligné que sa durée allait être certainement très longue », a indiqué l’OMS dans un communiqué.

L’agence des Nations unies avait indiqué plus tôt cette semaine que les saisons ne semblent pas avoir d’impact sur le développement de la pandémie de coronavirus, mettant en garde contre l’illusion d’être protégé en été.

Par H.G. avec BFM TV

Canada : Pas de centres pour les sinistrés en cas d’inondation, prévient Québec

mars 16, 2020
Des inondations printanières ont fait de nombreux sinistrés à Rigaud en 2017.
© Christinne Muschi/Reuters Des inondations printanières ont fait de nombreux sinistrés à Rigaud en 2017.
La pandémie de coronavirus change les façons de faire et la gestion d’une possible crue printanière ne fera pas exception, a averti lundi la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. Le gouvernement ne permettra donc pas l’ouverture de centres d’hébergement pour les sinistrés en cas d’inondation.

Cette mesure exceptionnelle est nécessaire pour éviter la propagation du coronavirus, dit Geneviève Guilbault.

Mme Guilbault a qualifié cette mesure d’extraordinaire, et dit qu’elle est nécessaire pour éviter la propagation du virus. Québec recense présentement 50 cas de COVID-19 à l’échelle de la province.

La ministre a également évoqué d’autres directives, dans un message publié sur sa page Facebook.

Les municipalités devront entre autres prévoir des endroits, comme des hôtels ou résidences universitaires, pour accueillir leurs citoyens touchés. Ces endroits seront tenus d’offrir des services de traiteur, des produits d’hygiène et tout le matériel nécessaire pour limiter la propagation du virus.

Nous invitons les citoyens habitant des zones à risque à songer à un endroit où ils pourront se loger en cas d’inondation, a aussi suggéré la vice-première ministre.

Mme Guilbault a précisé qu’elle s’était déjà entretenue avec des élus de l’Outaouais et de la Montérégie, dont le maire de Gatineau, Maxime Pednaud-Jobin, et le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, Patrick Bousez. Les élus des autres régions qui risquent d’être touchées seront contactés au cours des prochains jours.

Les importantes crues printanières qui sont survenues au Québec l’an dernier ont forcé l’évacuation de milliers de personnes, dont 6000 à Sainte-Marthe-sur-le-Lac seulement, en raison de la rupture de la digue sur le lac des Deux Montagnes.

Avec CBC/Radio-Canada

France/Tempête Ciara: des vents jusqu’à 140 km/h attendus

février 8, 2020

Ciara

 

MÉTÉO – La Chaîne Météo a placé 37 départements en alerte orange.

Après une semaine calme, le temps se dégrade à nouveau fortement à partir de ce dimanche. Des vents tempétueux sont attendus au nord de la Loire en lien avec la tempête Ciara. C’est le nord de la France qui sera plus particulièrement impacté par les vents violents avec des rafales tempétueuses qui pourront atteindre 140 km/h sur les caps et côtes exposés, entre 100 et 120 km/h au nord de la Loire et 90 à 100 km/h du Poitou à la Bourgogne. Ce type de tempête hivernale classique survient en moyenne une fois tous les deux à trois ans.

Après le passage de la tempête Ciara sur la moitié nord, la succession de perturbations actives générera de forts cumuls de précipitations dans le Grand Est et les Alpes du Nord, avec de nouvelles crues et inondations à redouter ainsi qu’une tempête de neige sur les hauts reliefs alpins augmentant le risque d’avalanches.

La Chaîne Météo a placé samedi 8 février 37 départements en alerte orange vents violents et fortes pluies. Ces départements concernent toute la moitié nord du pays.

Voici les prévisions en vue :

Dimanche, les vents atteindront 100 à 100 km/h en bord de Manche et jusqu’à 120 km/h sur la côte d’Opale au cours de la matinée. Les rafales seront de 70 à 80 km/h, dans l’intérieur des terres, au nord de la France. L’après-midi, la tempête Ciara s’étendra également des Pays-de-la-Loire aux Ardennes. Le soir, elle gagnera le Poitou, la région Centre, la Bourgogne, la Champagne, la Lorraine et les Vosges. Les vents les plus violents – 120 à 140 km/h entre la côte d’Opale et Dunkerque – se produiront entre les Hauts-de-France et la Lorraine.

Les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Seine-Maritime, de la Somme et de la Manche, tous placés en alerte orange, devront faire face au risque de nombreuses submersions littorales.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le nord de la France sera secoué par des rafales à 100 km/h dans les terres et 120 km/h près du littoral de la Manche. Elles pourront atteindre 140 km/h sur le pays de Caux, la Côte d’Opale (Boulonnais) et l’Artois, mais aussi sur les sommets vosgiens, jurassiens et auvergnats.

Lundi, des vents de 100 km/h à 130 km/h (en montagne) subsisteront sur le Grand-Est le matin, tout comme le risque de nombreuses submersions littorales, en bord de mer. La Chaîne Météo envisage l’apparition d’un fort coup de vent, après le passage de la tempête Ciara, dans l’après-midi et surtout dans la soirée, de la Bretagne à la région des Hauts-de-France. En parallèle, une nouvelle tempête se formera au-dessus de la Corse avec des rafales à plus de 150 km/h, notamment dans la nuit de lundi à mardi.

Par Le Figaro.fr

Après la crise, la Côte d’Ivoire anticipe une récession de 6,3% en 2011

juin 23, 2011

La Côte d’Ivoire prévoit une récession de 6,3% en 2011, contrecoup de la très grave crise post-électorale sur la plus importante économie d’Afrique de l’Ouest francophone, a annoncé jeudi le gouvernement.

« Malgré un environnement relativement favorable », marqué par « une croissance prévue d’environ 4% dans la zone Uémoa » (Union économique et monétaire ouest-africaine), « notre pays connaîtra une croissance négative de 6,3%, soit une perte de près de 10 points par rapport à 2009 et 2010 », selon un communiqué du Conseil des ministres.

« Cette baisse importante est liée aux conséquences de la crise socio-politique (. . . ) au cours des quatre premiers mois de l’année et dont les effets seront malheureusement encore visibles une grande partie de 2011 », poursuit le gouvernement.

« L’activité économique reprend timidement en raison des perturbations subies par tous les secteurs d’activité », liées notamment aux pillages et à l’insécurité, ajoute-t-il.

Le budget adopté par le gouvernement du président Alassane Ouattara, aux commandes du pays depuis avril, est toutefois de 3. 050 milliards FCFA (environ 4,6 mds EUR), en croissance de 5,3% par rapport à 2010.

Cette hausse s’explique par les « exigences de la reconstruction post-crise » et « la nécessité d’honorer les engagements de la dette publique, notamment extérieure », en vue d’obtenir une quasi-suppression de la dette dans le cadre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, selon le communiqué.

Selon des sources proches du dossier, la Côte d’Ivoire, qui depuis la fin de la crise post-électorale en avril reçoit de nouveau le soutien de ses partenaires internationaux, devrait pouvoir décrocher cet effacement de dette mi-2012.

Jeuneafrique.com avec AFP