Posts Tagged ‘Provinces’

Plusieurs premiers ministres provinciaux sanctionnés par Moscou

septembre 23, 2022
Les deux premiers ministres en conférence de presse.

François Legault et Blaine Higgs font partie des citoyens canadiens qui ne peuvent plus mettre les pieds en Russie. (Archives) Photo : La Presse Canadienne/Nathan Denette

En réponse aux sanctions canadiennes, le ministère russe des Affaires étrangères a ajouté jeudi le nom du premier ministre québécois François Legault et ceux de 86 autres personnalités politiques, militaires et d’affaires à une liste de citoyens canadiens ne pouvant mettre les pieds en Russie.

Se retrouvent également sur cette liste le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, son homologue de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, et le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston.

Les premiers ministres des trois territoires (Pauloosie Jamesie Akeeagok du Nunavut, Caroline Cochrane des Territoires du Nord-Ouest et Sandy Silver du Yukon) sont également visés, ainsi que les lieutenants-gouverneurs des dix provinces.

Le président et chef de la direction de Bombardier, Éric Martel, et les chefs de diverses entreprises qui ont fait ou envisagent de faire des dons à Kiev, qualifié de régime néonazi par la Russie, ont également été sanctionnés.

Selon le document du ministère russe des Affaires étrangères, ces ajouts partent du principe de réciprocité et se veulent une réponse directe aux sanctions périodiques du Canada, que la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a promis d’intensifier.

Toutes ces sanctions contre la Russie sont de nature symbolique et incapables d’affecter l’économie russe, et le gouvernement canadien le sait très bien, a déclaré Artem Kalabukhov, conseiller politique de l’ambassade de Russie à Ottawa.

Mélanie Joly.

Mélanie Joly, ministre des Affaires étrangères Photo : La Presse Canadienne/Sean Kilpatrick

Mélanie Joly a indiqué qu’elle prononcerait un discours national axé sur le soutien canadien à l’Ukraine, lundi.

Le Congrès des Ukrainiens canadiens a appelé le gouvernement fédéral à décréter une interdiction de visa pour les ressortissants russes, arguant que les actions de la Russie constituent un génocide qui devrait empêcher ses citoyens du privilège de voyager à l’étranger. La demande avait été formulée le mois dernier par le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, à l’intention des pays de l’Union européenne.

Cette possibilité a été écartée par la cheffe de la diplomatie canadienne, du moins pour le moment. À New York pour l’Assemblée générale des Nations unies, Mélanie Joly a expliqué que le Canada risquerait de fermer la porte à des dissidents russes cherchant à fuir leur pays s’il allait de l’avant avec une telle interdiction.

Elle a souligné que de nombreux Russes se précipitaient aux frontières depuis le lancement d’une mobilisation partielle des réservistes décrétée par Vladimir Poutine.

Mme Joly a toutefois déclaré qu’il était envisageable que le Canada envoie davantage d’armes à Kiev, une autre demande formulée par le Congrès des Ukrainiens canadiens.

Plus vite les armées russes seront vaincues, plus vite la paix reviendra en Europe , a écrit le président du Congrès, Ihor Michalchyshyn.

Radio-Canada avec des informations de Louis Blouin et de La Presse canadienne