Posts Tagged ‘salma hayek’

Salma Hayek accuse Donald Trump d’avoir violé une fillette de 13 ans en 1994

août 24, 2017

Le Président Trump attaqué par l’actrice mexi­caine

Plus que jamais déter­mi­née, Salma Hayek a relancé l’inté­rêt sur une plainte clas­sée sans suite dans laquelle une jeune femme accuse Donald Trump de l’avoir violée en 1994 alors qu’elle n’avait que 13 ans.

 

Les accu­sa­tions sont graves. Ce n’est pas la première fois que Salma Hayek s’en prend à Donald Trump, elle qui avait déjà fustigé l’inten­tion du Président améri­cain de bâtir un mur infran­chis­sable entre les États-Unis et le Mexique pour endi­guer l’immi­gra­tion. L’épouse de François-Henri Pinault, élue femme la plus torride de la décen­nie en 2015, avait égale­ment dû repous­ser les avances du futur chef de l’État qui s’était montré lour­de­ment insis­tant pour obte­nir un rendez-vous avec celle qui n’était pas encore célèbre. Un cas proche du harcè­le­ment. Cette fois, Salma Hayek remet le couvert et accuse l’homme d’affaires de viol.

L’actrice de 52 ans est en effet reve­nue sur un sombre épisode de la vie de Donald Trump. « Selon un procès au civil, Trump aurait violé une fillette de 13 ans » a-t-elle assuré à nos confrères du maga­zine Numéro. Salma Hayek a égale­ment précisé que cette affaire avait vite été « étouf­fée avant de dispa­raître complè­te­ment des radars » lorsque Donald Trump est devenu Président des États-Unis. « Je vous laisse mener l’enquête » a conclu la star d’origine mexi­caine aux jour­na­listes.

En réalité, cette affaire de viol avait d’ores et déjà été révé­lée en juin 2013. Une jeune femme avait alors avoué qu’elle s’était faite violer en 1994 par Donald Trump et le milliar­daire Jeffrey Epstein (inscrit sur la liste améri­caine des délinquants sexuels et condamné en 2008 pour pros­ti­tu­tion impliquant une mineure). La suppo­sée victime n’était âgée que de 13 ans aux moment des faits. Malgré la gravité des insi­nua­tions, l’avocate de la plai­gnante avait reti­rée sa plainte, prétex­tant que cette dernière aurait reçu « de nombreuses menaces » et qu’elle était « trop effrayée pour appa­raître visage décou­vert ». Salma Hayek n’a visi­ble­ment pas peur d’être inti­mi­dée par Donald Trump et tente de relan­cer l’inté­rêt média­tique pour ce dossier classé sans suite.

Gala.fr par Nicolas Schiavi

Salma Hayek à la tribune des Nations Unies

mars 9, 2013

L’actrice dénonce les violences faites aux femmes

 
Salma Hayek à la tribune des Nations Unies

salma 2 OKsalma 3 OKsalma 4 OK

Elle est l’ambassadrice de la fondation Avon, la marque de cosmétiques, qui organisait, jeudi, ses deuxièmes Avon Communication Awards, à New York, au siège de l’ONU. Salma Hayek y a prononcé un très beau discours pour dénoncer les violences subies au quotidien par les femmes.

La cause lui tient particulièrement à coeur: «J’étais encore au Mexique quand j’ai été confrontée au problème pour la première fois. Au cours d’une promenade en famille, nous sommes tombés sur cet homme qui battait sa femme. Mon père est intervenu. Je me souviens m’être dit ‘Oh mon Dieu, mon père est un héros’. Puis la femme s’est retournée contre mon père et s’est mise à le frapper. Après ça, j’ai été intriguée par ce qui pousse une femme à rester dans une relation abusive».

Elle était l’invitée de marque, toute de noir vêtue de la marque de cosmétique Avon, engagée contre le cancer du sein et la violence domestique. Et c’est un discours poignant qu’a livré, la voix nouée, l’actrice mexicaine de 46 ans à la tribune des Nations Unies. Elle y a rappelé que les hommes sont les premiers concernés.

«C’est important d’être ici aujourd’hui et de se battre pour cette cause car vous avez besoin de soutien, pas seulement aujourd’hui, mais tous les jours. On a particulièrement besoin des hommes». Salma Hayek a également lancé un appel aux leaders du monde entier pour éduquer les femmes à ces thématiques : «Tous les pays du monde n’ont pas de problème à nourrir leur population, mais tous en ont un avec la violence domestique».

Celle qui campait une femme à la tête d’un cartel de drogue dans Savages d’Oliver Stones a profité de l’évènement pour soutenir la nouvelle campagne de promotion de la marque Avon : la commercialisation d’un collier dont les bénéfices seront reversés à des associations de lutte contre les violences faites aux femmes.

L’épouse de François-Henri Pinault s’est engagée en faveur de la cause féminine en 2004, persuadée qu’elle pouvait jouer un rôle important: «Peut-être que c’est à notre génération de faire en sorte que ça change», ou celle de sa fille, Valentina, 5 ans, pour qui l’engagement de sa maman devrait être un modèle. Salma Hayek s’est également associée à la campagne Chime for Change de Gucci aux côtés de Beyoncé Knowles.

 Gala.fr  par Armelle Sémont

PHOTOS Le décolleté de Salma Hayek fait des ravages

septembre 21, 2012

 

On lève les yeux !

 
  • PHOTOS Le décolleté de Salma Hayek fait des ravagesPHOTOS Le décolleté de Salma Hayek fait des ravages

Lors de l’avant-première de Savages, Salma Hayek a opté pour une robe qui mettait en valeur sa poitrine. Oliver Stone, le réalisateur du film, a apprécié la vue…

Au diable l’élégance, Oliver Stone n’a pas réussi à rester de marbre. Lors de l’avant-première londonienne de Savages hier soir, le réalisateur américain avait les yeux baladeurs. Accompagné de John Travolta, Benicio Del Toro et Salma Hayek, quelques unes des stars à l’affiche du film, le cinéaste a surtout accordé son attention sur l’actrice mexicaine. Plus précisemment au décolleté de celle-ci.

Au moment de poser seul avec elle devant les photographes, Oliver Stone a eu le regard aimanté par l’opulente poitrine de la compagne de François-Henri Pinault. Grillé devant des dizaines d’objectifs, le réalisateur a alors fait mine de placer une main sur les seins de son actrice, style « qu’est-ce qu’on s’amuse ». A voir son sourire forcé, Salma n’a pas semblé apprécier l’humour grivois du cinéaste. Courage, plus que quelques avant-premières à passer avec lui…

Voici.fr par C.G

Paul McCartney décoré de la légion d’honneur

septembre 10, 2012

L’ex-Beatles a été fait Officier de la Légion d’Honneur par François Hollande

 
 
Paul McCartney décoré de la légion d'honneur

 

Ce matin, l’ex-Beatles Paul McCartney a été décoré de la Légion d’honneur dans les salons de l’Elysée par le Président de la République française, François Hollande. C’est la première fois que le musicien et chanteur reçoit une récompense en France pour l’ensemble de sa carrière. Si la presse n’était pas conviée à l’évènement, Paul ne s’est pas gêné pour tweeter en direct.

«Devinez où je suis?», pouvait-on lire sur le compte Twitter de Paul McCartney, alors qu’il postait une série de photos. C’est lorsqu’il apparaît aux côtés de François Hollande que l’on comprend qu’il est en fait dans les salons de l’Elysée, sur le point de recevoir la médaille de la Légion d’honneur « pour l’ensemble de son œuvre ». Mais ce n’est pas tout, puisque Paul a été directement élevé au rang d’Officier de la Légion d’honneur, un grade au-dessus de celui de Chevalier. Il succède par exemple aux actrices Salma Hayek et Kristin Scott Thomas, qui avaient été décorées sous le mandat de l’ancien président Nicolas Sarkozy. A noter que ces personnalités étant non françaises, font l’objet d’un décret exceptionnel et ne sont pas mélangées aux autres nominations, plus officielles.

Âgé de 70 ans, l’ancien Beatles est un habitué des décorations dans son pays d’origine, l’Angleterre. En effet, il avait été nommé à l’ordre de l’Empire Britannique en 1965, puis sacré Chevalier par la reine Élisabeth II en 1997. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’il avait clôturé les Jeux Olympiques de Londres le 12 août dernier.

Gala.fr par Vincent Julé

Shakira décorée de l’Ordre des arts et des lettres

janvier 27, 2012

La chanteuse colombienne va être décorée samedi à Cannes par le Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.

Il y a trois semaines, nous apprenions que l’actrice Salma Hayek allait recevoir la Légion d’honneur. Aujourd’hui, c’est une autre bomba latina qui va être décorée par la France. Le 28 janvier prochain, lors des NRJ Music Awards à Cannes, Shakira sera faite « chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres » par Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture.

Pour essayer de faire le rapprochement entre Shakira et la culture française, faisons un petit détour par Wikipedia : il semblerait que la chanteuse colombienne ait « contribué à la création dans le domaine littéraire ou artistique ainsi qu’au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde », comme l’écrit l’encyclopédie participative.

Shakira peut donc remercier Francis Cabrel. Sa reprise de Je l’aime à mourir, a probablement contribué à faire d’elle la prochaine récipiendaire de cette décoration.

Voici.fr par A.R