Posts Tagged ‘robe longue’

La reine Beatrix fait ses adieux à ses pairs

avril 30, 2013
 
 
 
Photos- La reine Beatrix fait ses adieux à ses pairs

 

 
 

L’Europe avait rendez-vous avec l’histoire, lundi soir. Après 33 ans de règne sur les Pays-Bas, la reine Beatrix passe la main à son fils, Willem-Alexander. Les familles royales du monde entier se sont retrouvées à Amsterdam pour lui dire… au revoir.

Avant même la grande soirée de gala donnée au Rikjsmuseum, la reine Beatrix avait tenu à s’adresser à ses compatriotes. Dans un message télévisé, diffusé à 20h30, celle qui fut souveraine pendant 33 ans a exprimé «sa profonde gratitude» envers tous les Néerlandais. Elle a également réaffirmé toute sa confiance à son fils, Willem-Alexander, qui produit déjà «un travail énorme» et s’intéresse de près à «l’évolution de notre pays».

Suite à ce discours plein de solennité et d’émotion, Willem-Alexander, son épouse, la princesse Maxima, et la reine Beatrix ont convié des hôtes de marque venus du monde entier à un grand dîner

Les plus attendus étaient bien évidemment le prince Charles et son épouse, Camilla, très élégante dans une robe longue noire et blanche. Letizia d’Espagne, au bras du prince Felipe, portrait un long fourreau noir délicatement brodé de dentelles. La princesse Victoria de Suède et son époux, le prince Daniel, étaient accompagnés du prince Naruhito, le futur empereur du Japon. Suivaient Philippe et Mathilde de Belgique, plus amoureux et complices que jamais, posant avec plaisir sur le tapis rouge du Rikjsmuseum. Mais aussi Frederik et Mary de Danemark ou encore le prince Haakon de Norvège et son épouse la princesse Mette-Marit, très en beauté dans une robe longue printanière.

Gala.fr par L.C

Beyoncé rend Bercy crazy in love

avril 26, 2013

La diva du R’nB fait danser 15000 personnes

 
Beyoncé rend Bercy crazy in love

Beyonce-4BeyoncéBeyoncé-3
 

La reine Beyoncé a assuré deux heures de show à Bercy mercredi soir, devant des fans en transe et frisant parfois l’hystérie. La star s’apprête à recommencer jeudi avant de continuer sa tournée mondiale à Montpellier puis aux Etats-Unis.

Avant même que Beyoncé n’entame la premiène note de son concert, tout le monde danse, de la fosse jusqu’en haut des gradins. Et lorsqu’elle apparaît, la star provoque l’hystérie collective et entamme un show de deux heures non stop calibré au millimètre près, mêlant effet spéciaux, défilés de mode -elle changera de tenue plus de six fois- et échange avec ses fans. Certaines tableaux sont dignes du Crazy Horse. Miss Carter ne se ménage pas, aime son public et ne s’en cache pas. Elle lui tend le micro régulièrement pour le faire chanter, se laisse toucher au point presque de trébucher, mais Beyoncé ne perd pas sa bonne humeur communicative.

Si Queen B a ouvert le bal avec plusieurs titres comme Run the world (girls), elle a offert un medley de ses plus grands succès, Baby boy, Crazy in love, Single Lady, et une version inhabituelle et remixée d’If Iwere a boy. Chaque chanson est  l’occasion pour la popstar et ses danseuses de se déhancher comme personne et d’offrir un véritable festival de costumes. Tantôt une tenue blanche (presque) virginale en ouverture de concert, robe longue louge vestale, costume limite SM, body doré strassé, longue combinaison bleu nuit constellée de paillettes ou pour le final, une combi short colorée absolument canon sur la sculpturale star.

Devant, un écran géant diffusant tour à tour des images de Beyoncé posant en Marie-Antoinette à Versailles, de ses derniers clips et même un petite pause tendresse avec sa fille de quinze mois, Blue Ivy, la star de 31 ans a tout donné à ses fans, leur offrant même le plaisir de la voir «voler» au-dessus d’eux, suspendue à un fil en plein Bercy pour rejoindre une seconde scène centrale déchainant une fois de plus les cris d’hystéries. On salue aussi son hommage à une autre diva disparue, Witney Houston,  en reprenant I’ll always love you en guise de rappel. Et c’est d’un «I love you, je vous souhaite une bonne nuit» que la star prend congé de son public.

Amincie, sublime avec sa longue chevelure bouclée, vraie maîtresse femme et mère aimante, celle qui se fait désormais appeler Mrs Carter devrait ce soir aussi faire le bonheur de 15000 fans présents à Bercy.

 Gala.fr par Virginie Rousset