Posts Tagged ‘Steffen Seibert’

Allemagne: attaque informatique contre plusieurs sites officiels, un groupe pro-russe revendique

janvier 7, 2015

Berlin – Le gouvernement allemand a annoncé mercredi que plusieurs de ses sites web officiels, dont celui de la chancelière Angela Merkel, étaient perturbés par une attaque informatique depuis le milieu de matinée, une action revendiquée par un groupe pro-russe hostile au pouvoir de Kiev.

Les sites internet d’Angela Merkel, de la chancellerie et du Bundestag (chambre basse du Parlement) sont victimes d’un piratage, a annoncé le porte-parole de la chancelière, Steffen Seibert, lors d’un point de presse régulier.

Le site du ministère des Affaires étrangères a également été temporairement touché par cette attaque, selon un porte-parole.

Sur son site internet, un groupe de hackers pro-russes, Cyber-Berkut a affirmé avoir bloqué les sites web de la chancelière allemande et du Bundestag alors que Mme Merkel doit recevoir jeudi le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

Le Premier ministre Arseni Iatseniouk espère obtenir des prêts de plusieurs millions de la part de l’Union européenne et du FMI, affirme le groupe sur son site.

M. Iatseniouk a besoin d’argent pour étendre le conflit et non pas pour reconstruire les infrastructures détruites de notre pays, selon Cyber-Berkut qui appelle le peuple et le gouvernement d’Allemagne à arrêter de soutenir financièrement et politiquement le régime criminel de Kiev.

Je peux dire que depuis environ 10h00 aujourd’hui, les pages internet gérées par le service de presse de la chancellerie ne sont temporairement pas accessibles, a déclaré M. Seibert, ajoutant: le centre de traitement des données de notre prestataire de services fait l’objet d’une lourde attaque dont l’origine est visiblement un système extérieur.

L’objectif est visiblement de surcharger le système attaqué, ce qui signifie quasiment un arrêt des services touchés. C’est également le cas d’autres pages gérées par ce centre de traitement des données, comme bundestag.de, a-t-il souligné, sans être en mesure de confirmer que l’attaque provenait d’un groupe ukrainien pro-russe.

Je n’ai pas encore de précisions sur cette attaque, les analyses sont en cours, a déclaré M. Seibert.

En août dernier, Cyber-Berkut avait affirmé avoir bloqué les sites internet du président polonais Bronislaw Komorowski et de la Bourse de Varsovie.

Par le passé, il avait aussi pris pour cible des pages internet de l’Otan, selon l’agence allemande dpa, qui rappelle qu’en novembre, le groupe avait publié sur son site des documents présentés comme secrets et évoquant un soutien militaire des États-Unis au gouvernement de Kiev.

Cyber-Berkut avait alors affirmé avoir hacké ces documents lors d’une visite à Kiev du vice-président américain Joe Biden.

Romandie.com avec(©AFP / 07 janvier 2015 16h08)

Berlin évoque une intervention militaire de la Russie en Ukraine

août 29, 2014

Berlin – Berlin a qualifié vendredi d’intervention militaire l’action des forces russes en Ukraine, à la veille d’un sommet européen où devraient être envisagées de nouvelles sanctions contre Moscou.

Nous attendons de la Russie des explications suite aux rapports multiples de franchissements illégaux des frontières ukrainiennes, qui finissent par constituer une intervention militaire, a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, lors d’un point presse régulier à Berlin.

C’est une évolution très sérieuse (de la situation) qui ne se justifie en rien, a poursuivi M. Seibert.

La Russie est urgemment appelée à cesser toute action qui conduirait à une nouvelle escalade, a-t-il ajouté.

M. Seibert a réitéré les déclarations de la chancelière Angela Merkel faites jeudi, selon lesquelles Berlin prônait une solution diplomatique à la crise, tout en envisageant de nouvelles sanctions de l’Union européenne contre la Russie.

Interrogé sur de possibles livraisons d’armes allemandes à l’Ukraine, M. Seibert a comme par le passé exclu cette éventualité. Ce n’est absolument pas ce à quoi pense le gouvernement allemand, a-t-il dit.

Dans un entretien téléphonique dans la nuit de jeudi à vendredi, Mme Merkel et le président américain Barack Obama avaient convenu que le comportement de la Russie en Ukraine ne pouvait rester sans conséquences.

Romandie.com avec(©AFP / 29 août 2014 13h39)