Posts Tagged ‘rat’

Ebola : un mangeur de rat prend cinq ans de prison ferme en Côte d’Ivoire

août 28, 2014
Pauvre rat de brousse

Pauvre rat de brousse

Un mangeur de rat a été condamné à cinq ans de prison ferme par le tribunal de Guiglo dans l’extrême ouest ivoirien, a appris APA jeudi de sources concordantes dans la capitale économique ivoirienne.

Selon des journaux locaux qui rapportent l’information, Bernard Guéi, habitant du village de Bedy-Goazon dans le département de Guiglo (516 km à l’Ouest d’Abidjan), «a consommé la viande de rat que son piège a attrapé au campement».

« Pris la main dans le sac par les forces de l’ordre qui sillonnaient la zone, M. Guéi a défié les autorités en persistant dans sa détermination à consommer la viande brousse », interdite par les autorités ivoiriennes dans le cadre de la lutte contre l’épidémie hémorragique à virus Ébola.

«Tant que j’aurai faim, je vais manger la viande de brousse (…). Votre affaire d’Ébola ne me regarde pas », ajoutent ces mêmes sources en citant le « mangeur de rat », conduit à la brigade de gendarmerie puis au tribunal de Guiglo pour répondre de son acte.

L’épidémie de fièvre à virus Ébola qui sévit depuis mars en Afrique de l’Ouest a franchi la barre de 1 400 morts dans quatre pays que sont la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria.

La Côte d’Ivoire, frontalière de la Guinée et du Liberia, n’est pas encore atteinte par la maladie, amenant les autorités à renforcer les mesures préventives dont le renforcement des mesures de contrôle sanitaire. Elles ont fermé les frontières terrestres et aériennes avec la Guinée et le Libéria.

En plus de l’interdiction de la consommation et la manipulation des rongeurs (agouti, rat, singe, chauve-souris…), le gouvernement ivoirien recommande fortement aux populations d’éviter de se serrer les mains et de faire des accolades.

Apanews.net

Chine: du rat et du renard pour de la viande de boeuf, 900 arrestations

mai 3, 2013

PEKIN – Plus de 900 personnes ont été arrêtées récemment en Chine pour des fraudes alimentaires, dont la vente de viande de rats ou de renards présentée comme du boeuf ou du mouton, a indiqué vendredi le ministère de la Sécurité publique.

L’annonce de l’opération, qui s’est déroulée au cours des trois derniers mois, intervient alors que le pays est encore sous le choc de précédents scandales alimentaires, tels celui de l’huile alimentaire recyclée ou du lait en poudre pour bébé volontairement contaminé avec des produits chimiques dangereux.

En tout, selon le site du ministère, 382 cas de viande coupée avec de l’eau, de faux mouton ou boeuf, de viande avariée et de produits contenant de la viande toxique et dangereuse ont été découverts.

904 suspects ont été arrêtés, plus de 20.000 tonnes de produits carnés frauduleux ou de qualité inférieure ont été saisis.

Dans la province du Jiangsu (est), des détaillants vendaient du mouton fait à partir de viande de rat et de renard, additionné de produits chimiques. D’autres, dans le Guizhou (sud), mélangeaient une solution à base de péroxyde d’hydrogène à des pattes de poulet, une gourmandise chinoise.

Sur l’internet, ce nouveau scandale a suscité nombre de commentaires: On est presque immunisé contre des centaines de poisons, devrions-nous remercier ces extraordinaires hommes d’affaires ?, s’interrogeait un internaute sur Weibo, le twitter chinois.

Le ministère de la Sécurité a souligné que l’opération s’inscrivait dans une enquête plus large sur la sécurité alimentaire, incluant la découverte en mars dernier de milliers de cochons morts flottant dans le fleuve de Shanghai ou la vente d’huile de cuisine recyclée.

Bien qu’interdite, cette dernière est disponible un peu partout dans le pays, tirée des huiles rejetées par les restaurants.

Le plus grand scandale alimentaire de ces dernières années a été provoqué par la découverte en 2008 de mélamine dans des laits en poudre pour bébé, provoquant la mort de six d’entre eux et des maladies chez 300.000 autres.

Récemment, le groupe américain KFC a été accusé de servir des poulets bourrés d’antibiotiques.

Romandie.com avec (©AFP / 03 mai 2013 10h54)