Posts Tagged ‘Proba Koala’

Côte d’Ivoire: Déchets toxiques d’Abidjan, 7 millions d’euros détournés(avocats)

octobre 13, 2011

ABIDJAN, Près de 7 millions d`euros destinés à l`indemnisation des 6.000 victimes restantes des déchets toxiques déversés en
2006 à Abidjan ont été détournés par l`association en charge de sa distribution, ont accusé jeudi à Abidjan les avocats des victimes.

Claude Gohourou, responsable de la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques (CNVDT-CI), « a volé l`argent des 6.000 victimes », a affirmé l`avocat anglais Martyn Day lors d`une conférence de presse à Abidjan.

« M. Gohourou a promis depuis avril 2010 de dédommager les victimes, dont la plupart sont d`origine modeste et pauvre, mais jusqu`ici il ne l`a pas fait », a déploré ce responsable du cabinet d`avocats Leigh Day&Co, annonçant qu`une plainte a été déposée contre lui devant la justice ivoirienne.

Après indemnisation de plus de 23.000 victimes, « 4,5 milliards de FCFA (6,8 M EUR) » étaient « censés être disponibles sur le compte de la Coordination », mais « il ne reste plus que moins de 400.000 FCFA (610 euros) », a-t-il déclaré.

L`avocat ivoirien Zinda Sawadogo, du cabinet KSK, associé à Leigh Day&Co, a dit craindre que « les chances de retrouver cette somme ne s`amenuisent si aucune action rapide et vigoureuse n`est entreprise par les autorités judiciaires et policières ».

Amnesty International avait appelé en août le nouveau gouvernement ivoirien à « agir fermement » pour que des milliers de victimes perçoivent l`indemnisation prévue, et déjà mis en cause la CNVDT-CI.

Après un accord signé en septembre 2009, Trafigura a versé 22,5 milliards de francs CFA (33 millions d`euros) destinés à près de 30.000 victimes.

Auparavant, en février 2007, la compagnie avait conclu un accord amiable avec l`Etat ivoirien qui arrêtait toute poursuite en contrepartie du versement d`une indemnisation globale de plus de 100 milliards de FCFA (152 millions d`euros).

Le déversement de résidus toxiques du cargo Probo Koala à Abidjan en août 2006 avait causé la mort de 17 personnes, selon la justice ivoirienne, et des milliers d`intoxications. La compagnie a toujours nié qu`il ait pu provoquer décès et maladies graves.

AFP