Posts Tagged ‘sac’

Nouvelle-Zélande: Une canadienne prise le chat dans le sac

décembre 22, 2016

 

Ce n’est que lorsque les douaniers de l’aéroport d’Auckland ont voulu passer son bagage au rayon X qu’elle est passée à table.

«Nous pensons qu'il s'agissait d'une tentative de contrebande délibérée et très stupide», a déclaré le ministère des industries primaires (MPI).

«Nous pensons qu’il s’agissait d’une tentative de contrebande délibérée et très stupide», a déclaré le ministère des industries primaires (MPI). Image: Fotolia

Une Canadienne a été prise le chat dans le sac à l’aéroport d’Auckland et immédiatement renvoyée dans son pays pour avoir tenté de faire rentrer son félin en fraude en Nouvelle-Zélande, ont annoncé les autorités jeudi. «Nous pensons qu’il s’agissait d’une tentative de contrebande délibérée et très stupide», a déclaré le ministère des industries primaires (MPI), chargé entre autres de la biosécurité.

Les lois sur la biosécurité sont très strictes en Nouvelle-Zélande et l’importation d’animaux de compagnie est sévèrement réglementée. Tout chat ou chien autorisé à rentrer doit passer du temps en quarantaine, parfois même plusieurs mois.

La passagère était arrivée mercredi à Auckland après un vol de 15 heures en provenance de Vancouver. Elle a omis de déclarer aux services d’immigration le chat dissimulé dans son sac à main, ne reconnaissant son existence que lorsque les douaniers ont voulu passer le sac aux rayons X.

«Les services d’immigration ont refusé d’autoriser la femme à rentrer dans le pays. Elle a été forcée de retourner au Canada avec son chat sur le prochain vol disponible», a déclaré le MPI dans un communiqué.

«Des lois très strictes sur la biosécurité sont en vigueur pour éviter que des chats et des chiens importés ne propagent des maladies en Nouvelle-Zélande. De toute évidence, la passagère a décidé qu’elle en était exemptée».

On ignorait les circonstances dans lesquelles cette fan de félins avait pu quitter le Canada avec son animal. (AFP/Le Matin)

Lematin.ch(Créé: 22.12.2016, 10h11)

France: la championne Laure Manaudou interpellée avec des souvenirs volés à Disneyland Paris dans son sac

décembre 12, 2014

Meaux – La championne olympique française de natation Laure Manaudou s’est vu infliger un rappel à la loi après avoir été surprise jeudi avec 200 euros de souvenirs volés dans son sac à Disneyland Paris, qu’elle visitait avec sa fille et une amie, selon des sources concordantes.

En France, une telle mesure permet d’éviter des suites pénales pour de petits actes de délinquance sans réelle gravité.

Laure Manaudou a passé la fin de l’après-midi jeudi au commissariat car les policiers avaient trouvé dans son sac environ 200 euros d’articles dont elle n’avait pas le ticket de caisse, a précisé une source proche de l’enquête confirmant une information de la station de radio Europe 1.

Les enquêteurs ne sont toutefois pas parvenus à déterminer si la sportive avait elle-même volé cette marchandise. Elle n’est pas vue en train de voler sur les caméras de surveillance, a précisé à l’AFP la source proche de l’enquête. Au contraire, elle a même été filmée en train de choisir des articles et de les payer à la caisse.

Je suis écœurée, je ne peux même pas passer du temps avec ma fille sans qu’on m’embête et qu’on invente des choses sur moi, a réagi Laure Manaudou sur les réseaux sociaux, après la révélation de l’affaire avant de retirer ce message de sa page Facebook.

De son côté, Euro Disney, l’exploitant du parc Disneyland Paris, le plus grand parc d’attractions d’Europe, s’est refusé à tout commentaire sur le sujet.

La championne, triple médaillée d’or, d’argent et de bronze aux Jeux olympiques d’Athènes 2004 était en visite privée dans le parc d’attraction, et la direction n’était pas prévenue de sa visite, ce qui peut expliquer que l’affaire n’ait pas été réglée en interne, a relaté une source dans l’entreprise.

Les équipes ont appelé le 17 (numéro d’urgence la police), après avoir surpris d’abord son amie avec 300 euros de marchandises volées dans des sacs, semble-t-il sans reconnaître immédiatement la nageuse, a ajouté cette source.

Selon une autre source chez Euro Disney, ce genre d’affaires, lorsqu’il implique des personnalités, se règle souvent à l’amiable, sans que la police ne soit prévenue. La somme correspondant aux objets volés peut par exemple être ajoutée à la note de la chambre d’hôtel réglée par le client célèbre.

Romandie.com avec(©AFP / 12 décembre 2014 14h43)

Autriche: il perd 90’000 euros dans une rivière

juin 1, 2013

Un employé de banque a perdu 90’000 euros (112’000 francs) dans une rivière autrichienne. Il transportait la somme dans sa voiture lorsqu’un pneu a crevé. Sorti de son véhicule, il a alors déposé le sac contenant l’argent sur le bord de la route. Peu après, le sac a glissé dans les flots.

Cette mésaventure survenue le 7 mai a été rapportée samedi par le quotidien « Salzburger Nachrichten ». L’employé devait effectuer un transfert de fonds d’une petite succursale de la province de Salzbourg vers le siège principal de la banque.

Il a utilisé son véhicule privé lorsque l’incident s’est produit, a expliqué l’employé. Son récit n’a toutefois pas pu être confirmé par un témoin.

Au moment où il tentait de régler son problème de pneu crevé, le sac déposé sur une forte pente, au bord de la route située dans une zone escarpée, a glissé. Il est alors tombé dans la rivière en contre-bas, selon ses dires.

La police, les pompiers et les secouristes de haute montagne ont mené des recherches poussées dans la rivière. Ils n’ont pu récupérer que 3000 euros (3730 francs), a indiqué l’agence de presse autrichienne APA.

Employé licencié

L’employé a été licencié pour n’avoir pas respecté la procédure, selon la banque. La police a indiqué ne pas avoir ouvert d’enquête criminelle et mis en garde tous ceux qui seraient tentés de récupérer les billets.

Compte tenu de l’environnement montagneux et des cascades qui se succèdent le long de la rivière, une telle initiative serait totalement absurde, a déclaré le porte-parole de la police, Anton Schentz.

Romandie.com

Egypte: heurts à Alexandrie

novembre 23, 2012
Des manifestants protestant contre la publication d’un décret accordant de nouvelles prérogatives au président égyptien Mohamed Morsi ont mis à sac aujour’d’hui le siège du parti des Frères musulmans à Alexandrie, rapporte un témoin.

Les manifestants ont jeté sur le trottoir des chaises et des livres trouvés dans les locaux de la confrérie, dont est issu le chef de l’Etat, avant d’y mettre le feu.

Des heurts ont également éclaté entre des partisans et des opposants de Mohamed Morsi près de la principale mosquée d’Alexandrie, la deuxième ville du pays, précise-t-il.

 
Lefigaro.fr avec Reuters

Mali : Tombouctou en alerte rouge, Kidal sous le feu de la rébellion touarègue

mars 29, 2012

La rébellion touarègue a décidé de pousser son avantage dans le  Nord-Mali, profitant de la désorganisation de l’armée malienne qui s’est emparé  du pouvoir par un coup d’État le 22 mars dernier. Un groupe du MNLA menace  Tombouctou tandis qu’une autre partie de ses troupes a pris d’assaut Kidal avec  l’aide du mouvement salafiste Ansar dine de Iyad Ag Ghali.

La tension est à son comble à Tombouctou, que les rebelles du Mouvement de libération national de l’Azawad (MNLA) menacent  de prendre d’assaut. Mardi 27 mars, une délégation de la communauté bérabiche de  la  « cité aux 333 saints » a rencontré des responsables du MNLA dans la  localité de Agouni, à 30 km au nord de la ville, pour leur demander de renoncer  à leur projet. Les rebelles ne leur ont laissé que trois choix.

En substance : soit les membres de la communauté bérabiche font eux-mêmes  déguerpir les soldats maliens, dont beaucoup sont originaire du sud du pays,  soit ils laissent le MNLA s’en charger, ou encore – dernière option – ils se  préparent à une attaque de la rébellion.

Milices armées

« Nous avons choisi la dernière option. Nous nous battrons pour nos richesses  car nous ne voulons pas de pillages comme en 1990. Nous ne soutenons pas la junte non plus, qu’ils viennent se battre ici au lieu de  mettre la pagaille à Bamako ! » s’emporte un notable de la région qui assure que  les milices bérabiches sont « armées » et prêtes à en découdre. Autre hantise  des bérabiches, souvent clairs de peau : être mis par les sudistes dans le même  sac que les rebelles touaregs, dont ils rejetent les objectifs, les accusant de « jeter le Mali  dans la guerre civile entre communautés ».

Les menaces du MNLA sont d’autant plus sérieuses que les rebelles et leurs  alliés salafistes du groupe Ansar dine de Iyad Ag Ghali sont, eux, déjà entrés  en action à 500 kilomètres au nord-est de Tombouctou, à Kidal. « Nous sommes en  train d’être attaqués par les rebelles et des hommes d’Iyad. Nous sommes en  train de nous défendre », a déclaré dans l’après-midi un militaire malien joint  par l’AFP. Une information confirmée par un combattant d’Ansar dine.

Jeuneafrique.com par Baba Ahmed, à Bamako