Posts Tagged ‘Sexe’

France: Une personne obtient le droit de se dire de « sexe neutre »

octobre 14, 2015

Le tribunal de grande instance de Tours a ordonné à l’officier d’état civil de la commune de substituer la mention « sexe neutre » à celle de sexe masculin sur un acte de naissance. La personne concernée était née avec une ambiguïté sexuelle.

Le jugement, que Reuters a consulté, a été prononcé le 20 août est une première en Europe, selon son avocate. Il a été révélé mercredi par le quotidien français « 20 minutes ».

L’intéressé, aux traits plutôt masculins à la suite d’un traitement hormonal inadapté, d’après son avocate, dit ne se sentir ni homme ni femme et estime que son identité masculine lui a été « imposée ». Marié à une femme avec laquelle il a adopté un enfant, il se définit comme « intersexué ».

Je vis avec les deux sexes
« Cela fait 64 ans que je vis avec les deux sexes. Je suis la preuve que l’on peut avoir une existence sans subir d’opération mutilante. A condition que la société soit prête à l’accepter », dit-il au quotidien gratuit. « Aujourd’hui, j’ai enfin le sentiment d’être reconnu pour ce que je suis », ajoute-t-il.

En appui de sa requête pour voir modifier son état civil, un médecin a confirmé qu’il était né avec une ambiguïté sexuelle. Dans un certificat médical, il évoque sa « disposition intersexuée », en raison de l’absence de développement sexuel de ses organes génitaux, qui ont conservé à l’âge adulte des aspects féminins et masculins.

Le ministère public s’était opposé à sa demande, estimant qu’elle renvoyait « à un débat de société générant la reconnaissance d’un troisième genre, qui en l’état des textes n’est pas tranché ».

Ordre public
Mais pour le tribunal de Tours, en Indre-et-Loire, autoriser son changement d’état civil ne risque pas de troubler l’ordre public. « La rareté avérée de la situation dans laquelle il se trouve ne remet pas en cause la notion ancestrale de binarité des sexes ».

Et de souligner que par cette décision, il ne reconnaît pas l’existence d’un « troisième sexe ». Il prend simplement acte de « l’impossibilité de rattacher en l’espèce l’intéressé à tel ou tel sexe », et constate donc le caractère « erroné » de la mention « masculin » sur son acte de naissance.

Le parquet de Tours a fait appel, et l’affaire sera rejugée devant la cour d’appel d’Orléans. Mais pour son avocate, Me Mila Petkova, il s’agit d’une première victoire. »C’est une vraie première reconnaissance légale qui est très importante puisqu’elle rend visible une réalité qui ne l’est pas », dit-elle.

La reconnaissance de son sexe « neutre » est une première en France et en Europe, assure-t-elle. Seuls deux précédents existent dans le monde, ajoute-t-elle. En Australie, la justice a reconnu l’existence d’un sexe « non spécifique », et au Népal, la Cour suprême a entériné un « troisième genre ».

1,7% de bébés intersexués
Selon l’avocate, 1,7% des bébés nés en France sont « intersexués ». Une circulaire française de 2011 prévoit que ne soit indiquée dans l’acte de naissance aucune mention sur le sexe de l’enfant si des doutes existent sur celui-ci. Elle donne un délai d’un ou deux ans pour noter ce sexe, à la suite de traitements appropriés.

Mais les textes n’évoquent « pas la possibilité où le sexe de l’intéressé ne pourrait jamais être déterminé, ce qui est précisément le cas » ici, souligne le tribunal de Tours. Il fait état d’un « vide juridique ».

« Le sexe qui a été assigné (au requérant) à sa naissance apparaît comme une pure fiction, qui lui aura été imposée pendant toute son existence sans que jamais il ait pu exprimer son sentiment profond », ajoute-t-il. Il estime que c’est une violation de la Convention européenne des droits de l’Homme.

Romandie.com

France: Le consul général du Sénégal à Marseille interpellé après avoir exhibé son sexe

juillet 22, 2015
Uniforme de la police nationale. © AFP

Uniforme de la police nationale. © AFP

Selon le site de la Provence, Faye Tamsir, consul général du Sénégal à Marseille, a été interpellé mardi soir alors qu’il « vociférait dans la rue tout en exhibant son sexe ».

L’information, plutôt cocasse, a été révélée par le site internet de La Provence. Selon le quotidien français, Faye Tamsir, consul général du Sénégal à Marseille, a été interpellé mardi soir. La police est intervenue après qu’un riverain se soit plaint « qu’un homme, passablement alcoolisé, vociférait dans la rue tout en exhibant son sexe, allant même jusqu’à se frotter à un compteur France Telecom ».

Aucune poursuite

« Alors que les policiers embarquaient » le diplomate sénégalais, « celui-ci les insultait et les menaçait de mort », poursuit La Provence. Détenu au commissariat du 8e arrondissement de Marseille pendant quelques heures, Faye Tamsir a finalement pu regagner son domicile sans qu’aucune poursuite ne soit engagée contre lui. Juriste de formation, ce jeune diplomate a été nommé par Macky Sall en février 2013.

Joint par Jeune Afrique, le commissariat en question s’est refusé à tout commentaire. Les services du consulat général du Sénégal à Marseille assurent de leur côté ne pas avoir eu vent de l’information.

Jeuneafrique.com par Vincent Duhem

Karine Le Marchand a trouvé les Pari­siens « très coin­cés » niveau sexe

mai 23, 2015
Karine Le Marchand

Karine Le Marchand

« Pour­tant, c’est la capi­tale, les clubs liber­tins… »

Karine Le Marchand n’a pas sa langue dans sa poche. Céli­ba­taire et fière de l’être, l’anima­trice de L’amour est dans le pré n’a pas mâché ses mots dans une inter­view accor­dée à Télé 7 Jours qui paraî­tra lundi 25 mai. Elle a en effet avoué qu’en arri­vant à la capi­tale, elle s’atten­dait à décou­vrir une ambiance un peu plus coquine : « Quand je suis arri­vée à Paris, j’ai trouvé les Pari­siens très coin­cés. Pour­tant, c’est la capi­tale, les clubs liber­tins… On y parle assez peu de sexua­lité. Moi, je suis assez trash. Je ne fais pas dans la finesse. »

Une absence de finesse assu­mée pour la jolie brune qui avouait à TV Mag ne plus vouloir se « satis­­faire d’un homme qui se gratte les coucou­­gnettes ». Un franc-parler qu’elle ne perd pas lorsqu’elle évoque son passé de garçon manqué : « Je me soigne, pour­suit-elle dans Télé 7 Jours. Je sais m’habiller en fille et je ne me trouve pas moche. J’étais un garçon manqué, cheveux courts. J’étais la bonne pote et cela m’arran­geait. » Car pour l’anima­trice de 46 ans, qui n’arrive pour­tant pas à rete­nir ses larmes lorsque l’amour frappe dans l’émis­sion d’M6, les jeux amou­reux ne sont toujours pas une évidence : « La fémi­nité, la séduc­tion, ce n’est pas mon truc. Ne susci­ter que du désir érotique est astrei­gnant. »

Voici.fr par C D

Bernard-Henri Levy : sa sœur Véro­nique a décidé de renon­cer au sexe et à l’al­cool pour Dieu

mars 27, 2015
Bernard Henry-Levy

Bernard-Henri Levy

Le surpre­nant destin de sa sœur

C’est un témoi­gnage éton­nant que livre aujourd’­hui Véro­nique, la sœur de Bernard-Henri Levy. Après des années de vie disso­lue, elle s’est bapti­sée et voue désor­mais sa vie à Dieu.

Si Bernard-Henri Lévy est un « person­nage », que dire de sa sœur Véro­nique ?

Blonde, diaphane, la benja­mine de la fratrie a connu un parcours de vie assez peu commun qu’elle raconte aujourd’­hui à nos confrères de Paris Match.

La petite sœur de BHL a connu une enfance plutôt soli­taire, puis une adoles­cence carré­ment diffi­cile. « J’étais en pleine révolte, explique-t-elle. Réfrac­taire à l’école, je buvais, je traî­nais avec des voyous. J’étais aussi dans une hyper séduc­tion, sans être jamais satis­faite. Je me suis mise en danger. »

A cette époque, Véro­nique se cherche et fait, de son propre aveu, n’im­porte quoi : « Je ne suis à l’aise nulle part. Je sors beau­coup la nuit, je vais d’homme en homme, d’ap­par­te­ment en appar­te­ment. Je cherche l’ab­solu, l’ex­trême. Je ne fréquente pas les bars bran­chés, mais les bars de paumé, du côté de la Bastille. Il m’ar­rive de raccom­pa­gner une copine ivre morte et de la coucher dans son lit. Je me sens bien avec ces gens-là. C’était comme si je devais toucher le fond pour ensuite remon­ter vers la lumière. »

La lumière, Véro­nique, juive de nais­sance, la trou­vera dans la reli­gion catho­lique. Un soir, le Christ l’ap­pelle dans son sommeil. Elle rêve qu’elle entre dans une cathé­drale. « Les bras du Chris s’élancent vers moi et de ses mains trans­per­cées sortent deux épées qui me rentrent dans le cœur, se souvient-elle. C’est la première fois que le Christ s’adres­sait à moi. Je n’ai jamais oublié ce rêve. »

Véro­nique décide de se conver­tir. « J’ai été bapti­sée le 7 avril 2012, et c’est le plus beau jour de ma vie, confie-t-elle. Je l’ai vécu à la fois comme un mariage et une renais­sance. »

Cette entrée dans le catho­li­cisme a changé sa vie. « Je ne sors plus la nuit, j’ai arrêté de boire et j’ai jeté dans un grand sac poubelle mes talons aiguilles, mes porte-jarre­telles et mes robes moulantes en disant : “Jésus, je fais tout cela pour toi.” »

Par amour pour Dieu, Véro­nique explique ne plus envi­sa­ger de tomber amou­reuse d’un homme. « Non, affirme-t-elle, puisque je suis mariée au seigneur. Si je devais parta­ger la vie d’un homme, ce serait une rela­tion amicale et frater­nelle. J’ai aimé les hommes, j’ai été coquette et séduc­trice, mais aujourd’­hui, même mon corps lui appar­tient. Je vis une rela­tion d’amour fou avec Lui. » Un ange passe…

Voici.fr par Perrine Stenger

Rihanna: un nouveau clip interdit par le CSA

novembre 18, 2011

Mettre du sexe, de l’alcool et du trash dans ses clips, Rihanna adore ça ! Le CSA, un peu moins…

Désormais, si vous comptez mater le dernier clip de Rihanna We Found Love, il faudra sagement attendre que les enfants soient couchés.

Le 15 novembre, le CSA vient de décider d’interdire la diffusion du clip sur les chaînes françaises avant 22 heures.

Une deuxième interdiction pour Riri dont le clip S&M (non, pas les bonbons qui « fondent dans la bouche pas dans la main ») avait déjà subi les foudres du célèbre conseil audiovisuel. Ce coup-ci, ce ne sont pas tant les scènes de sexe qui posent problème que « les séquences présentant des comportements autodestructeurs des protagonistes : relation de couple violente (notamment des scènes de tatouage à vif, de disputes) avec prise de drogue, de médicaments, d’alcool et des scènes à caractère suggestif prononcé, qui ne sont pas destinées à un jeune public ».

Un bon coup de pub sur un clip qui tourne déjà depuis plus d’un mois à toute heure du jour et de la nuit sur toutes les chaînes de France…

Voici.fr par P.S.B.

Les Thaïlandais veulent mettre de l’ordre dans le commerce du sexe

novembre 14, 2011

Le gouvernement thaïlandais songe à légaliser la prostitution qui est une des sources de revenus les plus importantes au pays

Selon le Conseil national du développement économique et social, la légalisation de la prositution aurait le mérite d’éliminer la corruption, -plus besoin de protection politique ou policière- et on pourrait la taxer.

La légalisation de la prostitution donnerait aussi un statut légal et une protection aux travailleurs et travailleuses du sexe.

Le problème est le même partout dans le monde, mais la Thaïlande qui encaisse des centaines de millions de dollars en revenus directs avec le tourisme sexuel veut mettre de l’ordre là-dedans lit-on dans le South China Morning Post.

DSK : des SMS compromettants publiés !

novembre 10, 2011

« Veux-tu venir découvrir une magnifique boîte coquine ? »

Dans l’affaire du Carlton de Lille, les enquêteurs se penchent sur des SMS que Dominique Strauss-Kahn a envoyés à l’un des hommes au cœur du dossier.

« J’emmène une petite faire les boîtes de Vienne (Autriche) le jeudi 14 mai. Ça te dit de venir avec une demoiselle ? » Cette charmante invitation aurait été transmise par SMS depuis le téléphone portable d’un certain Dominique Strauss-Kahn. D’après Libération, les enquêteurs qui tentent de faire la lumière sur l’affaire de prostitution du Carlton de Lille s’intéressent à une série de messages envoyés par DSK à Fabrice Paszkowski. Ce chef d’entreprise du Pas-de-Calais est soupçonné d’avoir organisé des soirées olé-olé pour l’ancien patron du FMI et d’avoir fait payer une partie de la note à son entreprise. Sous le coup d’une mise en examen pour « proxénétisme aggravé en bande organisée, association de malfaiteurs, escroquerie et abus de biens sociaux », il dort en prison depuis le 21 octobre dernier.

C’est en décryptant la puce de son téléphone que les enquêteurs ont trouvé des traces des SMS de DSK. Beaucoup sont des propositions ou des questions concernant des soirées en apparence très éloignées d’un tournoi de bridge. Quelques jours après le message concernant la virée à Vienne (voire plus haut), l’époux d’Anne Sinclair demande à son ami s’il a « réservé la suite avec piscine ». Le 4 juillet 2009, il lui propose un plan sympa : « Veux-tu (peux-tu) venir découvrir une magnifique boîte coquine à Madrid avec moi (et du matériel) ? »

Quelques semaines plus tard, DSK interroge une nouvelle fois Fabrice Paszkowski : « Ok. Bien reçu. Pour Gand, il faut que tu me dises vite de quoi il s’agit. C’est une boîte ou une soirée privée ? » Dans un autre message envoyé en janvier 2009, DSK convie son ami à Washington : « Je serais à DC du jeudi 20 à 15 heures au mercredi 27, 22 heures. Ça serait chouette que tu viennes. Mais si tu peux pas ou veux pas il faut juste que tu me le dises à temps. » Dominique Strauss-Kahn avait demandé le 16 octobre dernier à « être entendu le plus rapidement possible par les juges pour mettre un terme aux insinuations hasardeuses et malveillantes » qui le liaient à l’affaire du Carlton. Son vœu ne devrait pas manquer d’être bientôt exaucé.

Voici.fr par C.G.

Rihanna fait des emplettes dans un sex-shop parisien

octobre 24, 2011

Avant son concert à Bercy, Rihanna a profité de son séjour à Paris pour faire du lèche-vitrines. Elle aurait dépensé plus de 1 000 euros en joujoux sexuels.

Ah, Paris ! Le monde entier nous envie les Champs-Élysées, la tour Eiffel, le Grand Palais, la cathédrale Notre-Dame et le musée du Louvre. Mais tous ces monuments appartiennent au passé. L’attraction touristique du futur, ce sont nos enseignes du plaisir, nos sex-shops à la renommée internationale. Pour preuve : Rihanna a fait le déplacement pour se ravitailler en objets émoustillants. Contactée par la rédaction de Voici.fr, la boutique Passage du Désir de la rue du Pont-Neuf confirme que Rihanna s’est bien rendue dans leur magasin.

L’année dernière, elle s’était offert un vibromasseur lors de son passage dans la capitale. Maintenant qu’elle n’est plus célibataire, elle s’amuse autrement. Cette fois-ci, elle a jeté son dévolu sur une large palette d‘articles en tous genres, rapporte le Sun. Dans son caddie, Rihanna a mis de la lingerie, des menottes, des bougies parfumées et des huiles… L’interprète de Take A Bow en a eu pour plus de 1 000 euros d’achats en moins de cinq minutes. Mais en plaisir, on ne compte pas.

Manifestement, elle s’était bien renseignée avant puisqu’un témoin affirme qu’elle « savait parfaitement ce qu’elle voulait et elle ne voulait pas être aidée pour choisir ». Riri est ensuite repartie en voiture avec ses nouvelles acquisitions. Dudley O’Shaughnessy, son nouveau mec, a dû passer un bon week-end.

Voici.fr

Visite coquine à Londres

août 28, 2011

Deux ans après Londres, Johan Rizki, un Français résidant à New York, ouvre à Berlin “Amora, l’académie du sexe et des relations”

L’Académie promet de faire sortir de leur coquille ses visiteurs les plus discrets et d’étonner les plus extravertis. “Nous nous différencions consciencieusement d’un musée : nous parlons du sexe aujourd’hui et demain, pas dans le passé”, affirme le fondateur et président d’Amora, Johan Rizki, un Français résidant à New York.

Tout y passe

Amora privilégie les effets visuels et sonores, l’interactif, pour explorer les comportements sexuels. Ecrans tactiles, objets à manipuler – godemichés, imitations de vagin, fausses poitrines montrant comment détecter de possibles tumeurs –, écrans vidéo, audioguides, modèles à taille humaine, animations par ordinateurs, expositions murales sous des éclairages évocateurs : la panoplie est riche.

L’espace est divisé en sept zones, mêlant connaissances scientifiques et divertissements et couvrant tous les aspects des relations sexuelles, de l’art de la séduction aux techniques sexuelles, en passant par les zones érogènes, les fantasmes ou la santé sexuelle.

“Mon idée était de créer un endroit où parler de sexe, mais d’une manière amusante, intéressante, moderne”, explique Johan Rizki. “Nous avons des thérapeutes du sexe que les gens peuvent consulter, des ateliers, des universitaires qui tiennent des débats”, ajoute-t-il. Diplômé de la Harvard business school, Rizki a investi plus de 10 millions d’euros dans l’entreprise, et ça marche bien.

Enrique Iglesias: « J’ai le plus petit pénis du monde »

juillet 30, 2011

Vous saurez tout sur son zizi

Enrique Iglesias est un homme pas comme les autres. Alors que le jeu préféré de la gent masculine est « Qui a la plus grosse ? », le chanteur espagnol a déclaré forfait : « J’ai le plus petit pénis du monde. Et je suis sérieux », a-t-il affirmé lors d’un concert australien. Une étrange révélation qui a rapidement donné lieu à d’autres épanchements, relate le Sun.

Le fils de Julio le séducteur a avoué avoir perdu sa virginité à 17 ans et demi, au cours d’une partie de jambes en l’air qui a duré… 10 secondes chrono. Le Superman de l’amour, quoi (mais sans le super service trois pièces). Depuis, il s’est amélioré. Enrique a aujourd’hui 36 ans et ses ébats durent huit minutes. Sans commentaire. Quoique dans ces moments-là, on se demande si le proverbe « tel père, tel fils » se vérifie tout le temps.

On reste ébahis devant une telle sincérité. Même si on ne sait pas trop si toutes ces confessions ne sont pas le fruit d’un esprit perturbé : Enrique a ensuite soutenu qu’il était sous antibiotiques et qu’il n’aurait pas dû boire d’alcool. Ce genre de cocktail pousse-t-il à dire la vérité ou à affabuler ? On ne sait plus trop quoi penser de ces confidences génitales. Anna Kournikova, sa compagne, pourrait nous éclairer…

Vooici.fr par J.M