Posts Tagged ‘Solidarité’

Canada/Québec: Des enseignants deviennent livreurs par solidarité

mars 25, 2020
Les enseignants Maxime Giroux et Geoffrey Jouvin ont décidé de faire leur part pour aider leur communauté.
© FRANÇOIS GERVAIS Les enseignants Maxime Giroux et Geoffrey Jouvin ont décidé de faire leur part pour aider leur communauté.
TROIS-RIVIÈRES — Qui peut imaginer des profs se tourner les pouces? Et ce n’est pas un virus qui va mettre un frein au torrent d’idées qui déferle dans leur tête. C’est ainsi que deux enseignants de l’Académie les Estacades, Geoffrey Jouvin et Maxime Giroux, ont eu l’idée de meubler leur temps libre en aidant les autres. Les voilà transformés en livreurs d’épicerie et toute une armée d’enseignants bénévoles s’ajoute à leur suite.

«On est un regroupement d’enseignants. On a décidé d’offrir le service de livraison d’épicerie, mais aussi de courses en général comme la pharmacie et autres», raconte M. Giroux.

Bien sûr, ce service est offert aux personnes âgées, mais leur clientèle ne s’arrête pas là. «On essaie de ratisser le plus large possible», précise M. Giroux. Ainsi, les employés des services essentiels comme le personnel médical sont aussi invités à faire appel à leur service, question de se reposer entre deux quarts de travail plutôt que de courir à l’épicerie. Les familles qui ne sont pas à l’aise de traîner des enfants en bas âge aux quatre coins de la ville sont aussi ciblées. Et bien sûr, il y a aussi les personnes à la santé précaire qui sont plus à risque de souffrir de complications si elles sont infectées par le coronavirus. Par exemple, mardi, ils ont desservi une personne dans le trentaine qui souffre de diabète et de problèmes respiratoires.

Ces enseignants en congé forcé depuis la fermeture des écoles se demandaient comment donner un coup de pouce à leur communauté. «De notre côté, on envoie des ressources pédagogiques aux élèves, on est disponible pour répondre aux questions des parents, mais on cherchait un autre moyen d’aider, pas seulement les jeunes, mais les parents aussi et les différentes sphères de la société. On s’est dit: pourquoi pas? En quarantaine, la seule sortie nécessaire, c’est l’épicerie. Si on peut sauver cette exposition aux gens, on s’est dit qu’on pourrait le faire.»

Ils ont lancé leur projet, lundi. Déjà tôt mardi matin, ils avaient reçu une dizaine d’appels et plusieurs enseignants levaient la main pour s’impliquer. Si MM. Giroux et Jouvin desservent Trois-Rivières et les environs, un bon nombre de bénévoles se trouvent à Shawinigan.

«Nos équipes sont prêtes à aller sur le terrain. Beaucoup de monde veut se joindre à la cause», souligne M. Giroux.

Les gens qui ont besoin d’un tel service sont invités à les contacter sur leur page Facebook (Profs – Livraison), par courriel (Proflivraison@gmail.com) ou par téléphone (819-384-5263). Le service est gratuit. Les gens peuvent payer leurs courses par argent comptant mais aussi par virement interac ou par carte de crédit.

Ces enseignants invitent les citoyens à se serrer les coudes en s’impliquant. «On veut passer le message aux gens qu’ils n’ont pas besoin de faire partie d’un regroupement pour aider. Les gens qui trouvent le temps long pendant la quarantaine peuvent aussi rendre service et donner un coup de pouce à des personnes qui devraient moins s’exposer à l’extérieur. On les encourage à le faire.»

Avec Le Nouvelliste par Marie-Eve Lafontaine

Affaire Skripal: le Canada expulse quatre diplomates russes

mars 26, 2018

Ottawa – Le Canada a décidé lundi d’expulser quatre diplomates russes à la suite de l’empoisonnement en Grande-Bretagne de l’ex-espion russe Sergueï Skripal, a annoncé Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères.

Le gouvernement canadien a par ailleurs rejeté trois demandes de personnel diplomatique supplémentaires présentées par le gouvernement russe, a dit Mme Freeland dans un communiqué.

« Le Canada prend ces mesures par solidarité avec le Royaume-Uni », a-t-elle assuré.

L’empoisonnement de l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, le 4 mars à Salisbury en Grande-Bretagne, a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et Londres.

Les diplomates expulsés travaillaient à l’ambassade de Russie à Ottawa et au consulat général de Montréal.

« Il a été établi que ces quatre personnes sont des agents du renseignement ou des personnes qui ont utilisé leur statut diplomatique pour compromettre la sécurité du Canada ou s’immiscer dans sa démocratie », a affirmé Mme Freeland.

« L’attentat à l’agent neurotoxique perpétré récemment représente une menace évidente pour l’ordre international fondé sur des règles et pour les règles établies par la communauté internationale afin d’assurer que les armes chimiques ne détruisent plus jamais de vies humaines », a déclaré Chrystia Freeland.

« Cet épisode fait partie des nombreux comportements inacceptables de la part de la Russie, parmi lesquels sa complicité avec le régime Assad, son annexion de la Crimée, les combats dirigés par la Russie dans l’est de l’Ukraine, le soutien aux troubles civils en Ukraine, en Géorgie, en Moldavie et dans d’autres pays voisins, son ingérence dans les élections et ses campagnes de désinformation », a énuméré la ministre des Affaires étrangères.

« Le Canada appuie avec ferveur les mesures que le Royaume-Uni a prises jusqu’à maintenant et demeure résolu à agir de concert avec ses alliés ». Ces mesures contre des diplomates russes « ne visent pas le peuple russe », a-t-elle conclu.

Romandie.com avec(©AFP / 26 mars 2018 14h10)                                            

Ex-espion empoisonné: l’UE fait part de sa solidarité « inébranlable » avec Londres

mars 13, 2018

Strasbourg – La Commission européenne a fait part mardi de sa solidarité « inébranlable » envers Londres après l’empoisonnement d’un ex-espion russe au Royaume-Uni, dont la Première ministre britannique Theresa May a attribué la « très probable » responsabilité à Moscou.

« Il est de la plus haute importance que ceux qui sont responsables (…) voient très clairement qu’il y a une solidarité européenne – sans équivoque, inébranlable et très forte – de façon qu’ils soient vraiment punis pour ce qu’ils ont fait », a commenté le premier vice-président de la Commission Frans Timmermans devant le Parlement européen à Strasbourg.

M. Timmermans a appelé le Conseil européen, qui représente les 28 Etats membres – dont les dirigeants se réuniront en sommet en fin de semaine prochaine à Bruxelles -, à « exprimer en termes clairs sa solidarité complète avec le peuple britannique ».

« On ne peut pas avoir recours à du gaz innervant dans nos sociétés. Il s’agit d’une responsabilité européenne collective, qu’on ne saurait simplement laisser à la Première ministre May et au gouvernement britannique », a estimé le numéro deux de l’exécutif européen.
Sergueï Skripal, un ancien agent double russe, et sa fille Ioulia sont dans un état critique après avoir été exposés à une substance chimique potentiellement mortelle à Salisbury (sud de l’Angleterre). Le toxique utilisé est l’agent innervant « Novitchok », de conception russe, particulièrement dangereux et inédit dans son utilisation, selon des experts occidentaux.

Mme May a jugé « très probable que la Russie soit responsable » de l’empoisonnement de l’ex-espion. Et elle a donné jusqu’à mardi soir à Moscou pour fournir des explications à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

La Russie a protesté de son innocence et s’est dite « prête à coopérer ».

Au Parlement européen, le chef de file des libéraux, Guy Verhofstadt, a exhorté les dirigeants européens à décider de « contre-mesures » lors de leur prochain sommet à Bruxelles. « Il faut une réponse européenne commune à ce scandale », a plaidé l’ex-Premier ministre belge.

Mardi soir, l’Otan, dont le QG est à Bruxelles, avait qualifié l’affaire d' »incident très préoccupant ».

Romandie.com avec(©AFP / 13 mars 2018 13h33)                   

Du désert à la mer

novembre 25, 2017

 
Du sang sur la mer du sang sur les lames
La mer bleue la mer de sang bleu s’est vêtue
La mer bleue arrimée au rouge qui s’écoule
La mer arrimée à l’âme qui s’envole
Vers l’éternité incontournable des âges
Un corps noir flotte et s’échoue sur le rivage
La mer lourde de rouge bien étrange
La mer bleue rugit d’une voix déchirée
D’une voix déchirante qui s’éteint sur le sable
Je suis la mer porteuse des bruits du désert
La bouche tordue les yeux fous exorbités
Le sang rigoles silencieuses retrace la détresse
D’une chair meurtrie éclatée fourbue brûlée
Scène brutale de l’horrible choquante traversée
La solidarité africaine sonne glas étrange brutal
Quand le vent doux et frais respire le large
Du sang sur la mer du sang sur les lames
Un corps noir flotte et s’échoue sur le rivage
Racine noire des griffes du renard du désert survit
Aux fouets aux coups aux insultes aux flammes
Aux machettes aux bourreaux aux armes
Qui lancent des grains étranges durs tranchants
Qui écharpent les corps qui tombent tombent
Dans le vent qui assèche la pluie qui fait verdir
La rose des vents qui tresse ses fleurs de sable
La solidarité-à-fric se délecte étrange silencieuse
Plus vicieuse que les macoutes de Kunta Kinté dans la brise
Du sud au milieu d’interminables blues douloureux
Des champs blancs de coton gorgés de soleil
Insaisissable Afrique étrange et amère solidarité
Indéfinissable Afrique étrange et amère solidarité
Incomparable Afrique étrange et amère solidarité
Increvable Afrique étrange et amère solidarité!

 
Marie Léontine Tsibinda Bilombo

Attaque de Londres: Hollande dit sa solidarité, 3 lycéens français blessés

mars 22, 2017

Paris – Le président français François Hollande a exprimé mercredi sa « solidarité » et son « soutien au peuple britannique » après l’attaque de Londres, où trois lycéens français en voyage scolaire ont été blessés.

« Trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau (ouest), qui se trouvaient en voyage scolaire, figurent parmi les blessés », a annoncé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Selon la préfecture du Finistère, le département breton d’où sont originaires les lycéens, deux des trois élèves blessés sont dans un état grave. « Il s’agit d’un groupe de 92 ou 93 élèves. Sur les trois blessés, deux sont dans un état grave », a déclaré à l’AFP le sous-préfet de permanence, Bernard Musset, qui ne pouvait préciser si leur pronostic vital était engagé.

Un avion va emmener dans la soirée les familles des jeunes blessés à Londres au départ de l’aéroport de Lorient (ouest), a-t-on également appris auprès du conseil régional de Bretagne.

« Nous exprimons au nom de la France toute notre solidarité et tout notre soutien au peuple britannique et à la Première ministre Theresa May qui était à la Chambre des Communes quand ça s’est produit et a été amenée à quitter précipitamment les lieux », a déclaré le chef de l’Etat dans une brève allocution lors d’un déplacement en banlieue parisienne.

« Le terrorisme nous concerne tous. La France, qui a été si frappée ces temps derniers, peut savoir ce que le peuple britannique a comme souffrance aujourd’hui », a ajouté M. Hollande, soulignant que « c’est au niveau européen qu’il faut s’organiser » pour affronter la menace terroriste.

« Solidarité avec nos amis britanniques terriblement frappés, plein soutien aux élèves français blessés, à leurs familles et leurs camarades », a déclaré le Premier ministre Bernard Cazeneuve sur Twitter.

Trois personnes dont un policier ont été tuées et au moins 20 autres blessées au cours d’une attaque « terroriste » mercredi en début d’après-midi à Londres, et l’assaillant a été tué, a annoncé la police.

L’attaque a eu lieu en début d’après-midi devant le Parlement de Westminster, en plein coeur de Londres, où la Première ministre Theresa May venait de s’exprimer devant les députés.

Romandie.com avec(©AFP / 22 mars 2017 19h27)                   

Congo/Pointe-Noire: Solidarité des avocats pour la libération de Maître Ludovic Désiré Essou

février 21, 2017

Solidaires de leurs confrères Brazzavillois, les avocats du Barreau de Pointe-Noire devant les greffes et les juridictions ont décidé de la suspension de leurs activités professionnelles jusqu’à la libération de Me Ludovic Désiré ESSOU.

 

Photo de BrazzaNews.
Photo de BrazzaNews.
Photo de BrazzaNews.
Avec Brazznes.fr

Hollande au Vatican pour parler solidarité et chrétiens d’Orient

août 17, 2016

Les thèmes de la solidarité face au terrorisme, la laïcité et le sort des chrétiens d’Orient ont été abordés mercredi par le président français François Hollande et le pape François lors d’une audience privée au Vatican. L’entretien a duré 40 minutes, selon l’Elysée.

A son arrivée à Rome, François Hollande a salué l’attitude des autorités religieuses et les « paroles très réconfortantes » du pape après l’assassinat d’un prêtre, en pleine messe, à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). L’attentat avait été perpétré par deux hommes se réclamant du groupe Etat islamique (EI).

« Il m’avait fait cette confidence qu’il se tenait comme un frère aux côtés du peuple français. Et c’est l’expression qu’il a reprise ensuite aux JMJ (journées mondiales de la jeunesse-NDLR) à Cracovie », a rappelé le président français devant la presse à la sortie de la basilique Saint-Louis-des-Français, église française située au coeur de Rome.

« Toutes les paroles qui ont été prononcées (…) ont été très importantes dans cette période puisque ça a contribué à rappeler l’unité de la France, le rassemblement qui doit se faire et aussi la solidarité du monde à l’égard de la France, qui a été victime des attentats terroristes », a-t-il ajouté.

François Hollande et le ministre de l’Intérieur et des Cultes, Bernard Cazeneuve, se sont recueillis à Saint-Louis-des-Français à la mémoire des victimes du terrorisme.

Message rassembleur
Aux yeux du président, les autorités de la France, pays laïc, ont le devoir de protéger les croyants. Ces derniers doivent pour leur part veiller au « respect des autres ».

« Quand une église est touchée, quand un prêtre est assassiné, c’est la République qui est profanée », a-t-il dit. « La République – c’est cela la laïcité – doit protéger tous les cultes et elle doit assurer la liberté de croire ou de ne pas croire. Et donc la possibilité pour les Français et ceux qui vivent en France d’avoir la religion de leur choix à condition qu’il y ait bien sûr le respect des autres ».

« Voilà pourquoi ce message de la laïcité n’est pas un message qui peut blesser, mais un message qui peut réunir et rassembler », a-t-il insisté.

Vocation commune
La situation au Moyen-Orient, celle des réfugiés et le sort particulier des chrétiens d’Orient, persécutés dans des pays comme l’Irak, devaient en revanche être abordés avec le souverain pontife.

« Nous avons cette même vocation, chacun à notre place: la France parce que nous sommes parmi les protecteurs des chrétiens d’Orient, et bien sûr le pape parce qu’il sait combien les chrétiens d’Orient contribuent à l’équilibre dans la région », a expliqué François Hollande.

La rencontre de mercredi entre le pape et le président devrait faire oublier les tensions entre les autorités françaises et le Saint-Siège nées du « mariage pour tous » et de la nomination de l’ambassadeur de France au Vatican. Le Saint-Siège avait refusé la nomination de Laurent Stefanini, dont l’homosexualité a été rendue publique, et poussé Paris à désigner, après une vacance de 14 mois, Philippe Zeller.

Romandie.com avec(ats / 17.08.2016 18h40)

Hommage en Pologne au père Popieluszko, 30 ans après son assassinat

octobre 19, 2014

La Première ministre polonaise Ewa Kopacz a déposé une couronne et allumé un cierge dimanche matin à Varsovie sur la tombe du père Jerzy Popieluszko. L’aumônier du syndicat Solidarité avait été assassiné le 19 octobre 1984.

Son geste a marqué l’adhésion du gouvernement à l’hommage que les catholiques polonais rendent au prêtre considéré comme le leader spirituel du mouvement de contestation ayant débouché sur la chute du communisme en Europe de l’Est. A l’occasion du 30e anniversaire de sa mort tragique, les rappels de son action et de son enseignement pacifiste sont nombreux dans les médias polonais.

Assassiné par trois membres de la police politique communiste polonaise, le prêtre a été béatifié en 2010 comme martyr. La procédure de sa canonisation est en cours.

C’est pour qu’il soit proclamé saint par l’Eglise catholique qu’ont prié samedi les participants à une messe célébrée en plein air samedi à Wloclawek, dans la région du barrage sur la Vistule, où le corps du prêtre avait été jeté par ses meurtriers. Le chef de l’opposition conservatrice, Jaroslaw Kaczynski y a assisté, ainsi que de nombreuses délégations de Solidarité de différentes régions de la Pologne.

Une messe solennelle devait être célébrée dimanche après-midi en son église de Zoliborz, un quartier résidentiel de Varsovie. Plusieurs acteurs et chanteurs connus devaient participer ensuite à une cérémonie d’hommage.

Romandie.com