Posts Tagged ‘Réquisition’

Coronavirus : le Maroc réquisitionne tous les stocks de chloroquine produits par le pays

mars 23, 2020

Un policier ordonne aux habitants de Rabat de rester chez eux, le 22 mars 2020.

Un policier ordonne aux habitants de Rabat de rester chez eux, le 22 mars 2020. © Mosa’ab Elshamy/AP/SIPA

 

Alors que se multiplient les essais cliniques pour trouver un remède contre le Covid-19, les autorités sanitaires du royaume ont acheté à Sanofi Maroc tous les stocks des médicaments à base de chloroquine.

Nivaquine, Plaquenil… Tous les Marocains entendent désormais parler de ces deux antipaludéens, dont l’usage était jusque-là réservé à la minorité qui voyageait vers l’Afrique subsaharienne. Ces médicaments à base la chloroquine sont jugés, depuis quelques jours, comme prometteurs dans le traitement du Covid-19. Y compris par Washington, d’où Donald Trump a annoncé le 19 mars que les États-Unis allaient « rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement. »

En Chine, une vingtaine d’essais cliniques sont en cours pour explorer l’efficacité de la molécule chez des patients affectés par le coronavirus. La Belgique soigne d’ores et déjà ses malades à la chloroquine. Et en France, la première étude clinique lancée par le professeur marseillais Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection, a ouvert la voie à de nouveaux essais plus institutionnels et de plus grande ampleur.

Réquisitions

En Tunisie, une enveloppe de 2,5 millions de dinars – 800 000 euros – est allouée à des recherches sur l’usage de la molécule dans le traitement du Covid-19. Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, en a autorisé l’usage de manière expérimentale dans les hôpitaux tunisiens.

Au Maroc aussi, la piste est prise très au sérieux. Au point que le ministère de la Santé a décidé de réquisitionner l’ensemble des stocks disponibles de Nivaquine et Plaquenil, fabriqués dans le site industriel de Sanofi Maroc à Casablanca.

« Sanofi Maroc à répondu favorablement à cette demande de mise à disposition l’intégralité de son stock actuel. L’approvisionnement ainsi que les conditions d’utilisation de ce produit seront du ressort exclusif du ministère de la Santé au Maroc », explique-t-on chez la filiale marocaine du groupe pharmaceutique français Sanofi. Celle-ci a tenu néanmoins de préciser que « le traitement du virus Covid-19 ne fait pas partie, à ce jour, des indications de la chloroquine ».

Avec Jeuneafrique par Fahd Iraqi 

 

Coronavirus: Emmanuel Macron annonce la réquisition des stocks et de la production des masques de protection

mars 3, 2020

Les masques de protection seront distribués aux professionnels de santé et aux Français contaminés, a indiqué le président de la république.

Emmanuel Macron a annoncé la réquisition de tous les stocks et la production de masques de protection.
Emmanuel Macron a annoncé la réquisition de tous les stocks et la production de masques de protection. PHILIPPE DESMAZES / AFP

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi que l’État français réquisitionnait «tous les stocks et la production de masques de protection» pour les distribuer aux soignants et aux personnes atteintes du coronavirus.

«Nous réquisitionnons tous les stocks et la production de masques de protection. Nous les distribuerons aux professionnels de santé et aux Français atteints par le coronavirus», a indiqué le président de la République dans un tweet.

Par Le Figaro avec AFP

Gel des avoirs de personnalités du régime Gbagbo: Six nouvelles personnalités sur la liste noire du Procureur de la République

juin 15, 2011

L’épée de Damoclès continue de s’abattre sur des personnes ayant participé de près ou de loin à conforter Laurent Gbagbo dans sa forfaiture.

En effet, après une première liste de 148 personnes publiée en mai dernier, une autre liste le 08 juin dernier, le Procureur Simplice Kouadio Koffi vient d’ordonner le gel des avoirs de 06 personnes. Jusqu’à nouvel ordre, tous mouvements financiers sur leurs comptes bancaires sont gelés.

Au nombre de ces personnalités, figurent des hauts responsables de Petroci (Société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire), le Directeur général de l’Anac (Autorité nationale de l’aviation civile) et le secrétaire général du Comité National de Télédétection et d’Information Géographique (Cntig). Le Conseil de l’Union européenne vient donc de renouveler les mesures restrictives à l’encontre de ces personnes. D’où la réquisition du 14 juin du Procureur de la République à l’endroit des 06 personnes.

l Issiaka Sangaré (Drh Petroci)

l Touré Amadou (Petroci)

l Adjé Roland (Directeur financier et comptable de Petroci)

l Ouattara Bakary (Petroci)

l Jean Kouassi Abonouan (DG Anac)

l Djamat Dubois Marcel (SG du Cntig)

Une précision concernant la liste publiée le 08 juin dernier, est relative au lieu exact de travail d’une personne citée dans la liste des 97. Il s’agit de Lia Bi Valentin, en fonction au Paa (Port autonome d’Abidjan) et non à la Sopie (Société d’opération ivoirienne d’électricité).

Le Patriote