Posts Tagged ‘prix pritzker’

Le prix Pritzker attribué à l’architecte indien Balkrishna Doshi

mars 7, 2018

New York – Le prix Pritzker, plus prestigieuse récompense d’architecture au monde, a été attribué mercredi à Balkrishna Doshi, qui devient, à 90 ans, le lauréat le plus âgé et le premier Indien à l’emporter.

Disciple du Français Le Corbusier, Balkrishna Doshi s’est illustré par son architecture moderniste, qui tranchait avec une Inde encore très traditionnaliste, mais intégrait néanmoins les aspects de la culture du pays et ses traditions.

Il est aussi connu pour son engagement en faveur d’une architecture durable et pour des logements peu coûteux.

Parmi ses réalisations figure notamment l’ensemble Aranya, à Indore, dans l’Etat indien du Madhya Pradesh.

Il s’agit d’un projet gigantesque, ensemble de bâtiments d’un étage au plus construit dans les années 80 pour répondre à une crise du logement dans la région.

Aujourd’hui encore, quelque 80.000 personnes vivent dans l’un des 6.500 habitations construites dans le cadre de ce projet.

Balkrishna Doshi a pensé l’architecture comme une extension du corps humain, avec une volonté d’harmonie avec son environnement, qu’il s’agisse du climat, du paysage ou de l’urbanisme.

Les réalisations de Balkrishna Doshi « respectent la culture orientale tout en améliorant la qualité de vie en Inde », selon le communiqué publié mercredi par le jury du Pritzker.

« Je dois ce prix à mon gourou, Le Corbusier », a commenté le lauréat 2018, cité dans le communiqué, au sujet du Pritzker, souvent considéré comme l’équivalent du prix Nobel en architecture.

« Au fil des années, Balkrishna Doshi a toujours créé une architecture sérieuse, jamais tape-à-l’œil ou inscrite dans des tendances », a expliqué le jury du Pritzker.

« Doshi est très au fait du contexte dans lequel sont situées ses réalisations », a ajouté le jury. « Ses solutions prennent en compte les dimensions sociale, environnementale et économique et, de ce fait, son architecture est complètement en prise avec la notion de durabilité ».

Romandie.com avec(©AFP / 07 mars 2018 16h06)                                            

Toyo Ito, prix Pritzker 2013

mars 19, 2013

L’architecte a été récompensé pour l’ensemble de son œuvre

 
Toyo Ito, prix Pritzker 2013

TOYO_MEDIATHEQUETOYO_ITO_STADETOYO_TIMATOYO_ITO_PORTRAITTOYO_MUSEE

Cette année le Prix Pritzker – Nobel de l’architecture – a été décerné à l’architecte japonais Toyo Ito à Los Angeles. Une des récompenses les plus prestigieuses, saluant l’œuvre conceptuelle d’Ito, qui s’efforce de réinventer sa profession depuis quarante ans.

Décerné chaque année à un architecte vivant, le prix Pritzker est l’occasion de mettre en avant le travail d’un architecte renommé. C’est au tour de Toyo Ito, 71 ans, de voir sa carrière consacrée. Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Los Angeles, le président du jury Peter Palumbo n’a pas tari d’éloges sur le lauréat. «Tout au long de sa carrière, Toyo Ito a été capable de produire un corpus d’œuvres qui combinent l’innovation conceptuelle avec des constructions superbement réalisées», a confié le président du jury. Puis de louer «le talent unique de ce professionnel», qui a réalisé en quelques quatre décennies bâtiments publics, comprenant des théâtres, des bibliothèques, mais encore des parcs ou des maisons.

Né en Corée du Sud à Séoul en 1941 de parents japonais, Toyo Ito diplômé en architecture de l’université de Tokyo ouvre son propre studio de création en 1971. Considéré comme l’architecte de l’essentiel, il fait partie de cette génération de constructeurs japonais bien décidés à modifier l’approche des lieux de vie. Après avoir développé à l’aube de sa carrière des habitats domestiques sorte de cellules d’habitation tournées sur elles-mêmes, Toyo recherche l’abstraction dans ses créations, puis se penche sur les nouvelles technologies. Depuis dix ans, Ito synthétise son travail dans des œuvres comme la désormais culte médiathèque de Sendai à Tokyo, aux grands panneaux de verre métaphore d’un aquarium.

Depuis la création du Pritzker en 1979, aujourd’hui sous l’égide de la fondation Hyatt, Toyo Ito est le cinquième architecte japonais a être récompensé, tout en humilité. Si ses créations s’exposent en Asie mais aussi en Europe, le perfectionniste Toyo Ito a aussitôt déclaré en recevant son prix: «De toutes façons, quand une construction est terminée, je deviens douloureusement conscient de mes propres insuffisances… et cela se transforme en énergie pour me confronter au projet suivant». 

 Gala.fr par Pauline Gallard