Posts Tagged ‘Sama Lukonde’

RDC-Exécutif national : enfin le gouvernement Sama Lukonde connu

avril 12, 2021

Après moult tergiversation et des reports incessants, le gouvernement de l’Union sacrée de la nation tant attendu que pilote le Premier ministre Sama Lukonde a enfin livré des secrets. C’est dans la journée du 12 avril que l’ordonnance y afférente a été lue à la télévision nationale depuis le Palais de la nation par le porte-parole du chef de l’Etat, Kasongo Mwema.

Auparavant, le Premier ministre Sama a dévoilé, au sortir d’une audience avec le président de la République, Félix Tshisekedi, les critères ayant prévalu au choix des membres du gouvernement. Sama Lukonde a affirmé que le gouvernement de l’Union sacrée de la nation tient compte de la représentativité du genre (27%), de la jeunesse, des provinces et des parties prenantes. La moyenne d’âge est de 47 ans, tandis que les nouvelles figures sont majoritaires avec 80% de représentativité. Avec une taille réduite (cinquante-six membres y compris le Premier ministre), ce nouveau gouvernement entend s’attaquer prioritairement à la sécurité, à la santé, à l’enseignement, à la justice, à l’agriculture, à la pêche et élevage, à l’économie, au processus électoral, aux infrastructures ainsi qu’au numérique.

Voici comment se présente l’équipe Sama Lukonde :

Vice-Premiers ministres

Intérieur : Acelo Okito Daniel

Environnement : Bazaiba Eve

Affaires étrangères : Lutundula

Fonction publique : Lihau Jean Pierre

Ministres d’État

Justice : Mutombo Kiese Rose

Infrastructures : Gizaro

Portefeuille : Kahinda Adèle

Plan : Mwando Nsimba

Budget : Boji Sangara

Urbanisme et habitat : Pius Mwabilu

Petites et moyennes Entreprises : Eustache Muhabzi

Aménagement du territoire : Guy Loando

Ministres

Défense : Kabanga Gilbert

Epsp : Mwaba Tony

Santé : Mbungani

Finance : Kazadi Nicolas

Transport : Okende chérubin

Agriculture : Nzinga

Pêche et élevage : Bokele Adrien

Économie : Kalumba

Industrie : Julien Paluku

Intégration régionale : Mazenga

Esu : Muhindo Nzangi

Recherche scientifique : Mpanda José

Hydrocarbure : Bidimbu

PTNTIC : Augustin Kibassa

Numérique : Eberande kolongele

Emploi : Ndusi

Affaires foncières : Sakombi Molendo

Ressources hydrologiques :

Droits humains : Albert Fabrice Puela

Genre : Ndaya Gisèle

Commerce extérieur : Jean Lucien Bussa

Mines : Nsamba kalambayi

Communication : Muyaya Patrick

Affaires sociales, actions humanitaires et solidarité nationale : Modeste Mutzinga

Formation professionnelle : Kipulu Antoinette,

Sports et Loisirs : Tshembo Konde Serge,

Tourisme : Modéro Nsimba,

Culture et arts : Katunga Catherine,

Relations avec le Parlement : Karume Bakaneme Anne-Marie,

Ministre près le président de la République : Manuanina Kihumba Nana

Ministre déléguée : Affaires sociales, Actions humanitaires en charge des personnes vivant avec handicap : Irène Esambo

Vices ministres

Intérieur : Molipe Mandongo JC,

Affaires étrangères : Samy Adubango,

Justice : Bayubazire Mirindi,

Plan : Crispin Mbadu,

Budget : Bokumuana Maposo Elysé,

Défense nationale : Kilubu Kutuna Seraphine,

EPST : Aminata Namasiya,

Santé : Kilumba Nkulu Veronique

Finances : Oniege Nsele Mimpa,

Transport : Ekila Likombiyo Marc,

Mines : Motemona Godard

Avec Adiac-Congo par Alain Diasso

RDC/Sortie du gouvernement: Sama Lukonde invite à la patience

mars 20, 2021

Le Premier ministre, Sama Lukonde, s’est voulu rassurant à la suite de l’audience lui accordée le 18 mars 2021, à la cité de l’Union africaine, par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

Sama Lukonde répondant aux questions de la presse

Face à la pression populaire et à l’impatience qui, de plus en plus, gagnent les esprits quant à la sortie du gouvernement, le nouveau Premier ministre a lancé un appel au calme. « C’est vrai que nous comprenons l’urgence de la sortie du gouvernement, mais il ne faut pas confondre urgence et précipitation », a-t-il indiqué à la presse au sortir de l’entretien avec le chef de l’Etat qui s’est déroulé en toute sérénité.

Il a toutefois reconnu le décalage pris par rapport à sa promesse faite de tout finaliser avant l’ouverture de la session parlementaire ordinaire de mars. Il croit qu’il est encore possible de rattraper le retard vu qu’au niveau de la Chambre basse, l’harmonisation du calendrier des travaux peut s’étaler sur quelques jours. Sama Lukonde Kyenge s’attèle à peaufiner la composition du futur gouvernement consensuel qu’il compte présenter aux congolais dans les meilleurs délais. « Nous espérons que dans les prochains jours, nous serons en mesure de nous présenter au Parlement avec un programme du gouvernement enrichi des apports de toutes les forces vives de la Nation que nous avons reçus », a-t-il précisé.

Depuis le début des consultations, le 22 février 2021, Sama Lukonde dit avoir rencontré tous les regroupements politiques qui, dans leur large majorité, ont réaffirmé leur soutien au projet de l’Union sacrée nationale. Il a indiqué avoir reçu des différentes délégations, non seulement des propositions en termes d’enrichissement du programme gouvernemental en gestation, mais aussi, l’engagement de participation au prochain gouvernement sur le principe de l’inclusivité. Le Premier ministre a également évoqué la participation de la société civile, des femmes et des jeunes dans son gouvernement. Tout ceci expliquerait, d’après lui, le caractère laborieux de la mission lui assignée.

Quant à la taille du gouvernement, il a indiqué que cela fait également partie des contraintes d’autant plus que l’option d’une réduction de 30% par rapport à la stature actuelle (67 membres), devrait cadrer avec les aspirations de certaines forces politiques qui ont vu leur quota baisser en même temps qu’elles doivent désigner leurs délégués selon la nouvelle configuration. « Nous y tenons. Nous avons dit que nous devons réduire le train de vie des institutions, et indépendamment de toutes ces difficultés, il faut qu’on arrive à ce résultat », a-t-il ajouté.

A l’approche de la sortie imminente du gouvernement, il a promis de s’adresser aux Congolais et de leur faire l’économie de ses consultations avec les forces vives de la nation et leur présenter la mouture finale très prochainement.

Avec Adiac-Congo par Alain Diasso

RDC/Parlement : Sama Lukonde a pris part aux cérémonies d’ouverture de la session de mars

mars 17, 2021

Les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale ont promis leur soutien au Premier ministre et à son programme gouvernemetal.

Photo 1: le premier ministre Sama Lukonde, au Parlement.

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a pris part le 15 mars aux cérémonies d’ouverture de la session ordinaire de mars au Sénat et à l’Assemblée nationale. A la chambre haute du Parlement, le président du bureau, Modeste Bahati Lukwebo, a dans son discours d’ouverture indiqué que le nouvel élan politique initié par le chef de l’Etat devrait permettre de « matérialiser » son programme électoral et ses promesses faites au peuple congolais

Dans cette optique, le speaker du Sénat a rappelé au Premier ministre « l’urgence de la Constitution de son équipe gouvernementale afin de se mettre rapidement au travail », et de vite s’atteler à satisfaire les désidérata des Congolais qui écument dans l’attente de la publication de ladite équipe. Modeste Bahati a mis un accent particulier sur les réformes tant électorales qu’institutionnelles attendues. Il a, par ailleurs, interpellé le chef du gouvernement sur la pertinence de « mettre en œuvre toutes affaires cessantes, une politique urgente susceptible de répondre et de soulager tant soit peu les souffrances des populations, en améliorant le social ».

Photo 2: premier ministre et le bureau de l’Assemblée nationale

A la chambre basse du Parlement, le président Christophe Mboso N’kodia Pwanga a, de prime à bord, félicité le nouveau chef de l’exécutif national pour son élévation à la tête du gouvernement, donnant ainsi l’occasion aux élus nationaux d’ovationner ce dernier. Dans son speech, le président de l’Assemblée nationale a salué notamment « l’audace réformatrice » du président de la République, indiquant expressément qu’ « il est temps d’opérer des changements tant attendus ». Et de noter que dans cet ordre d’idées, l’Assemblée nationale entend accompagner le gouvernement de l’Union sacrée de la nation dans les réformes qu’il compte mettre en œuvre.

Après la publication de son équipe gouvernementale, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, rappelle-t-on, devra se présenter devant la plénière de l’Assemblée nationale pour solliciter l’approbation du  programme de son équipe et ainsi occasionné l’investiture de celle-ci, conformément aux prescrits de la Constitution.

Avec Adiac-Congo par Christopher Khonde