Posts Tagged ‘Saguenay-Lac-Saint-Jean’

Canada: Samaila Malam-Abou veut être le candidat de la diversité à Alma

octobre 10, 2021

Samaila Malam-Abou le remarque, sa candidature pour le poste de conseiller municipal ne passe pas inaperçue à Alma. Rares sont les minorités visibles à briguer les suffrages au Saguenay-Lac-Saint-Jean et M. Malam-Abou souhaiterait justement apporter une diversité au conseil de ville, s’il est élu.

Samaila Malam-Abou se présente comme conseiller municipal aux élections d'Alma dans le district Delisle-Saint-Coeur-de-Marie.

© /Radio-Canada Samaila Malam-Abou se présente comme conseiller municipal aux élections d’Alma dans le district Delisle-Saint-Coeur-de-Marie.

Originaire du Niger et ingénieur chez Proco, Samaila Malam-Abou se présente dans le district de Delisle-Saint-Coeur-de-Marie.

J’aime la vie communautaire. Des gens m’ont proposé d’être candidat et comme j’aime aider les gens j’ai accepté d’être candidat», indique M. Malam-Abou qui vit à Alma depuis 11 ans.

Samaila Malam-Abou est impliqué dans l'organisme Portes ouvertes sur le lac qui vise à attirer, installer et intégrer des personnes immigrantes au Lac-Saint-Jean.

© /Radio-Canada Samaila Malam-Abou est impliqué dans l’organisme Portes ouvertes sur le lac qui vise à attirer, installer et intégrer des personnes immigrantes au Lac-Saint-Jean.

J’ai beaucoup de mots d’encouragement, les gens me disent aussi que c’est important la diversité. Ma candidature a une double connotation : celle des compétences puis la diversité», poursuit-il.

Enjeux au cœur de son programme

Sa priorité dans sa campagne électorale c’est la santé et la sécurité. Au niveau de la rue Saint-Michel et de la marina, la piste cyclable traverse deux fois la route 169. À 80 kilomètres à l’heure c’est trop dangereux», dit-il en faisant référence à un accident survenu cet été dans ce secteur.

M. Malam-Abou est prêt à travailler avec le maire qui sera élu à Alma. Il a toutefois indiqué qu’il aimerait beaucoup collaborer avec Manon Girard connue pour son implication dans le milieu communautaire.

Avec CBC/Radio-Canada selon une entrevue de Jean-François Coulombe.

Canada: Fini les masques en libre service dans les urgences

mars 3, 2020
Les masques sont désormais distribués par le personnel dans les urgences de la région.
© Mireille Chayer/Radio-Canada Les masques sont désormais distribués par le personnel dans les urgences de la région.
Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean a décidé de retirer des salles d’urgence de la région tous les masques de type chirurgical qui étaient disponibles en libre service pour les patients.

C’est à la suite d’une directive provinciale demandant d’effectuer une meilleure gestion des quantités de masques que le CIUSSS en est arrivé à cette décision. Dans certaines urgences, des gens prenaient plusieurs masques en vue de se protéger contre le coronavirus, et ce, même s’ils n’en avaient pas besoin.

De notre côté, il n’y a pas de cas particuliers qui se sont produits. On ne dénote pas de vol ou quoi que ce soit, mais on sait que ça s’est produit ailleurs, mentionne la porte-parole du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Amélie Gourde.

Les masques en tissus sont dorénavant distribués par le personnel aux personnes présentant des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe.

Les ventes de masques sont en hausse à plusieurs endroits. Certains redoutent même une pénurie. Pourtant, selon plusieurs experts, leur efficacité est moindre.

Ce qu’on veut faire, c’est que les gens aussi comprennent que le masque en tant que tel, ce n’est pas une mesure de protection contre le COVID-19 ou contre les autres virus, indique Amélie Gourde.

Se laver les mains demeure une manière très efficace de se prémunir contre plusieurs virus.

Avec CBC/Radio-Canada