Posts Tagged ‘Robert Serry’

Israël: Lieberman menace d’expulser l’envoyé de l’ONU pour le processus de paix

juin 21, 2014

Jérusalem – Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a menacé samedi d’expulser Robert Serry, le coordinateur de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, pour avoir proposé son assistance au transfert de fonds qataris à Gaza, selon la télévision israélienne.

Selon M. Lieberman cité par la télévision, M. Serry a tenté en vain de convaincre l’Autorité Palestinienne de transférer 20 millions de dollars débloqués par le Qatar pour résoudre la crise des salaires des fonctionnaires du Hamas à Gaza, puis a proposé l’assistance directe des Nations-Unies.

M. Serry a rejeté samedi ces allégations et précisé que c’était l’Autorité Palestinienne qui l’avait approché de manière informelle sur cette question, a-t-il indiqué dans un communiqué.

La position de l’ONU est claire, il n’y aura d’assistance (à ce transfert) qu’avec l’accord de toutes les parties concernées, y compris Israël, a-t-il précisé dans ce communiqué, expliquant qu’Israël avait immédiatement été tenu informé de toutes ces discussions et se disant blessé que son intégrité et son impartialité soient remises en cause.

Mais selon la télévision, M. Lieberman (droite ultra-nationaliste) va proposer dimanche, lors d’une réunion d’urgence au sein du ministère, que M. Serry soit déclaré persona non grata en Israël.

Nous voyons le comportement de Robert Serry avec la plus grande sévérité et des mesures fortes vont s’imposer, a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère Yigal Palmor, insistant sur le fait que le ministère délivrait les visas diplomatiques et pouvait aussi les retirer.

Selon un communiqué de son bureau, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est entretenu avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et s’est opposé à ce transfert de fonds qataris au Hamas, qu’il estime responsable de l’enlèvement le 12 juin de trois jeunes Israéliens en Cisjordanie.

Le Qatar avait annoncé le 13 juin qu’il allait verser 60 millions de dollars (44 millions d’euros) pour pallier l’incapacité de l’Autorité palestinienne à verser les salaires des fonctionnaires de la bande de Gaza.

Cette incapacité, apparentée à un refus, avait déclenché début juin la première crise depuis la constitution d’un gouvernement d’union censé mettre un terme aux années de crises entre les deux principales factions palestiniennes, le Hamas et le Fatah.

L’Autorité palestinienne refusait jusqu’alors de régler les salaires des fonctionnaires de Gaza nommés après que le Hamas en ait chassé le Fatah en 2007.

Romandie.com avec(©AFP / 21 juin 2014 22h38)

L’envoyé spécial de l’ONU retenu par des hommes armés en Crimée

mars 5, 2014

L’envoyé spécial de l’ONU en Crimée, Robert Serry, était retenu mercredi par des hommes armés en uniforme à Simferopol, la capitale de la péninsule ukrainienne, a annoncé le ministère ukrainien des Affaires étrangères. A New York, l’ONU a confirmé que son représentant était menacé par des hommes armés, démentant tout enlèvement.

« Son véhicule a été bloqué à Simféropol par des inconnus armés », a déclaré un porte-parole du ministère, Evguen Perebyinis. « Ils ont d’abord essayé de l’emmener par la force à l’aéroport, mais il a refusé. Ils continuent de le retenir », a-t-il ajouté, sans plus de précision sur le lieu.

Par ailleurs, trente-cinq observateurs militaires de l’OSCE, issus de 18 pays, sont partis vers l’Ukraine. Ils commenceront leur mission dans la ville d’Odessa, au sud, et doivent rester une semaine dans le pays. Il n’est pas encore sûr qu’ils puissent se rendre en Crimée.

Les observateurs, non armés et qui ne comptent aucun Suisse, devront clarifier « les doutes portant sur les activités militaires de la Russie sur le territoire ukrainien ».
Plan d’aide de l’UE

En outre, la Commission européenne a présenté un plan d’aide « d’au moins 11 milliards d’euros » en faveur de l’Ukraine, à la veille du sommet européen extraordinaire. L’aide s’étalerait sur les deux prochaines années, a déclaré le président de l’exécutif européen, José Manuel Barroso.

Et l’UE va geler à partir de jeudi les avoirs dans l’Union de 18 responsables ukrainiens impliqués dans les violences survenues à Kiev en février, a-t-on appris mercredi de source diplomatique. La liste européenne pourrait inclure le président déchu Viktor Ianoukovitch.
Formation en Suisse repoussée

Enfin, il n’y aura pas de militaires russes à Andermatt (UR) ces prochains jours. La Suisse repousse les cours de formation prévus en mars en raison de la crise en Ukraine. Elle invoque l’obligation de faire preuve de neutralité dans le contexte international tendu, indique mercredi à l’ats le Département de la défense (DDPS).

Romandie.com