Posts Tagged ‘Rafael Nadal’

Rafael Nadal remporte un 21e titre en grand chelem, une victoire historique

janvier 30, 2022
Rafael Nadal célèbre les bras au ciel.

Rafael Nadal explosant de joie après sa conquête d’un 21e titre de grand chelem. Photo: AFP via Getty Images/Martin Keep

L’Espagnol Rafael est devenu, dimanche, le maître absolu des tournois du grand chelem, en s’imposant en finale des Internationaux d’Australie.

Pour récolter cette 21e victoire historique, Nadal (no 6) a eu besoin de cinq manches et 5 heures 24 minutes face au Russe Daniil Medvedev (no 2), qu’il a finalement défait 2-6, 6-7 (5/7), 6-4, 6-4 et 7-5.

À 35 ans, Nadal devance maintenant Roger Federer (20) et Novak Djokovic (20), expulsé d’Australie avant le début du tournoi, au sommet du classement pour le nombre de victoires en tournois majeurs.

Dans les minutes qui ont suivi sa victoire, Nadal a eu droit aux félicitations de Djokovic qui lui a adressé le gazouilli suivant sur son compte Twitter: Formidable accomplissement ! Une fois de plus, cet impressionnant esprit combatif a su s’imposer. Medvedev a tout donné en jouant avec la passion et la détermination auxquelles il nous a habitués.

Pour ne pas être en reste, Federer a largement abondé dans le même sens sur Instagram.

Quel match ! Sincères félicitations à mon ami et grand rival @rafaelnadal pour être devenu le premier homme à remporter 21 titres du Grand Chelem, a témoigné le Suisse, qui n’a pu prendre part cette année au tournoi australien, toujours convalescent après une opération à un genou.

« C’est fantastique, il ne faut jamais sous-estimer les grands champions. Ton incroyable éthique de travail, ton dévouement et ta combativité sont une grande inspiration pour moi et pour bon nombre de joueurs. »— Une citation de  Roger Federer

Treize des grands titres de Nadal ont été acquis sur la terre battue de Roland-Garros, sa surface de prédilection.

Il compte aussi quatre titres aux Internationaux des États-Unis et deux sur le gazon de Wimbledon. Cette victoire à Melbourne est la deuxième de sa carrière en six présences en finale, sa première depuis 2009.

« Ce trophée restera à jamais dans mon coeur. C’est fou! Il y a un mois et demi, je ne savais pas si je rejouerais. Et là, je soulève ce trophée. Vous ne pouvez pas vous imaginer tout le travail qu’il a fallu accomplir pour y arriver. »— Une citation de  Rafael Nadal

C’est un des matchs qui m’a procuré le plus d’émotions dans ma carrière et, le partager avec toi (Daniil Medvedev, NDLR), c’est un honneur, a-t-il dit, en promettant au Russe qu’il soulèverait sans aucun doute ce trophée plusieurs fois dans sa carrière.

Le niveau était fou… Pendant le match, je jouais mais, après, je lui ai demandé : « tu n’es pas quand même un peu fatigué? », avait d’abord relaté Medvedev, finaliste malheureux.

Bien que très déçu, Medvedev a terminé son face-à-face parfois tendu avec le public australien sur une note d’humour. D’habitude, mon épouse est dans le box… là, je pense qu’à l’heure qu’il est notre téléviseur doit être cassé !

Nouvelle remontée

Face à Medvedev, Nadal a de nouveau puisé dans ses ressources afin de combler un retard de deux manches.

Plus tôt cette semaine, en quarts de finale, Nadal avait résisté à une poussée du Canadien Denis Shapovalov pour l’emporter aussi en cinq manches. La fiche du Majorquin est de 24-13 dans ses duels en cinq manches, contre 3-8 pour Medvedev.

Auteur de 36 fautes directes au cours des deux premières manches, Nadal semblait se diriger vers une conclusion décevante. Mais une blessure à la cuisse gauche est venue entraver la marche de Medvedev.

Même les multiples interventions du thérapeute n’ont pas permis au Russe de retrouver tous ses moyens. Privé de cet appui essentiel, le service de Medvedev a aussitôt perdu de son mordant.Un joueur de tennis reçoit un soin thérapeutique.

Daniil Medvedev n’a plus été le même après avoir reçu un traitement à sa cuisse gauche. Photo: AFP via Getty Images/William West

La manche ultime à elle seule a été le théâtre d’une bataille épique, Medvedev faisant fi de la douleur pour jeter ses derniers efforts sur le court.

Nadal a tout de même renversé la vapeur et inscrit son nom en lettres d’or dans le grand livre du tennis de l’ère moderne.

Nadal devient aussi le deuxième joueur de l’ère moderne, le quatrième dans l’histoire, à avoir remporté au moins deux fois chacun des quatre tournois majeurs. Un exploit réalisé par Djokovic l’an dernier, quand il a gagné Roland-Garros pour la deuxième fois.

Trois femmes ont fait mieux dans l’histoire du tennis : Margaret Court (24 titres majeurs), Serena Williams (23) et Steffi Graf (22).Il embrasse le trophée du vainqueur.

Rafael Nadal embrasse son deuxième trophée des Internationaux d’Australie. Photo: AFP via Getty Images/Martin Keep

Un duel dantesque

Cette finale à Melbourne entre Medvedev et Nadal était une revanche de celle remportée en cinq manches par l’Espagnol aux Internationaux des États-Unis, en 2019.

Cette année, Medvedev pouvait se prévaloir de l’expérience de deux finales majeures supplémentaires jouées en 2021 : l’une perdue sur le court Rod Laver australien face à Djokovic et l’autre gagnée sur le Arthur-Ashe new-yorkais face au même Serbe.

Nadal a tout de suite pu sentir la différence. Après trois premiers jeux serrés, le Russe a nettement pris le dessus dans la première manche. L’Espagnol a tout tenté : allonger les échanges, les écourter, monter au filet, jouer court, long… rien ne parvenait à déstabiliser Medvedev, qui a facilement remporté cette entrée en matière.

Dans la deuxième manche, qui a duré 84 minutes, le Russe a perdu de son efficacité au service et s’est retrouvé sous pression. Nadal a réussi deux bris, mais son adversaire est revenu à 5-5. Les deux hommes en sont arrivés au jeu décisif, où Medvedev a conclu à sa première occasion.

Pour rester dans le match, Nadal – qui se remet d’une blessure à un pied lui ayant coûté six mois de compétition l’an dernier ainsi que d’une infection à la COVID-19 – était condamné à l’exploit à chaque point. En début de deuxième manche, un amorti lui a d’ailleurs permis de remporter un point après 40 coups échangés.

Dans la manche suivante, il a sauvé trois balles de bris pour revenir à 3-3. C’est lui qui a pris le service de son adversaire pour mener 5-4 et servir pour la manche. Il a conclu sur un coup droit rageur le long de ligne.

L’Espagnol a ensuite réussi le bris décisif en quatrième manche pour mener 3-2 et, ensuite, niveler les chances dans le match.

La manche décisive a donné lieu à une bataille de tous les instants. Ayant réussi le bris pour mener 3-2, Nadal s’est fait rejoindre à 5-5 alors qu’il servait pour le match et qu’il n’était qu’à deux points de la victoire.

Medvedev a de nouveau perdu son jeu au service et, cette fois, Nadal a réussi à conclure.

Avec Radio-Canada par

Jean-François Chabot

Jean-François Chabot

Tennis : Rafael Nadal renonce à Wimbledon et aux Jeux olympiques

juin 17, 2021

Le champion espagnol de 35 ans explique qu’il veut laisser son corps « récupérer », après sa défaite en demi-finale de Roland-Garros.

Rafael Nadal fait un break. Le champion de tennis a décidé de renoncer à participer au prochain tournoi de Wimbledon (28 juin-11 juillet) et aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août). Le Majorquin de 35 ans veut laisser son corps « récupérer ». « L’objectif est de prolonger ma carrière et de continuer à faire ce qui me rend heureux, c’est-à-dire jouer au plus haut niveau », a écrit le joueur de 35 ans sur les réseaux sociaux. Rafael Nadal est champion olympique en simple en 2008 et en double en 2016, vainqueur de 20 titres du grand chelem. Le champion s’est incliné vendredi dernier en demi-finale de Roland-Garros face à Novak Djokovic.

L’Espagnol n’indique pas précisément dans sa communication s’il souffre d’une blessure. Pour justifier son absence au tournoi londonien, il évoque les calendriers rapprochés entre Roland-Garros et Wimbledon, qu’il a remporté à deux reprises (2008 et 2010). « Il vient de s’écouler deux mois de grands efforts, et la décision que je prends porte à moyen et long terme. La prévention de toute forme d’excès dans mon corps est un facteur très important à ce stade de ma carrière afin d’essayer de continuer à me battre pour le plus haut niveau de compétition et de titres », a-t-il détaillé en espagnol sur Instagram.

Les Jeux olympiques, sa « priorité »

Rafael Nadal a souffert ces dernières saisons de blessures aux genoux qui l’ont parfois tenu longtemps éloigné des terrains. L’Espagnol avait déjà dû déclarer forfait pour les Jeux de Londres en 2012, en raison de souci à un genou. Il était le porte-drapeau de la délégation espagnole lors des derniers JO de Rio en 2016. Dans son message, le joueur salue ses fans en Angleterre et au Japon, et rappelle que les Jeux ont toujours été « une priorité » pour lui en tant que sportif, y trouvant « un état d’esprit que chaque sportif au monde espère vivre ».

Par Le Point avec AFP

Nadal, souffrant, renonce à Abou Dhabi

décembre 25, 2012

L’Espagnol Rafael Nadal, souffrant, ne disputera pas le tournoi exhibition d’Abou Dhabi où il comptait renouer fin décembre avec la compétition après six mois d’absence en raison d’une blessure au genou.

« Rafael Nadal a été contraint de déclarer forfait à la dernière minute en raison d’un virus gastrique », ont annoncé aujourd’hui les organisateurs de l’épreuve qui se déroule du 29 au 31 décembre.

L’ancien numéro un mondial n’a plus joué depuis juin dernier et son élimination au deuxième tour à Wimbledon. Il estime qu’il n’aura pas retrouvé toute la plénitude de ses moyens avant le mois de mars où il s’alignera au Masters 1000 d’Indian Wells.

Désormais quatrième au classement ATP, il compte disputer le tournoi de Doha, au Qatar, qui commmence le 1er janvier. Le premier tournoi du Grand Chelem de la saison, l’Open d’Australie, débute le 14 janvier.

Lefigaro.fr avec AFP

Un déséquilibré veut tuer Roger Federer

octobre 5, 2012

Sa vie en danger ?

  • Un déséquilibré veut tuer Roger Federer Un déséquilibré veut tuer Roger Federer Un déséquilibré veut tuer Roger Federer

Les vingt-quatre heures de la journée du 6 octobre paraîtront sans doute très longues à Roger Federer. Un homme a annoncé qu’il allait l’assassiner demain.

Tremble Roger Federer ! Pas parce que tu vas devoir affronter ta bête noire, Rafael Nadal lors du tournoi de Shanghai, mais parce qu’un détraqué t’a menacé de mort. Sur le site Internet baidu.com, un homme caché derrière le pseudonyme Blue Cat Polytheistic Religion Founder 07 a annoncé qu’il avait l’intention de tuer le numéro un mondial : « Le 6 octobre, je prévois d’assassiner Federer dans le but d’exterminer le tennis. » Le même pseudo a ensuite posté un photomontage montrant Federer agenouillé sur un court. À ses côtés, un bourreau tenant une hache.

« Nous sommes parfaitement au courant des propos qui ont été tenus et nous prenons ce genre de problèmes au sérieux, a déclaré un responsable du tournoi à l’AFP dans un communiqué. Toutes les précautions sont prises pour s’assurer que les joueurs sont en sécurité et à l’aise. » Dans une interview accordée au quotidien local Shanghai Youth Daily, un autre responsable du tournoi a déclaré : « Nous espérons qu’il s’agit seulement d’une menace verbale et que cet individu n’essaiera pas de passer à l’acte. Cependant, nous devons le prendre au sérieux. »

Les mesures de sécurité ont donc été renforcées autour du joueur et de sa famille, sa femme étant souvent à ses côtés avec leurs jumelles pour le soutenir. Une raison supplémentaire pour Roger de stresser avant le début du Masters 1000 de Shanghai dimanche.

Voici.fr par M-A.K

ATP Queen’s – Tsonga claque Nadal

juin 10, 2011

Jo-Wilfried Tsonga a réalisé « la » perf’ de sa saison en dominant Rafael Nadal sur le gazon du Queen’s. Le Français a survolé le troisième set devant le vainqueur de Roland-Garros et s’est qualifié 6-7 (3-7), 6-4, 6-1. Le Manceau rencontrera James Ward, tombeur d’Adrian Mannarino dans la soirée.

Il l’attendait depuis trois ans, il la tient. Exceptionnel au service pendant tout le match (25 aces), le Français a brutalement haussé son niveau de jeu du fond du court et à la volée dans les deux dernières manches pour infliger à l’Espagnol une nette défaite. Tsonga n’avait plus battu Nadal depuis la fameuse demi-finale de l’Open d’Australie 2008 qui avait marqué son éclosion au plus haut niveau. Depuis, le Majorquin avait triomphé à quatre reprises.

Même s’il n’a pas encore retrouvé toute sa qualité de jeu, l’ex-N.1 français, redescendu à la 19e place mondiale, a assuré le spectacle vendredi. Décisif en coup droit en fin de rencontre, il a aussi gratifié le très select public londonien de deux époustouflants plongeons. « A la fin, j’ai vraiment bien joué. Je ne lui ai plus rien donné et je frappais très fort », a-t-il commenté.

Le Manceau affrontera samedi en demi-finale un Anglais totalement inconnu, James Ward, classé à la 216e place mondiale, qui a mis fin au joli parcours de l’autre Tricolore Adrian Mannarino. Le Val d’Oisien, vainqueur de l’Argentin Juan Martin Del Potro la veille, a sauvé six balles de matches dans le deuxième set arraché 16-14 au tie-break avant de s’incliner en trois manches 6-2, 6-7 (14/16), 6-4. Face à l’étonnant britannique, Tsonga sera évidemment archi favori pour atteindre la finale d’un tournoi qui lui rappelle de bons souvenirs. C’est là qu’il était entré pour la première fois de sa carrière dans le Top 100 en 2007, l’année où Nicolas Mahut avait joué la finale.

Nadal au bout du rouleau

Malgré des résultats honnêtes cette année, avec notamment une finale à Rotterdam et une demie à Doha, le Français était dans l’attente d’un déclic après une saison 2010 gâchée par les blessures. C’est pourquoi il avait décidé de se séparer de son entraîneur de longue date Eric Winogradsky.

« Je me sens bien depuis quelques semaines, voire quelques mois. Mon jeu se remet en place petit à petit. J’ai envie de jouer au tennis. L’année dernière je n’ai pas joué pendant six mois, j’ai perdu beaucoup de temps et mon niveau est forcément redescendu. Il a fallu que je travaille dur pour revenir », a-t-il expliqué. Ce regain de forme tombe au meilleur moment pour Tsonga, à dix jours de Wimbledon, peut-être le tournoi majeur où il a le plus de chance de briller grâce à son énorme service.

En attendant, le Français a une belle carte à jouer au prestigieux Queen’s, où l’autre demi-finale opposera les deux Andy, l’Américain Roddick et le Britannique Murray. Quant à Nadal, visiblement au bout du rouleau après son épuisante quinzaine à Roland-Garros et battu au même stade que l’année dernière, il va désormais prendre du repos avant de défendre son titre à Wimbledon.

Avec AFP / Eurosport

Rafael Nadal remporte son 6e titre de Tennis à Roland-Garros

juin 5, 2011

TENNIS : Rafael Nadal remporte la finale de Roland-Garros 2011
L’Espagnol Rafael Nadal, numéro un mondial et tenant du titre, s’est imposé en quatre sets (7-5, 7-6, 5-7, 6-1) face au Suisse Roger Federer, en finale du tournoi de Roland-Garros. Il égalise dans la foulée le record de six victoires sur la terre battue parisienne détenu par le Suédois Björn Borg.