Posts Tagged ‘ria novosti’

Snowden reçoit les documents lui permettant de sortir de l’aéroport de Moscou

juillet 24, 2013

MOSCOU – La Russie a délivré à l’ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden les documents lui permettant de sortir de l’aéroport de Moscou où il est bloqué depuis un mois, ont affirmé mercredi des sources aux agences de presse russes.

L’Américain se prépare à sortir, a dit une source proche du dossier à Interfax. Une autre source a précisé à cette agence que le fugitif américain pourrait quitter l’aéroport dans les prochaines heures.

Snowden n’est plus dans sa chambre. Il est encore dans la zone de transit. Cependant, il a récupéré toutes ses affaires personnelles de la chambre, a ajouté cette source.

L’agence RIA Novosti, citant une source au sein des forces de l’ordre, a indiqué que le service des Migrations avait délivré à l’informaticien le document lui permettant de quitter la zone de transit.

Joint par l’agence officielle Itar-Tass, ce service n’a pas confirmé cette information.

Interfax a précisé, de son côté, que l’avocat russe de M. Snowden, Anatoli Koutcherena, devait lui remettre ce document.

Selon RIA Novosti, l’avocat se trouve actuellement à l’aéroport.

Il n’a pas été possible de le contacter pour le moment.

Joint par l’AFP, un porte-parole de WikiLeaks, le site internet fondé par Julian Assange et qui a joué un rôle actif dans la fuite du jeune informaticien américain réfugié depuis le 23 juin dans la zone de transit Moscou-Cheremetievo, a de son côté dit ne pas pouvoir commenter cette information dans l’immédiat.

Edward Snowden, ex-consultant du renseignement américain, a officiellement demandé la semaine dernière un asile provisoire à la Russie, faute de pouvoir rejoindre un des pays d’Amérique latine qui s’étaient déclarés prêts à lui accorder l’asile.

Me Koutcherena avait alors expliqué que le Service des migrations devait lui fournir dans les sept jours suivant le dépôt de sa demande une attestation selon laquelle son dossier était recevable. Ce certificat lui donne le droit de se déplacer en Russie.

Les États-Unis ont toutefois d’autres projets pour l’ex-employé de la CIA, et ont réitéré à plusieurs reprises leur demande d’extradition de l’informaticien, qui est inculpé d’espionnage dans son pays en raison de ses révélations sur la surveillance électronique américaine à l’étranger.

Le Kremlin, dont les réactions ont révélé un certain embarras, a soigneusement pris ses distances avec l’affaire Snowden, soulignant souhaiter que ce dossier ne nuise pas aux relations avec Washington.

Romandie.com avec (©AFP / 24 juillet 2013 14h38)

Russie: près de 1000 blessés

février 15, 2013

Les météorites, qui se sont abattus sur l’Oural, ont fait près d’un millier de blessés, a annoncé vendredi le gouverneur de la région de Tcheliabinsk, Mikhaïl Iourevitch, cité par l’agence publique Ria Novosti.

« Le nombre de blessés est d’environ 950 », a déclaré le gouverneur, alors que le bilan précédent faisait état de plus de 500 blessés dans la région, essentiellement par des éclats de verre, les fenêtres ayant été soufflées par l’onde de choc.

Lefigaro.fr avec AFP

Russie: Mikhaïl Kalachnikov, père du fusil d’assaut, hospitalisé

décembre 25, 2012

MOSCOU – Mikhaïl Kalachnikov, 93 ans, père du célèbre fusil d’assaut produit en Russie, a été hospitalisé après s’être plaint de faiblesse, ont rapporté mardi les agences russes, citant son assistant.

Quant je lui ai rendu visite la semaine dernière chez lui, il m’a dit qu’il n’avait pas mal, mais qu’il n’avait tout simplement plus de forces, a raconté Nikolaï Chkliaev, cité par l’agence Ria-Novosti.

Il semble que ce soit l’âge, a-t-il poursuivi.

Selon lui, M. Kalachnikov a arrêté de travailler depuis mars en raison de problèmes de santé, notamment cardiaques.

Mais son hospitalisation actuelle ne serait pas liée à ces problèmes, mais à des oedèmes.

J’ai parlé à son chauffeur qui m’a dit qu’il allait bien, a dit M. Chkliaev à l’agence Interfax.

Mikhaïl Kalachnikov a commencé à mettre au point en 1947 le fusil d’assaut baptisé AK-47, alors qu’il se remettait d’une blessure reçue pendant la Deuxième guerre mondiale. L’arme a par la suite été déclinée en de multiples modèles vendus à des millions d’exemplaires à travers le monde.

La célèbre arme automatique est produite par l’usine d’Ijmach, dans la ville d’Ijevsk (Oural, 1.300 km à l’est de Moscou). La société, créée en 1807, est toujours l’un des principaux producteurs d’armes à feu russes, dont les fusils d’assauts AK-47 et ses versions ultérieures.

En octobre, le vieil homme s’était publiquement inquiété de la baisse de production de l’entreprise et dénoncé la mauvaise gestion de l’usine, qui sous-paye ses employés.

M. Kalachnikov –un des Russes les plus connus au monde et parmi les personnes les plus décorées par son pays– n’a jamais touché d’argent sur la vente des millions de fusils portant son nom, utilisés par les armées de plus de 80 pays et qui figure dans les armoiries de six Etats.

Romandie.com avec (©AFP / 25 décembre 2012 17h31)