Posts Tagged ‘Sergueï Andreev’

L’ambassadeur russe en Pologne agressé par des manifestants pro-ukrainiens

mai 9, 2022

La diplomatie russe impute le tout aux « partisans du néonazisme » et a dépose une « protestation ferme » aux autorités polonaises.

Un homme houspillé par plusieurs personnes tente de s'essuyer le visage éclaboussé d'une substance rouge.

L’ambassadeur russe en Pologne, Sergueï Andreev, a été éclaboussé par une substance rouge, mais n’a pas été blessé. Photo : Getty Images/AFP/Wojtek Radwanski

L’ambassadeur russe en Pologne a été arrosé lundi d’une substance rouge et pris à partie par des manifestants pro-ukrainiens à Varsovie à l’occasion de l’anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, incident aussitôt dénoncé par Moscou.

Selon un photographe de l’AFP présent sur place, des militants pro-ukrainiens, scandant fascistes et brandissant le drapeau national ukrainien, ont bloqué le passage de l’ambassadeur alors qu’il devait déposer une gerbe au cimetière de Varsovie où reposent les soldats soviétiques morts durant la Seconde Guerre mondiale.

Le 9 mai 1945 marque pour les Russes la victoire sur l’Allemagne nazie.

Par la suite, quelques personnes ont jeté une substance rouge sur son visage et ses vêtements, et ont également éclaboussé son entourage.

Après s’être essuyé le visage avec sa main, Sergueï Andreev a déclaré : Je suis fier de mon pays et de mon président.

M. Andreev a déclaré à l’agence de presse russe RIA Novosti qu’il n’avait pas été sérieusement blessé lors de l’attaque, ajoutant que la substance rouge était une sorte de sirop.Des hommes, dont l'un a le visage éclaboussé de rouge, se chamaillent près d'un monument commémoratif.

L’agression de l’ambassadeur russe a été suivie par des scènes de brasse-camarade entre partisans de la Russie et de l’Ukraine. Photo : Getty Images/AFP/Wojtek Radwanski

L’incident a été immédiatement dénoncé par Moscou.

Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, a indiqué que les partisans du néonazisme ont une nouvelle fois montré leurs visages, et il est sanglant.

Moscou a également adressé une protestation ferme aux autorités polonaises du fait de leur indulgence à l’égard de jeunes néonazis.

La Russie, qui dénonce sans cesse la russophobie des Occidentaux en général, et de la Pologne en particulier, a également réclamé de pouvoir organiser sans tarder la cérémonie de dépôt de gerbe en assurant sa sécurité la plus totale face à toutes sortes de provocations.

L’ambassade de Russie avait prévu d’organiser une cérémonie officielle sur le site, mais l’a annulé après une réponse négative du maire de Varsovie et du ministère des Affaires étrangères.Des personnes brandissant les couleurs ukrainiennes entourent une voiture en criant des slogans.

Des partisans de l’Ukraine ont bloqué la voiture de l’ambassadeur russe au cimetière de Varsovie. Photo : Getty Images/AFP/Wojtek Radwanski

Le ministre polonais de l’Intérieur, Mariusz Kaminski, a déclaré après l’incident que les autorités polonaises n’ont pas recommandé que l’ambassadeur russe dépose des fleurs le 9 mai à Varsovie.

La police a permis à l’ambassadeur de repartir en toute sécurité, a-t-il ajouté.

M. Kaminski a également tweeté que les militants s’étaient réunis là légalement pour protester contre l’agression russe en Ukraine, où chaque jour le crime de génocide a lieu.

L’émotion des femmes ukrainiennes – qui ont pris part à la manifestation et dont les maris se battent courageusement pour défendre leur patrie – est compréhensible, a-t-il ajouté.

Par Radio-Canada avec Agence France-Presse

Tension Pologne-Russie: l’ambassadeur russe regrette de ne pas avoir été assez précis

septembre 28, 2015

Varsovie – L’ambassadeur russe en Pologne Sergueï Andreev a regretté lundi que ses propos rendant la Pologne coresponsable de la 2e guerre mondiale n’aient pas été assez précis et donné lieu à des interprétations erronées.

Je n’avais pas l’intention d’offenser la nation polonaise, a dit le diplomate en sortant du ministère polonais des Affaires étrangères où il avait été convoqué pour s’expliquer sur ses propos tenus lors d’une interview télévisée vendredi dernier. Il s’y est vu présenter une ferme protestation, selon un communiqué officiel du ministère.

Les déclarations de l’ambassadeur avaient créé une nouvelle tension dans les relations polono-russes, déjà rendues difficiles par l’annexion de la Crimée et le conflit ukrainien. M. Andreev a maintenu son opinion, selon laquelle ces relations sont au plus bas depuis 1945.

Je regrette de ne pas avoir été assez précis (…), ce qui a conduit à des interprétations erronées concernant la coresponsabilité de la 2e guerre mondiale, a dit l’ambassadeur aux journalistes.

Il a maintenu toutefois son opinion, s’appuyant sur des propos tenus en mai par le président Vladimir Poutine, selon laquelle la politique de la Pologne dans les années 1930 avait conduit à la catastrophe en 1939.

Nous avons des conceptions divergentes de notre histoire commune. Il faut l’accepter et ne pas se fâcher, a encore dit le diplomate.

Il a rendu hommage à la résistance polonaise, tout en soulignant la participation de l’armée soviétique à la défaite de l’Allemagne nazie et demandant le respect pour 600.000 soldats et officiers de l’Armée Rouge tombés dans les combats pour la libération de la Pologne.

Varsovie avait réagi avec indignation à l’interview de l’ambassadeur russe. Les propos tenus par le plus haut représentant de l’Etat russe en Pologne mettent en question la vérité historique et renouent avec les interprétations des évènements les plus mensongères de l’époque stalinienne et communiste, avait déclaré le ministère polonais des Affaires étrangères dans un communiqué.

Romandie.com avec(©AFP / 28 septembre 2015 11h59)