Posts Tagged ‘santa maria’

Brésil/carnaval: 4 morts carbonisés

février 12, 2013

Quatre personnes sont mortes aujourd’hui à l’aube lorsqu’un char à pris feu au cours d’un défilé dans la ville de Santos, près de Sao Paulo (sud-est du Brésil), a annoncé la mairie.  Le char, qui transportait plusieurs danseurs et rendait hommage au « roi » Pelé, avait terminé son parcours lorsqu’une de ses plateformes a heurté un câble électrique, provoquant le déclenchement rapide d’un incendie dans lequel « quatre personnes sont mortes carbonisées », a annoncé un porte-parole de la mairie.
Quatre autre personnes ont été grièvement blessées, a ajouté le porte-parole.

Les victimes défilaient pour l’école Sangue Jovem (Sang jeune) créée par des supporteurs de l’équipe de football de Santos, ville située à quelque 80 km à l’est de Sao Paulo. Le char incendié rendait hommage à la légende du football, Pelé, qui a marqué l’histoire de ce club. La mairie et la Ligue des écoles de samba de Santos ont annoncé dans un communiqué la suspension immédiate des défilés dans la ville. Le carnaval est célébré depuis la fin de la semaine dernière dans des centaines de villes du Brésil, deux semaines après un incendie dans une discothèque de Santa Maria (sud), qui avait fait 239 morts et plongé le pays dans la consternation.

Des centaines d’établissements ne répondant pas aux normes de sécurité ont été fermés dans la foulée dans tout le pays, alors que le Brésil doit accueillir la Coupe du monde de football de 2014 et les jeux Olympiques de 2016. Dimanche, deux enfants avaient déjà été tués et 20 personnes blessées dans l’Etat de Sergipe (nord-est) par un camion de sonorisation de carnaval dont les freins avaient brusquement lâché.

Lefigaro.fr avec AFP

Brésil/incendie: 232 morts (bilan)

janvier 27, 2013

La police brésilienne a revu aujourd’hui à la baisse, à 232 morts, contre 245 auparavant, le bilan de l’incendie meurtrier dans une discothèque à Santa Maria (sud) survenu dans la nuit.

« Le nombre de personnes tuées est de 232, parmi lesquelles 120 hommes et 112 femmes », pour « la plupart asphyxiées », a déclaré à l’AFP le commandant adjoint du bataillon des opérations spéciales de la police militaire, Rois Tavares.

Lefigaro.fr avec AFP