Posts Tagged ‘rolls royce phantom’

France: voitures d’Obiang en vente à Drouot

juin 27, 2013
Voiture en vente du fils d'Obiang Guema, président de la Guinée équatoriale

Voiture en vente de Téodorin Nguema Obiang, fils du président de la Guinée-Equatoriale

C’est la plus importante confiscation judiciaire du genre. Des véhicules, Maserati, Bugatti, en vente jusqu’à 600.000 euros pièce. Au nom de la loi.

Pour l’Agence de recouvrement et de gestion des avoirs saisis et confisqué (Agrasc), c’est la vente du siècle. La célèbre salle des ventes parisienne de Drouot vient de mettre en ligne le catalogue des voitures de luxe confisquées par la justice française à Téodorin Nguema Obiang, fils du président de la Guinée-Equatoriale.

Pour les amateurs fortunés, voici les lots de rêves (avec leurs kilométrages et leurs mises à prix): Bentley Arnage (12 841 km, 50.000 euros), Rolls Royce Phantom (10 598 km, 120.000 euros), Bentley Azure (750 km, 70.000 euros), Ferrari 599 GTO (597 km, 220.000 euros), Porsche Carrera 980 GT (950 km, 180.000 euros). Pour celle-ci, l’Etat a dû faire changer l’embrayage en Allemagne, avant la vente, pour la modique somme de 27.000 euros.

N’oublions d’autres pièces d’exception, comme la Bugatti Veryon (2 815 km, mise à prix 450.00 euros) ou, plus rare encore, la Veyron Grand Sport (1 209 km, 600.000 euros). Sans oublier une Maserati MC 12 (2 328 km, 400.000 euros). La petite dernière, une Mercedes Maybach 62, voiture de chef d’Etat (8 100 km, 40.000 euros), semble presque donnée. Une fissure dans son toit en verre oblige à la brader.

Téodorin Nguema Obiang est toujours en fuite
La vente est dirigée par Me Damien Libert, commissaire-priseur et doit avoir lieu à 10h30, le 8 juillet prochain. Un événement qui ne manquera pas de susciter la curiosité. Le catalogue a été traduit en chinois et en arabe. Des clients potentiels russes se montreraient aussi très intéressés.

A l’automne 2011, le juges d’instructions parisiens Roger Le Loire et René Grouman, en charge de l’affaire dite des «biens mal acquis», avaient fait saisir, au 42, avenue Foch à Paris et dans deux parkings situés dans le 16e arrondissement, la plupart de ces voitures de prestige. Téodorin Nguema Obiang est toujours en fuite et fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Il pourra suivre la vente en ligne.

Lefigaro.fr par Jean-Marc Leclerc