Posts Tagged ‘Stéphane Audran’

Décès de la Française Stéphane Audran, actrice fétiche de Claude Chabrol

mars 27, 2018

Paris – La Française Stéphane Audran, actrice fétiche de Claude Chabrol et protagoniste du « Festin de Babette » (Oscar du meilleur film étranger en 1988), est décédée mardi à 85 ans des suites d’une maladie.

« Ma mère était souffrante depuis quelques temps. Elle a été hospitalisée une dizaine de jours et était revenue chez elle. Elle est partie paisiblement cette nuit vers 2h du matin », a annoncé à l’AFP son fils Thomas Chabrol.

Révélée en 1968 dans « Les Biches » de Claude Chabrol, avec un Ours d’argent à la clé à Berlin, Stéphane Audran devient rapidement une figure emblématique du cinéma français des années 1970.

Durant cette décennie, celle qui se distingue par une voix traînante joue des premiers rôles marquants dans « Le Boucher » et « Les Noces rouges » de Claude Chabrol, pour qui elle tournera au total une vingtaine de films.

Son rôle dans « Violette Nozière », également de Claude Chabrol, lui permet de remporter le prix français César de la meilleure actrice en 1979.

Elle participe à un des plus grands longs métrages de Luis Buñuel, « Le Charme discret de la bourgeoisie », qui lui vaut de décrocher un prix britannique BAFTA de la meilleure actrice en 1973. Elle joue également dans « Vincent, François, Paul et les autres » de Claude Sautet.

Dans les années 1980, elle tourne dans « Coup de torchon » de Bertrand Tavernier et dans quelques films étrangers comme « Au-delà de la gloire » de Samuel Fuller. « Le Festin de Babette » du Danois Gabriel Axel, lauréat de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère aux Oscars en 1988, lui offre un retour éphémère au premier plan.

« Stéphane était épatante pour jouer les femmes libres et indépendantes comme elle l’était dans la vie. Je l’ai dirigée dans +Les Saisons du plaisir+ avec Sylvie Joly. Beaucoup de metteurs en scène étaient amoureux d’elle et d’ailleurs Claude Chabrol l’a épousée. Il en a fait son actrice fétiche. Elle était très aimée », a déclaré à l’AFP le réalisateur Jean-Pierre Mocky.

Romandie.com avec(©AFP / 27 mars 2018 11h11)