Posts Tagged ‘rentrée des classes’

Pendant ce temps-là, Papandréou enseigne la crise à Harvard

octobre 24, 2012

Georges Papandréou.

Georges Papandréou. © Georges Gobet / AFP

L’ancien Premier ministre grec recevra 46 000 euros par mois pour ces cours. Les internautes grecs n’ont pas l’air d’apprécier. Florilège.

Cette semaine, c’était la rentrée des classes pour Georges Papandréou. L’ancien Premier ministre grec est toujours député du Pasok – le parti socialiste – à Athènes, et il est toujours aussi controversé et accusé de tous les maux du pays. Mais, à ses heures perdues, il enseigne aussi ses expériences de la crise économique et politique à la prestigieuse université de Harvard, dans le Massachusetts.

Lundi, il était l’invité d’une table ronde organisée par un think tank américain pour présenter ses cours qui seront dispensés sous forme de séminaires. Selon la presse grecque, le salaire du nouveau professeur serait de 46 000 euros par mois. À en croire le site d’information iNews, Georges Papandréou est déjà très populaire auprès des étudiants. D’autres sites ont filmé clandestinement ses interventions sans couper les applaudissements.

« Plus difficile d’être étudiant que prof à Harvard »

Mais le ton est bien différent sur la Toile. Certains se demandent si l’ex-Premier ministre grec, qui a contribué à la mise sous tutelle du pays par le Fonds monétaire international et l’Union européenne, possède une légitimité quelconque pour donner de tels cours. « Il devrait plutôt enseigner comment avoir une moustache impeccable », lance un internaute. « Est-ce que Harvard est encore une faculté réputée ou est-ce devenu un simple BTS pour politiciens qui ont échoué ? Il est plus difficile d’être étudiant que professeur à Harvard », répond un autre. « Si les étudiants de Papandréou deviennent les futurs dirigeants du monde, nous allons vite mourir de rigueur », conclut une troisième.

Des photos satiriques sont aussi diffusées, comme celle d’un étudiant faisant la manche, affublé d’une pancarte portant l’inscription : « S’il vous plaît, aidez-moi, mon professeur à Harvard était Papandréou, je n’ai aucun avenir. » Nombre de blogueurs demandent que son salaire soit versé à l’État grec pour rembourser la dette abyssale du pays. Enfin, une poignée de commentateurs estiment, plus amèrement, que Georges Papandréou a réussi à transformer la Grèce, un pays paisible et onirique, en un cas d’école économique et politique à ne pas suivre.

Liberation.fr par Christophe Donner

Johnny Hallyday n’est jamais allé à l’école

mai 3, 2012
Johnny Hally­day

Johnny Hally­day

Il a seché toute son enfance

Il n’a jamais été puni au tableau, n’a jamais été collé un mercredi et n’a jamais triché à un devoir de sa vie. Johnny Hallyday, élève modèle ? Non : le chanteur n’a tout simplement jamais mis les pieds dans une salle de classe.

C’est une anecdote marrante, mais au fond un peu triste : selon sa biographie  Johnny, l’incroyable histoire, les meilleures anecdotes, le chanteur n’est jamais allé à l’école de son existence.

Johnny n’a jamais connu les jeux d’une cour de récré, le stress d’une rentrée des classes, les copains qu’on retrouve d’une année sur l’autre, la cantine le midi, l’angoisse de la page blanche ou du devoir mal appris, les classes vertes, le goûter à la sortie… Bref, l’école !

Son enfance, Johnny, pur enfant de la balle, l’a passé à suivre les tournées de Desta, sa cousine maternelle et de son mari Lee Lemoine Ketchman, alias… « Hallyday ». À 11 ans, le gamin est déjà sur scène et occupe les spectateurs pendant les changements de costumes. À cette époque, inscrit à l’Ecole des Enfants du Spectacle, Johnny suit des cours par correspondance.

La suite, on la connaît, vers 14 ans il attrape le virus du rock qui ne le lâchera plus jamais. A la lumière de cette anecdote, on comprend mieux pourquoi il harcelait Adeline Blondieau, épousée alors qu’elle avait juste 19 ans, pour qu’elle n’assiste pas à ses cours et reste à ses côtés. L’éternelle école buissonnière.

Voici.fr par P.S.G