Posts Tagged ‘Remorque’

États-Unis: Au moins 46 migrants périssent dans une remorque au Texas

juin 27, 2022

Trois personnes sont détenues par les autorités relativement à cette tragédie.

Une scène de crime est délimitée sur une route du Texas.

La police a établi une scène de crime après la découverte de plusieurs corps inanimés dans une semi-remorque à San Antonio, au Texas, le 27 juin 2022. Photo : AP/Eric Gay

Au moins 46 personnes soupçonnées d’être des migrants ont été trouvées mortes à l’intérieur d’une remorque, lundi, à San Antonio, au Texas.

Le chef du service des incendies de San Antonio, Charles Hood, ajoute que 16 personnes ont été transportées dans des hôpitaux du secteur, soit 12 adultes et 4 enfants.

Le chef a indiqué que les personnes traitées dans les hôpitaux étaient chaudes au toucher et souffraient d’épuisement attribuable à des coups de chaleur.

En point de presse, le chef du service de police de San Antonio a affirmé qu’il s’agissait du plus important événement du genre dans sa ville.

Ce sont maintenant les autorités fédérales américaines qui s’occupent de l’enquête, a ajouté le chef du service de police. Trois personnes sont détenues par les autorités relativement à cette tragédie.

Un appel de détresse au 911 d’un travailleur à proximité du camion et de la remorque a conduit les autorités à faire la macabre découverte.

Les camions tels que celui retrouvé à San Antonio, à environ 240 km de la frontière avec le Mexique, sont un moyen de transport fréquemment utilisé par des migrants souhaitant entrer aux États-Unis.

Un tel voyage est extrêmement dangereux, d’autant que ces véhicules sont rarement climatisés et que leurs occupants en viennent rapidement à manquer d’eau. Les autorités n’ont pas retrouvé d’eau dans la remorque.

Il fait chaud ces jours-ci dans le sud du Texas. Lundi, à San Antonio, il a fait 39,4 degrés Celsius avec un taux d’humidité élevé.

Le secrétaire mexicain aux Relations extérieures, Marcelo Ebrard, a déclaré sur Twitter que le consul général du Mexique était en direction de San Antonio. Après avoir offert ses condoléances aux victimes et à leurs familles, il a ajouté que la nationalité des victimes était pour le moment inconnue.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a blâmé le président Joe Biden pour cette tragédie. Ces morts sont une conséquence de sa politique d’ouverture des frontières. Cette tragédie montre les conséquences mortelles de son refus de faire respecter la loi.

En 2017, une tragédie similaire avait marqué les esprits : dix migrants avaient trouvé la mort dans une remorque surchauffée garée sur un stationnement près de San Antonio.

Radio-Canada avec les informations de Reuters et Agence France-Presse

Irlande: 16 migrants découverts enfermés dans une remorque

novembre 21, 2019

 

Seize personnes ont été découvertes enfermées dans une remorque d’un camion sur un ferry en provenance de France et en direction de l’Irlande, a rapporté jeudi la compagnie maritime Stena Line.

Cet incident intervient quelques semaines après la découverte des corps de 39 migrants vietnamiens dans un conteneur près de Londres. Lors d’un autre incident mardi l’équipage d’un ferry de la compagnie DFDS a découvert 25 migrants dans un conteneur réfrigéré dans un bateau se rendant en Grande-Bretagne. Les 16 clandestins se trouvaient sur un ferry parti de Cherbourg, en Normandie, en direction du port irlandais de Rosslare. C’est «lors d’une inspection de routine» mercredi vers 21h00, qu’«un de nos employés a découvert 16 personnes dans une remorque scellée», a expliqué dans un communiqué Ian Hampton, directeur de la communication de la compagnie.

Selon lui, tous les passagers clandestins, dont la nationalité n’a pas été précisée, semblent être en bonne santé. La compagnie maritime dit avoir pris contact avec les autorités et les services d’immigration de Rosslare, le port irlandais où le navire doit accoster dans l’après-midi. La police irlandaise ne s’est pas encore exprimée sur cette affaire. Depuis 2018, les tentatives de traversée de la Manche se sont multipliées.

Fin octobre, les corps de 39 migrants vietnamiens avaient été retrouvés enfermés dans un camion frigorifique près de Londres. Le conteneur les transportant était arrivé par un ferry en provenance de Zeebruges, en Belgique. Eamon Harrison, accusé d’avoir fourni le conteneur en question, a comparu jeudi devant un tribunal de Dublin, qui a examiné sa demande d’extradition émise par le Royaume-Uni. Poursuivi pour 39 homicides involontaires, trafic d’êtres humains et aide à l’immigration illégale et blanchiment d’argent, Eamon Harrison devra de nouveau faire face au tribunal irlandais le 12 décembre, l’audience ayant été ajournée.

Par Le Figaro.fr avec AFP