Posts Tagged ‘seamus heaney’

Mort de Ronald Coase, prix Nobel d’économie

septembre 3, 2013
Ronald Coase

Ronald Coase

L’économiste britannique avait 102 ans

L’académie Nobel est en émoi cette semaine. Après la mort du poète irlandais Seamus Heaney, prix Nobel de littérature en 1995, c’est une autre éminence grise qui quitte la surface du monde. L’économiste américain Ronald Coase a disparu à l’âge de 102 ans. Il avait reçu la récompense suprême en 1991.

Il s’était rendu célèbre en 1960 après la publication d’un article intitulé « le problème du coût social », Ronald Coase s’est éteint à l’âge de 102 ans, a annoncé mardi 3 septembre l’Université de Chicago, où il était chercheur et toujours enseignant. Economiste britannique ayant étudié à l’Université de Londres et à la London School of Economics, il avait reçu le prix de la banque de Suède en l’honneur d’Alfred Nobel en 1991, pour « sa découverte et la clarification de l’importance des coûts de transaction et droits de propriété pour la structure institutionnelle et le fonctionnement de l’économie ».

Concernant les droits de propriété, Ronald Coase estime dans un article de 1960 que s’ils sont bien établis, ces derniers peuvent compenser des coûts engendrés par des facteurs externes au marché. Pour lui, il n’est pas nécessairement indispensable de s’en remettre à l’État pour corriger ces facteurs externes.
 Le comité Nobel avait reconnu en 1991 que Ronald Coase avait « montré que la théorie microéconomique de base traditionnel était incomplète car elle ne comprenait pas la production et les coûts de transport » et « négligeait les coûts de la conclusion et de l’exécution des contrats ainsi que la gestion des organisations ».

Dans ses écrits – accessibles au grand public – il établit la notion de « coût de transaction ». Il met en avant une théorie selon laquelle négocier et passer un contrat est une dépense en soi d’énergie et de temps. Au regard de ce fait, il préconise donc pour obtenir une meilleure production dans une entreprise, une forme de stabilité dans les contrats de travail. Une découverte qui le mènera à l’enseignement en 1964 à l’Université de Chicago. Il y devient ensuite professeur émérite en 1981, puis rédacteur en chef de la revue de droit et d’économie en 1982. Son dernier ouvrage – Comment la Chine est devenue capitaliste – co-écrit avec un ancien élève, Nina Wang, a été publié l’an dernier.

Gala.fr par Fanny Abouaf

Décès du poète irlandais Seamus Heaney, Nobel de littérature

août 30, 2013

Le poète irlandais Seamus Heaney, lauréat du prix Nobel de littérature en 1995, est décédé à 74 ans, ont indiqué vendredi des sources proches de sa famille. Il avait été distingué par le Nobel « pour ses oeuvres d’une beauté lyrique et d’une profondeur éthique ».

Seamus Heaney est décédé dans un hôpital de Dublin après « une courte maladie », a précisé sa famille. Né en Irlande du Nord en 1939, Seamus Heaney a publié son premier recueil de poèmes « Mort d’un naturaliste » en 1966. Le recueil « North », paru en 1975, est considéré comme son chef-d’oeuvre.

L’oeuvre de Heaney, en 12 volumes, mêle l’évocation sensuelle de la nature et de la culture celtique à la violence politique de l’île Emeraude. L’écrivain, qui a enseigné la poésie à l’université britannique d’Oxford, est reconnu comme l’un des plus grands poètes de langue anglaise. Il était marié et père de trois enfants.

Romandie.com