Posts Tagged ‘Réinstallation’

Coronavirus: Reprise de la réinstallation des réfugiés et situation du virus en Espagne

juin 18, 2020

Coronavirus: l’ONU reprend ses opérations pour les réfugiés dans des pays tiers

L’ONU a annoncé jeudi la reprise de ses opérations de voyages de réinstallation dans des pays tiers pour les réfugiés, qui étaient suspendues depuis mars en raison de la crise du coronavirus, retardant le départ de quelque 10.000 réfugiés.

Les agences de l’ONU en charge des réfugiés et des migrations ont annoncé ensemble «la reprise des départs en vue d’une réinstallation» pour les réfugiés dont le départ pour des pays tiers a déjà été approuvé

Coronavirus: l’Espagne va revoir en hausse le nombre de morts

Le gouvernement espagnol va réviser à la hausse le nombre de morts du nouveau coronavirus, à «environ 28.000» contre 27.136 actuellement, un chiffre «gelé» depuis début juin, a annoncé jeudi le directeur du centre d’alertes sanitaires.

Le bilan officiel des décès n’a pas bougé depuis le 7 juin, après que les méthodes de comptabilisation des cas et des décès ont été modifiées fin mai. «Malheureusement, nous avons un pourcentage important, aux alentours de 28.000, demain nous donnerons des données plus fiables et plus sûres, mais aux alentours de 28.000 décès», a expliqué Fernando Simon lors de sa conférence de presse quotidienne.

Jusqu’à fin mai, alors que l’épidémie était en net recul, le ministère de la Santé faisait état de 50 à 100 nouveaux décès quotidiens. Mais depuis le changement de méthode, le chiffre est tombé à moins de cinq, voire aucun mort durant plusieurs jours. L’opposition de droite et d’extrême droite accuse le gouvernement de gauche de Pedro Sanchez de cacher le nombre réel de morts.

Le Dr Simon a reconnu récemment que le nombre total de morts avait été «gelé» en raison de «divergences» dans les chiffres, notamment dues, selon lui, à des retards dans certaines régions. Les régions sont compétentes en matière de santé en Espagne. Le bilan global reste donc inchangé le temps que les régions revoient leurs données.

Le nouveau système de comptabilisaton est censé, selon le gouvernement, permettre de détecter plus rapidement les foyers de contagion en cas de reprise de l’épidémie. L’Institut national de la statistique et un organisme de recherche public ont par ailleurs annoncé fin mai que le pays avait globalement enregistré depuis mi-mars une surmortalité de 43.000 décès par rapport à la moyenne des dix dernières années.

Par Le Figaro avec AFP

Cinq rhinocéros d’un zoo tchèque ont été réinstallés au Rwanda

juin 25, 2019

 

Cinq rhinocéros noirs, une sous-espèce en danger critique, ont été réinstallés avec succès lundi dans le parc national de l’Akagera, au Rwanda, après un long voyage en provenance d’un zoo de la République tchèque, ont annoncé des responsables du parc. C’est la deuxième fois que des rhinocéros sont transférés au Rwanda. En 2017, l’Afrique du Sud avait offert à Kigali 17 rhinocéros noirs, un don qui avait permis de réintroduire ces animaux qui avaient disparus depuis plus d’une décennie au Rwanda à cause d’un braconnage intensif.

Cette population initiale de rhinocéros noirs a atteint 20 individus dans ce parc, situé dans l’est du pays et considéré comme un excellent habitat pour ces animaux. «Cette réussite unique marque l’aboutissement d’un effort international sans précédent pour améliorer les perspectives de survie d’une sous-espèce de rhinocéros en danger critique dans la nature», a déclaré Jes Gruner, qui dirige le Parc national de l’Akagera.

«Leur arrivée marque aussi une étape importante dans la re-dynamisation en cours de l’Akagera et souligne l’engagement du pays dans la préservation» de la nature, a-t-il ajouté. Les rhinocéros avaient commencé leur voyage dimanche, après des mois de préparation au Safari Park Dvur Králové, en République tchèque. Les deux mâles et les trois femelles, nécessaires à l’élargissement du patrimoine génétique dans le parc, vivront dans des espaces fermés, afin de favoriser leur adaptation et leur taux de survie.

Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), il reste environ 5000 rhinocéros noirs à l’état sauvage, ce qui les place parmi les animaux les plus menacés du monde. Le Rwanda a aussi réintroduit des lions d’Afrique du Sud en 2015 alors qu’ils avaient disparu dans le pays depuis une quinzaine d’années.

«Grâce à une décennie seulement d’un management marqué par une meilleure application des lois et des initiatives fortes des communautés et en matière économique, le braconnage a été pratiquement éliminé, des espèces clés, dont les lions et les rhinos, sont revenues, l’accent a été mis sur un soutien important à la préservation et le tourisme est dynamique, conduisant l’Akagera à être autofinancé à 80%», a souligné dans un communiqué l’organisation African Parks qui a assisté à l’installation des rhinocéros.

Le Rwanda, qui a connu un essor spectaculaire depuis le génocide ayant fait 800.000 morts en 1994, ambitionne de devenir l’une des cinq premières destinations de safari et d’attirer davantage de touristes, notamment pour admirer les gorilles des montagnes. Il a accueilli 1,3 million de visiteurs en 2017 et le tourisme est le secteur rapportant le plus de devises au pays, selon des chiffres officiels.

Par Le Figaro.fr avec AFP