Posts Tagged ‘stockholm’

Suède: une explosion touche un immeuble dans le centre de Stockholm

janvier 13, 2020

Une explosion d’origine indéterminée a frappé un immeuble résidentiel du centre de Stockholm dans la nuit de dimanche à lundi, sans faire de blessés, ont annoncé lundi les autorités en Suède qui connaît depuis plusieurs mois une vague d’explosions criminelles.

Des images diffusées dans la nuit montrent une façade d’immeuble dégradée, sa porte d’entrée démolie et des vitres explosées. Plusieurs voitures à proximité de bâtiment ont également été touchées par la déflagration dans le très huppé quartier d’Östermalm. «A ce stade, il n’est pas possible de dire si l’explosion s’est produite à l’intérieur ou à l’extérieur de l’immeuble», a déclaré une porte-parole de la police aux médias locaux.

Les autorités ont reçu l’alerte vers 01h00 locales et ont ensuite évacué l’immeuble. Une enquête préliminaire a été ouverte pour déterminer les causes de l’explosion. Peu après l’incident, une autre explosion s’est produite vers 03h00 locales à Uppsala, à 70 kilomètres au nord de Stockholm. Aucun lien n’a été établi pour l’heure entre les deux événements.

Classée parmi les nations plus riches et les plus prospères du monde, la Suède connaît un niveau de violences faible par rapport aux autres pays occidentaux. Mais le royaume scandinave est aux prises avec une relégation croissante de certaines catégories sociales et les écarts socio-économiques se creusent plus que dans n’importe quel autre Etat membre de l’OCDE. Dans les grandes villes, et de plus en plus dans les villes moyennes, des bandes souvent liées au trafic de drogues sévissent et se livrent une guerre sanglante.

Outre les fusillades qui font chaque année plusieurs dizaines de morts et de blessés, les groupes rivaux utilisent désormais de façon quasi ordinaire des engins explosifs, grenades à main ou thermos bourrés de poudre. Entre janvier et octobre 2019, les démineurs sont intervenus pour 99 explosions, soit le double par rapport à l’année précédente à la même époque, et 76 engins non explosés.

Par Le Figaro avec AFP

 

La justice suédoise rétorque un projet décriée de Centre Nobel à Stockholm

mai 22, 2018

L’architecte britannique David Chipperfield pose devant une maquette de son projet de Centre Nobel dans le quartier de Blasieholmen à Stockholm, le 24 mai 2016 / © AFP/Archives / JONATHAN NACKSTRAND

 

La justice suédoise a retoqué mardi un projet controversé de Centre Nobel à Stockholm dont les contempteurs, le roi Carl XVI Gustaf en tête, craignent qu’il ne défigure un quartier historique de la capitale.

Le projet de la Fondation Nobel, dessiné par le Britannique David Chipperfield, consiste en un bâtiment doré à angles droits qui serait édifié sur un quai où une douane du 19e siècle est promise à la démolition.

Du fait de sa taille et de son style aussi tranchant que massif qui jure avec l’usage très classique de la pierre dans les environs, le Centre Nobel compte de nombreux détracteurs.

La cour d’appel des sols et de l’environnement leur a donné provisoirement raison en estimant que le projet « allait altérer irrémédiablement la lisibilité de l’histoire de Stockholm en tant que ville portuaire, maritime et commerciale ».

L’édifice risque de nuire « à la préservation du patrimoine culturel » du quartier de Blasieholmen, ajoute-t-elle dans son jugement, que les promoteurs du projet devraient porter devant une juridiction supérieure.

En juin 2016, le roi Carl XVI Gustaf qui d’ordinaire observe une grande réserve sur les affaires publiques s’était fendu d’un entretien au journal Dagens Nyheter pour dire tout le mal qu’il pense du bâtiment, trop grand et d’un doré outrageusement « dominant ».

Le projet, qui a déjà perdu un étage à l’issue de l’enquête publique, a été approuvé en 2016 par le conseil municipal de Stockholm. La Fondation Nobel espérait démarrer les travaux en 2017 mais les procédures judiciaires retardent les premiers coups de pioche.

Le nouveau bâtiment doit rassembler toutes les activités de la Fondation (cérémonies, activités scientifiques, expositions, administration, etc.), à l’exception du banquet Nobel qui restera à l’Hôtel de Ville.

Des mécènes, dont les famille Wallenberg, l’une des plus riches du pays, et Persson, qui contrôle la chaîne de prêt-à-porter H&M, financeront l’essentiel de la construction.

Romandie.com avec (©AFP / 22 mai 2018 15h31)                  

Explosion près d’une bouche de métro à Stockholm, un mort

janvier 7, 2018

La police a bouclé la zone près de la station de métro Varby Gard au sud de Stockholm où deux personnes ont été blessées dans une explosion le 7 janvier 2018 / © TT News Agency/AFP / Henrik MONTGOMERY

Une explosion d’origine indéterminée a fait un mort et un blessé dimanche matin près d’une bouche de métro dans l’agglomération de Stockholm, a annoncé la police en écartant dans l’immédiat la piste d’un acte terroriste.

L’explosion s’est produite vers 11H00 (10H00 GMT) sur une place près de la station de Vårby gård, sur la commune de Huddinge, dans la banlieue sud de la capitale suédoise

Un sexagénaire grièvement blessé et hospitalisé dans un état critique a succombé à ses blessures, a annoncé la police en début d’après-midi sur son site internet.

Une femme de 45 ans qui l’accompagnait a été plus légèrement blessée au visage.

« Selon des témoins, l’homme a ramassé un objet au sol qui a aussitôt explosé », a précisé à l’AFP Sven-Erik Olsson, porte-parole de la police de Stockholm.

Les quotidiens à grand tirage Expressen et Aftonbladet croient savoir que l’engin est une grenade à main. « Il est trop tôt pour le dire. Les techniciens sont toujours à pied d’oeuvre. Rien n’indique que le couple ait été visé », a indiqué Sven-Erik Olsson.

Aucun élément n’accrédite non plus la piste d’un acte terroriste, a souligné le porte-parole. Une enquête a été ouverte pour meurtre.

La station de métro et la place ont été fermées pour permettre aux démineurs de sécuriser les lieux.

Romandie.com avec(©AFP / 07 janvier 2018 14h45)                

Suède: une mosquée ravagée par un incendie probablement criminel

mai 1, 2017

Des musulmans prient dans une mosquée de Stockholm en Suède, le 12 septembre 2003 / © SCANPIX SWEDEN/AFP / JONAS EKSTROMER

La plus grande mosquée chiite en Suède, située dans la banlieue de Stockholm, a été ravagée dans la nuit de dimanche à lundi par un incendie vraisemblablement d’origine criminelle, selon la police suédoise.

Les pompiers ont été alertés peu avant 00H30 (22H30 GMT) de ce feu dans le quartier de Jakobsberg à Järfälla. « Cela brûlait violemment au niveau de la façade, à l’extérieur du bâtiment », a précisé la police dans un communiqué.

Une enquête pour incendie criminel a été ouverte. « Cela semble avoir été allumé depuis l’extérieur », a déclaré à l’agence de presse TT un porte-parole de la police de Stockholm, Lars Byström.

Aucun blessé n’est à déplorer. Les services de sécurité (Säpo) ont été associés à l’enquête en raison de l’éventualité d’un motif politique, a ajouté ce porte-parole.

« C’est la plus grande mosquée chiite en Suède, avec des milliers de fidèles (…) Ils sont vraiment inquiets », a affirmé à la chaîne de télévision publique SVT un porte-parole de l’association qui gère la mosquée, Akil Zahiri.

Plusieurs mosquées ou locaux d’associations musulmanes en Suède ont été visés ces dernières années par des incendies d’origine criminelle, dont les auteurs le plus souvent ne sont pas retrouvés.

En avril 2016, un homme de 31 ans ayant professé sa xénophobie avait été condamné à trois ans de prison pour avoir mis le feu avec un bidon d’essence à une mosquée de Borås (sud-ouest).

Le 7 avril dernier, cinq personnes avaient été tuées en Suède dans un attentat au camion bélier dans le centre de Stockholm. L’auteur de l’attaque est un Ouzbek en situation irrégulière sur le territoire suédois, qui ne cachait pas ses « sympathies jihadistes » sur les réseaux sociaux selon la police.

Romandie.com avec(©AFP / 01 mai 2017 11h42)                

Attentat de Stockholm: le suspect est un Ouzbek de 39 ans

avril 8, 2017

 

Une policière marche sur le site d’un attentat dans le centre de Stockholm le 8 avril 2017 / © AFP / Jonathan NACKSTRAND

Le suspect de l’attentat au camion-bélier qui a fait quatre morts vendredi à Stockholm est un Ouzbek de 39 ans connu des services de renseignement, ont annoncé les autorités suédoises samedi.

« C’est un homme de 39 ans d’Ouzbékistan », a déclaré lors d’une conférence de presse le responsable de la police suédoise, Dan Eliasson, au sujet d’un homme arrêté et placé en garde à vue après l’attaque. L’individu était connu des services de renseignement, a précisé un responsable de ces derniers, Anders Thornberg.

Romandie.com avec(©AFP / 08 avril 2017 14h09)

 

Suède: Un camion fonce dans une foule de piétons à Stockholm. Trois morts et plusieurs blessés

avril 7, 2017

Un camion a renversé des passants vendredi vers 14h50 dans un quartier du centre-ville de Stockholm qui a été bouclé. La radio publique Ekot évoque trois morts et de nombreux blessés.

Selon un témoin interrogé par l’agence Reuters, il s’agirait d’un camion qui a foncé chez Ahlens, un grand magasin de la capitale. Un périmètre de sécurité a été établi et le secteur bouclé, précise un journaliste de Reuters.

Attentat à Stockholm : la police diffuse des images d’un homme recherché

Stockholm – La police suédoise a diffusé des images de vidéo-surveillance d’un homme qu’elle recherche pour l’attentat au camion bélier commis vendredi à Stockholm, dont le chauffeur n’a pas été arrêté, a-t-elle annoncé lors d’une conférence de presse.

« Nous n’avons pas de contact avec celui ou ceux qui conduisaient le véhicule », a déclaré un responsable de l’enquête, Dan Eliasson.

Un autre policier, Ulf Johansson, a montré à la presse un homme relativement jeune portant une capuche noire, filmé par une caméra à proximité immédiate des lieux de l’attentat.

La police n’a donné lors de cette conférence de presse aucune information sur le nombre de blessés et de morts. « Il y a beaucoup de blessés (…) et des informations selon lesquelles il y a des morts. Nous ne pouvons pas à l’heure actuelle confirmer le nombre de blessés et de morts », a déclaré M. Eliasson.

« Plusieurs personnes sont blessées et il y a également des morts », écrivait la police dans un communiqué.

La police a appelé les citoyens à ne pas venir dans le centre de la capitale suédoise.

Romandie.com (©AFP / 07 avril 2017 18h22)

Suède: Bob Dylan à Stockholm pour recevoir son Nobel de littérature

avril 1, 2017

Des ouvrages consacrés au musicien américain Bob Dylan exposés le 13 octobre 2016 à Stockholm / © AFP/Archives / JONATHAN NACKSTRAND

Après des mois de suspense, Bob Dylan reçoit dans le plus grand secret ce week-end à Stockholm son Nobel de littérature des mains des académiciens suédois qui l’ont distingué, presque malgré lui, pour sa poésie.

Thomas Mann, Albert Camus, Samuel Beckett, Gabriel Garcia Marquez ou Doris Lessing: à 75 ans, le chanteur rejoint le Panthéon des hommes et des femmes de lettres canonisés par l’Académie suédoise depuis 1901.

Il doit se voir remettre son diplôme et sa médaille au cours d’une entrevue avec le jury suédois, dans un lieu et en un temps tenus strictement secrets.

Le mystère demeure entier quant à son discours de réception, qui peut aussi être une chanson. Tout lauréat doit rendre sa « leçon Nobel » dans les six mois suivant la cérémonie de remise du prix le 10 décembre, soit avant le 10 juin.

« L’Académie suédoise et Bob Dylan sont convenus de se rencontrer ce week-end. Cela se fera en petit comité et dans l’intimité, et aucun média ne sera présent; seuls Bob Dylan et des académiciens seront présents, conformément aux souhaits de Dylan », a expliqué la secrétaire perpétuelle de l’Académie suédoise, Sara Danius, sans préciser si cela aurait lieu samedi ou dimanche .

« Aucun discours Nobel ne sera prononcé. L’Académie a de bonnes raisons de penser qu’une version enregistrée (du discours) sera envoyée à une date ultérieure », a-t-elle ajouté.

Car sans leçon, pas de cachet: le chèque de huit millions de couronnes (838.000 euros) accompagnant les lauriers Nobel n’est signé et remis que si la leçon a été donnée.

– « Hippies séniles » –

Bob Dylan reçoit son prix Nobel de littérature à Stockholm / © AFP / Paul DEFOSSEUX, Sophie RAMIS

Seule certitude: Bob Dylan donne deux concerts dans la capitale suédoise, samedi et dimanche, coup d’envoi d’une tournée européenne à l’occasion de la sortie de son nouvel opus, un triple album de reprises de Frank Sinatra.

A quelques heures de sa première prestation samedi, les médias suédois, comme lassés, évoquaient à peine le cas Dylan sur leurs sites.

De l’avis des spécialistes, il ne devrait pas faire mention de son prix sur scène.

« Dès que vous voulez l’emmener dans une direction, il prend le contrepied », explique Martin Nyström, critique musical du quotidien Dagens Nyheter.

À la surprise générale – parfois teintée d’indignation -, Bob Dylan, de son vrai nom Robert Allen Zimmerman, avait été récompensé en octobre « pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique », selon les attendus de l’Académie.

Premier musicien nobélisé par les sages suédois, son nom comme celui du Canadien Leonard Cohen, qui allait décéder en novembre, revenait de temps en temps dans les spéculations, sans jamais être pris au sérieux.

Là où les puristes attendaient ses compatriotes Philip Roth ou Don DeLillo, la secrétaire perpétuelle Sara Danius a âprement défendu son choix et celui de ses pairs, inscrivant la poésie chantée de Dylan dans la tradition homérienne.

Le musicien américain Bob Dylan, le 25 avril 2011 à Byron Bay en Australie / © AFP/Archives / TORSTEN BLACKWOOD

Du côté des indignés, l’Ecossais Irvine Welsh, auteur de « Trainspotting », s’était moqué d’un prix décerné par « des hippies séniles », tandis que le romancier français Pierre Assouline dénonçait un choix « affligeant ».

– « Arrogance » –

Pris à son corps défendant dans ce tumulte de louanges et de critiques, Bob Dylan a accueilli l’annonce par un silence non moins tonitruant. Au point de s’attirer les foudres d’un notable de l’Académie, Per Wästberg, qui s’était emporté contre son « arrogance ».

Le soir du banquet, le 10 décembre, c’est l’ambassadrice américaine en Suède qui a lu son discours de remerciements, dans lequel il confiait son étonnement de voir son nom aux côtés de ceux d’auteurs comme Rudyard Kipling (1907) ou Ernest Hemingway (1954).

« Ces géants de la littérature dont les oeuvres sont enseignées dans les classes, figurent dans les rayonnages des bibliothèques du monde entier et dont on parle avec tant de déférence ont toujours fait sur moi la plus profonde impression », disait-il alors.

Pour Martin Nyström, les absents n’ont pas toujours tort. À l’en croire, le natif du Minnesota (nord des Etats-Unis) passe son temps à accorder sa lyre: « Il a un emploi du temps incroyable. C’est un artiste, il écrit des livres, des textes, de la musique et il est en tournée sans arrêt avec son groupe », plaide-t-il.

Avec son folk-rock lettré, ses lunettes noires et sa voix rugueuse, Bob Dylan est passé du troubadour folk à l’aube des années 1960 à la superstar décorée en 2012 par le président américain Barack Obama.

L’homme à l’harmonica est souvent absent des grands rendez-vous où le monde entier l’espère. En 1969 déjà, jeune tête d’affiche du festival de la contre-culture organisé à Woodstock (nord-est des Etats-Unis), il avait été soudainement déprogrammé, occupé ailleurs.

Romandie.com avec(©AFP / 01 avril 2017 12h33)

Suède: Bob Dylan « honoré de recevoir un prix si prestigieux »

décembre 10, 2016

Bob Dylan, lauréat du Nobel de littérature s’est dit « honoré » par la récompense lors d’un discours lu à l’issue du banquet Nobel par l’ambassadrice des États-Unis en Suède. Il ne s’est pas déplacé à Stockholm samedi pour recevoir son prix.

« Si jamais quelqu’un m’avait dit que j’avais la moindre chance de gagner le prix Nobel, j’aurais pensé que mes chances étaient aussi grandes que d’être sur la lune », a écrit l’Américain. Il est le premier auteur-compositeur à recevoir le prix.

Ce discours est le premier dans lequel il remercie formellement l’Académie suédoise de lui avoir attribué le Nobel. Ce choix audacieux avait surpris les milieux culturels, habitués à des décisions plus conventionnelles.

« Pas une fois j’ai eu le temps de me demander est-ce que mes chansons sont de la littérature? », a affirmé Bob Dylan. Il n’y a « vraiment pas de mots » pour décrire l’honneur de voir son nom rejoindre ceux des lauréats précédents tels Rudyard Kipling, Albert Camus ou Hemingway, a-t-il souligné.

L’absence de Dylan à la cérémonie de remise des prix a fait couler beaucoup d’encre. Il s’était platement excusé, avançant « d’autres engagements ».

La chanteuse Patti Smith a interprété une de ses chansons, « A Hard Rain’s A-Gonna Fall ». Submergée par l’émotion, la chanteuse s’est arrêtée un moment, semblant chercher ses mots, avant de s’excuser et de reprendre, encouragée par les applaudissements chaleureux de l’assemblée.

Romandie.com avec(ats / 10.12.2016 23h42)             

La Suède a un nouveau prince en la personne d’Oscar, Carl, Olof

mars 3, 2016

Oscar, Carl, Olof sont les prénoms que portera le fils de la princesse héritière de Suède Victoria a annoncé jeudi son père, le roi de Suède Carl XVI Gustav. Le bébé, né mercredi soir, est déjà à la maison avec ses parents et sa sœur, la princesse Estelle, 4 ans.

« On l’appellera Oscar », a annoncé le roi lors d’un conseil extraordinaire au Palais royal de Stockholm retransmis en direct à la radio publique SR. Le jeune prince prend le titre de duc de Scanie, du nom de la région du sud de la Suède.

Légèrement grippé, le souverain, n’a pas encore vu le jeune prince. Il devrait aller l’admirer dans la journée « de loin, peut-être à travers la fente de la porte », a-t-il dit en plaisantant.

Deuxième enfant du couple princier, Oscar est troisième dans l’ordre de succession au trône, après sa mère et sa sœur aînée. Il est le quatrième petit-enfant du roi qui règne depuis 42 ans et de son épouse, la reine Silvia. La benjamine du couple royal, Madeleine, a deux enfants et leur fils Carl Philip, le cadet, attend son premier enfant en avril.

Victoria, désormais âgée de 38 ans, avait épousé Daniel, son ancien professeur de gymnastique le 19 juin 2010 lors de noces féériques qui avaient rassemblé le gotha européen à Stockholm.

Coups de canon
Comme le veut la tradition, la naissance du prince a été saluée par des coups de canon et un service religieux devait être célébré plus tard jeudi dans la chapelle royale en présence des membres du gouvernement et de la famille royale.

La dynastie Bernadotte règne sur la Suède depuis deux siècles. Elle a été fondée par le maréchal français Jean-Baptiste Bernadotte.

Regain de popularité
La famille royale actuelle, qui fait tout pour paraître accessible, a connu un regain de popularité ces dernières années avec les mariages de conte de fées des enfants du couple souverain, qui ont tous épousé des roturiers, et la naissance de jeunes princesses et princes.

Romandie.com

Des dizaines d’hommes masqués attaquent des migrants à Stockholm

janvier 30, 2016

Plusieurs dizaines d’hommes masqués ont convergé vendredi soir vers le centre de Stockholm pour agresser des migrants, a indiqué samedi la police suédoise. Ils sont présumés être liés au milieu des hooligans et à la nébuleuse néo-nazie.

Entre 50 et 100 personnes, masquées ou encagoulées, s’étaient donné rendez-vous vendredi en début de soirée à Sergels Torg, une grande place piétonne de la capitale suédoise où se croisent aussi bien des jeunes, des marginaux que des migrants mineurs non accompagnés.

D’après des témoins interrogés par le quotidien Aftonbladet, les agresseurs ont molesté « des personnes d’apparence étrangère » et distribué un tract non signé appelant à infliger aux « enfants des rues nord-africains le châtiment qu’ils méritent ».

« Je passais, j’ai vu un groupe habillé en noir, masqué, qui a commencé à frapper des étrangers. J’ai vu trois personnes molestées », a raconté un témoin.

Policiers en nombre
Informées d’un « projet d’agression de migrants mineurs non accompagnés dans le centre de Stockholm », les autorités avaient déployé d’importants moyens avec la présence au sol d’unités anti-émeutes et le survol du centre par des hélicoptères.

Un homme de 46 ans a été arrêté après avoir porté un coup au visage à un policier en civil. Trois personnes, âgées entre 20 et 30 ans, ont été interpellées pour trouble à l’ordre public puis relâchées. Une autre, porteuse d’un couteau, sera poursuivie pour port d’arme prohibé. Aucune plainte de victimes potentielles n’avait été déposée samedi à la mi-journée, a précisé une porte-parole de la police.

Une enquête pour « association en vue de commettre des violences agravées » doit permettre d’identifier les personnes ou les organisations à l’initiative des violences, a précisé la police.

« Faire le ménage »
Le site Internet Nordfront, vitrine du mouvement néo-nazi SMR, affirmait vendredi soir tenir de « sources sur place » qu’une « centaine de hooligans » des clubs AIK et Djurgården s’apprêtaient à « faire le ménage parmi les criminels immigrés d’Afrique du Nord ».

Les sources policières, citées par le quotidien Aftonbladet, ont confirmé les soupçons pesant sur ces groupes radicaux.

En 2015, 163’000 réfugiés ont déposé une demande d’asile en Suède. Le ministre suédois de l’Intérieur, Anders Ygeman, a annoncé mercredi que son pays entend expulser près de la moitié de ces migrants, dont la demande d’asile a été ou sera bientôt rejetée.

Romandie.com