Posts Tagged ‘secteur textile’

Immeuble effondré au Bangladesh: le nouveau bilan dépasse les 1.000 morts

mai 9, 2013

DACCA – Le bilan du pire accident industriel au Bangladesh a dépassé les 1.000 morts après la découverte de nouveaux corps dans les décombres d’un immeuble du secteur textile qui s’est effondré près de Dacca le mois dernier, a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’armée vendredi.

Le nombre de morts s’élève maintenant à 1.006 après dix-sept jours de recherche suite à l’effondrement de l’immeuble de neuf étages dans la ville de Savar, à 30 kilomètres au sud de Dacca, a déclaré le capitaine Shahnewaz Zakaria.

Sur la seule journée de jeudi, les secouristes, équipés de grues, bulldozers et excavatrices, ont retiré 130 corps des décombres, a-t-il ajouté.

Certains cadavres, en état de décomposition avancée, ont pu être identifiés grâce au téléphone portable retrouvé dans leur poche ou leur carte d’identité d’ouvrier portée autour du cou, a-t-il précisé. La plupart des morts sont des femmes, ouvrières dans les ateliers textiles qui se trouvaient dans le Rana Plaza, le bâtiment effondré.

Jusqu’à présent, au moins 150 corps ont été enterrés dans des tombes anonymes, dans un cimetière public car ils n’ont pas pu être identifiés, a-t-il encore ajouté.

Les autorités prélèvent des échantillons d’ADN sur les corps, en prévision des demandes de compensation.

Au moins 2.437 personnes ont été extraites vivantes des décombres, mais un millier sont subi des blessures graves, dont des amputations de membres, effectuées pour libérer les personnes des plaques de ciment et de béton.

Le Rana Plaza, un immeuble de neuf étages qui abritait cinq ateliers de confection, s’est effondré comme un château de cartes après que des ouvriers ont signalé la veille des fissures sur le bâtiment. Plus de 3.000 ouvriers étaient à leur poste.

Romandie.com avec (©AFP / 10 mai 2013 03h26)

Bangladesh: 45 rescapés supplémentaires extraits des décombres, 272 morts

avril 25, 2013

SAVAR (Bangladesh) – Les secours ont extrait vendredi 45 rescapés des décombres d’un immeuble de huit étages qui s’est effondré mercredi près de la capitale du Bangladesh, Dacca, tuant 272 personnes, selon le dernier bilan officiel.

Le bâtiment s’est effondré comme un château de cartes peu après l’embauche à Savar, à la périphérie de Dacca. Il s’agit du pire accident dans l’histoire industrielle de ce pays défavorisé qui a fait du secteur textile le pivot de son économie.

Nous avons secouru 45 personnes aujourd’hui, dont 41 ont été trouvées au même endroit, vivantes dans les gravats du quatrième étage de l’édifice, a annoncé à l’AFP le responsable national des pompiers, Ahmed Ali.

Nous avons localisé entre 20 et 25 personnes supplémentaires dans un autre endroit mais il est très difficile de les atteindre. Ils sont toujours en vie, a-t-il ajouté.

Un officier supérieur de police a indiqué de son côté que le bilan provisoire était encore monté et s’établissait désormais à 272 morts, dont une forte proportion de femmes. Le précédent bilan faisait état de 250 victimes.

La catastrophe a relancé la polémique sur la sécurité dans l’industrie textile fournissant des marques occidentales.

L’immeuble abritait cinq ateliers de confection notamment liés à la marque espagnole Mango et au britannique Primark.

Des ouvriers du textile travaillant au sein du bâtiment s’étaient publiquement inquiétés la veille de fissures mais leurs responsables ont ignoré les mises en garde, leur enjoignant d’embaucher normalement le jour suivant.

Des dizaines de milliers d’ouvriers ont débrayé jeudi en signe de solidarité, provoquant la fermeture de centaines d’usines, tandis que les drapeaux étaient en berne pour une journée de deuil national.

Romandie.com avec (©AFP / 26 avril 2013 05h03)