Posts Tagged ‘Strasbourg’

France/Strasbourg : un couple homosexuel insulté et menacé par plusieurs individus

février 3, 2021

Un mineur a été interpellé et a reconnu les faits en garde à vue.

Un couple homosexuel a été pris à partie en raison de son orientation sexuelle, dimanche 31 janvier, à Strasbourg. Ce jour-là, un couple de deux jeunes hommes, connu sur les réseaux sociaux, se promène sur la place Kléber lorsqu’il est insulté et menacé par un groupe de jeunes, explique au Figaro une source policière.

Présente à proximité des lieux de l’agression, la patrouille de l’Unité Canine de la police nationale du Bas-Rhin a interpellé l’un des agresseurs, tandis que le reste de la bande a pris la fuite.

L’individu interpellé – Mohamed M., né en 2005, de nationalité espagnole -, a reconnu les faits en garde à vue. Il a été déféré et convoqué au mois de mars devant le délégué du procureur de Strasbourg du chef d’injure publique discriminatoire.

Avec Le Figaro par Guillaume Poingt

France/Affaire Sophie Le Tan: le corps retrouvé en forêt est bien celui de la jeune femme

octobre 27, 2019

 

La procureure de Strasbourg donnera une conférence de presse lundi 28 octobre dans l’après-midi.

FRANCE-CRIME-HOMICIDE-INVESTIGATION

Sophie Le Tan. FREDERICK FLORIN / AFP

La procureure de Strasbourg, Yolande Renzi, a annoncé ce samedi soir que le corps retrouvé en forêt dans le Bas-Rhin, mercredi 23 octobre, est bien celui de Sophie Le Tan. «Les analyses ADN confiées à l’Institut national de la police scientifique (INPS) de Paris et exécutées en l’état sur certains de ces ossements humains viennent de révéler que le profil génétique féminin mis en évidence est identique au profil génétique de Sophie Le Tan», a-t-elle précisé dans un communiqué.

Le corps est dans un état «très abîmé» et «un certain nombre d’éléments font penser aux enquêteurs qu’il pourrait s’agir de Sophie Le Tan», avait expliqué vendredi, le procureur de Saverne, Philippe Vannier. Il avait alors souligné que «la plus grande prudence était requise dans l’attente du résultat d’investigations complémentaires».

La découverte du corps démembré a été faite mercredi 23 octobre dans le secteur de Grendelbruch par un gendarme qui n’était pas en service. Des «échantillons» ont été prélevés vendredi matin lors d’une autopsie. «Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte et confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Strasbourg et à la section de recherches de la gendarmerie de Strasbourg», avait précisé le procureur de Saverne.

Celui-ci s’est, depuis, dessaisi de l’enquête au profit de la procureure de Strasbourg après la découverte des ossements. «Les résultats des analyses encore en cours sont attendus pour ce début de semaine», a précisé Yolande Renzi, qui organisera une conférence de presse lundi après-midi.

Jean-Marc Reiser, 59 ans, est le principal suspect dans cette disparition. Sophie Le Tan n’a plus donné signe de vie depuis le 7 septembre 2018, le jour même de son 20e anniversaire, alors qu’elle allait visiter seule un appartement à Schiltigheim, commune limitrophe de Strasbourg.

Jean-Marc Reiser qui avait posté l’annonce de l’appartement a été arrêté quelques jours plus tard. Déjà condamné pour viols et acquitté au bénéfice du doute pour la disparition d’une jeune femme dans les années 1980, il a été mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration.

Par Le Figaro.fr avec AFP

France/Steven Keller: Mort à 25 ans de l’enfant de Strasbourg

octobre 31, 2017

Le RC Strasnourg Alsace a annoncé la mort de son joueur Steven Keller le 30 octobre sur Twitter et sur son site officiel.
Le RC Strasbourg Alsace a annoncé la mort de son joueur Steven Keller le 30 octobre sur Twitter et sur son site officiel.
Le RC Strasnourg Alsace a annoncé la mort de son joueur Steven Keller le 30 octobre sur Twitter et sur son site officiel.La Ligue Grand Est de Football Alsace a réagi à l'annonce de la mort de Steven Keller, décédé des suites d'une longue maladie à l'âge de 25 ans.
Ses proches et sa famille sportive partagent leur immense tristesse.

« Le Racing a appris avec une grande tristesse la disparition de Steven Keller, enfant du club« , a publié le club de Ligue 1 dans la matinée du lundi 30 octobre, proposant un lien vers son site officiel sur lequel il rend un bel hommage au jeune footballeur décédé des suites d’une longue maladie à l’âge de 25 ans.

Joueur prometteur qui a permis à l’effectif strasbourgeois de remonter en CFA puis en Nationale, Steven Keller a vu sa carrière ralentie par de multiples blessures (trois opérations des ligaments du genou notamment) qui l’avaient contraint à rejoindre l’équipe réserve, dont il a été le capitaine. Il avait intégré le pool des entraîneurs du centre de formation où il avait la charge des débutants.

L’ancien défenseur et milieu de terrain originaire de Gambsheim, à 20 kilomètres de Strasbourg, était arrivé à 10 ans au club. ‘ »C’est un jour d’une profonde tristesse pour la grande famille du Racing. Steven était un enfant du club. Son avenir était parmi nous. Il était de ceux sur qui on comptait dans la restructuration du club. Ma peine est énorme » a réagi Marc Keller, président du Racing Club de Strasbourg. Une pensée toute particulière est également adressée à la famille et aux proches du jeune footballeur disparu « Marielle et Patrick, les parents de Steven, Anaïs, sa compagne, dirigeante chez les jeunes du club. »

Touché par cette triste nouvelle, Pierre Ménès a adressé son soutien aux Strasbourgeois sur Twitter. « Paix à son âme. Avec vous les Strasbourgeois« , a posté le journaliste sportif du Canal football club et chroniqueur de Touche pas à mon poste très attaché au RCSA et ami proche de son président.

Gala.fr

L’Europe rend hommage à Helmut Kohl, « un vrai Européen »

juillet 1, 2017

Une vingtaine de chefs d’États et de gouvernements, un ancien souverain et plusieurs centaines de personnalités lors de l’hommage rendu à l’ex-chancelier allemand Helmut Kohl dans l’hémicycle du Parlement européen à Strasbourg, le 1er juillet 2017 / © AFP / Patrick HERTZOG

Une vingtaine de chefs d’États et de gouvernements, un ancien souverain et plusieurs centaines de personnalités assistaient samedi à l’hommage européen rendu à l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl dans l’hémicycle du Parlement européen à Strasbourg.

Le cercueil recouvert du drapeau européen et porté par huit militaires allemands a été installé sur un catafalque érigé au centre de l’hémicycle pour cette cérémonie sans précédent dans l’histoire de l’Union européenne.

Trois couronnes de fleurs ont été disposées devant le cercueil: l’une aux couleurs de la République fédérale d’Allemagne, l’autre au nom de l’Union européenne et la troisième, au nom de son épouse, porte l’inscription « In Liebe, deine Maike » (Avec Amour, Maike).

« Helmut Kohl était un vrai Européen et un ami. L’Europe lui doit beaucoup », a souligné avant la cérémonie le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le seul des dirigeants européens encore en fonctions à l’avoir côtoyé.

Père de la réunification allemande, architecte de l’élargissement de l’Union européenne et héraut de l’amitié franco-allemande, Helmut Kohl est décédé le 16 juin à l’âge de 87 ans. Il a été chancelier pendant seize années, de 1982 à 1998, et son « héritage pour l’Europe est énorme », a insisté Jean-Claude Juncker. « Je prendrai la parole comme l’ami et non comme le dirigeant », a-t-il annoncé avant la cérémonie.

C’est la première fois dans son histoire que l’Union européenne organise un tel hommage. Il honore un des trois dirigeants faits « citoyens d’honneur de l’Europe », a souligné Jean-Claude Juncker, initiateur de cet hommage. Les deux autres sont les Français Jean Monet, décédé en 1979, et Jacques Delors, âgé de 91 ans. Beaucoup de dirigeants qui ont côtoyé Helmut Kohl, comme Jacques Delors, Valery Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et le président russe Mikhail Gorbatchev, n’ont pu se déplacer en raison de leur santé.

Dix sept dirigeants de l’Union européenne étaient présents, dont la Première ministre britannique Theresa May. l’Espagne était représentée par son ancien souverain Juan Carlos et l’ancien chef du gouvernement Felipe Gonzalez, l’Italie par l’ancien président de la Commission européenne et ancien chef du gouvernement Romano Prodi, le Portugal par Jose Manuel Barroso, ancien président de la Commission et ancien Premier ministre.

Le président français Emmanuel Macron a voyagé avec l’ancien président Nicolas Sarkozy et l’a invité à prendre place sur la tribune à l’entrée du Parlement pour une photographie avec les présidents des trois institutions européennes qui accueillaient les invités.

Huit personnalités interviendront au cours de la cérémonie: le président du Parlement européen Antonio Tajani, le président du conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Puis, « à la demande de sa veuve », trois hommages seront rendus par l’ancien Premier ministre espagnol Felipe Gonzales, par l’ancien président américain Bill Clinton et par le Premier ministre russe Dmitri Medvedev.

Le président français Emmanuel Macron puis la chancelière allemande Angela Merkel, toute de noir vêtue, prononceront les deux dernières allocutions.

Romandie.com avec(©AFP / 01 juillet 2017 14h23)                

France: L’ancien Premier ministre français Manuel Valls enfariné

décembre 22, 2016

 

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls a été enfariné jeudi par un opposant lors d’un déplacement de campagne à Strasbourg. Il est candidat à la primaire de la gauche pour la présidentielle l’an prochain.

Un homme d’une trentaine d’années est parvenu à s’approcher par derrière du candidat, qui s’apprêtait à entrer dans un café pour rencontrer élus et sympathisants. Après avoir pris à partie l’ex-Premier ministre sur une de ses propositions choc en matière constitutionnelle, il lui a lancé de la farine.

Manuel Valls est resté impassible, s’essuyant le visage avec un mouchoir avant d’entrer dans l’établissement.

Il a ensuite relativisé, non sans ironie, l’incident à la fin d’un discours devant des militants et élus socialistes. Il y a des débats et c’est normal, il faut de l’exigence. Il n’y a que ceux qui ne connaissent pas les campagnes électorales qui sont étonnés par le fait qu’on soit interpellé », a-t-il dit.

« Il n’y a rien de pire qu’une campagne où il ne se passe rien. On nous a même un peu arrosé, de farine sans gluten, une forme d’hommage à mon régime », a-t-il ajouté.

Arme constitutionnelle
L’ancien Premier ministre, qui est en concurrence avec six autres candidats pour la primaire de gauche en janvier, a provoqué la stupeur la semaine dernière en proposant de supprimer un article de la Constitution, le « 49-3 », qui permet l’adoption d’un texte sans avoir recours au vote à l’Assemblée nationale.

Or M. Valls, lorsqu’il était chef du gouvernement, a utilisé à plusieurs reprises cette arme constitutionnelle controversée, en particulier pour imposer une loi décriée sur la réforme du droit du travail. Cette dernière grande réforme du mandat du président François Hollande, adoptée à l’été, a provoqué de nombreuses manifestations et grèves pendant plus de trois mois.

« 49.3 on n’oublie pas ! On n’oublie pas ! », a lancé l’auteur de l’incident, qui a été interpellé dans la foulée par la police.

 Persuadé d’être le seul à pouvoir « rassembler la gauche », Manuel Valls, 54 ans, a démissionné de ses fonctions début décembre pour se lancer dans la course à l’investiture quelques jours après le renoncement de l’impopulaire François Hollande à briguer un second mandat.

Romandie.com avec(ats / 22.12.2016 16h55)             

Le Parlement européen lève l’immunité de Jean-Marie Le Pen

octobre 25, 2016

Strasbourg – Les eurodéputés réunis en session plénière à Strasbourg ont levé mardi l’immunité parlementaire de Jean-Marie Le Pen, demandée par la justice française, afin de le poursuivre pour incitation à la haine raciale pour des propos concernant le chanteur Patrick Bruel.

Les députés européens ont suivi l’avis de leur commission des Affaires juridiques, qui avait estimé que les propos en cause ne s’inscrivaient pas dans le cadre des fonctions de l’eurodéputé d’extrême droite.

La commission avait également souligné que l’immunité d’un parlementaire européen ne l’autorise pas à calomnier, diffamer, inciter à la haine ou à proférer des affirmations portant atteinte à l’honneur d’une personne.

Coutumier des poursuites judiciaires pour ses propos, Jean-Marie Le Pen s’en était pris en juin 2014 dans une vidéo diffusée sur le site internet du Front national aux artistes engagés contre ce parti, comme Guy Bedos et Madonna. Alors qu’on lui avançait le nom de Patrick Bruel, d’origine juive, il avait ajouté: Écoutez, on fera une fournée la prochaine fois!

Cette phrase avait suscité des critiques virulentes au sein même du FN, Marine Le Pen estimant qu’il s’agissait d’une faute politique et Louis Aliot, un des vice-présidents du parti d’extrême droite, qualifiant le choix de ce terme de stupide politiquement et consternant.

Le mot +fournée+ que j’ai employé n’a évidemment aucune connotation antisémite, sauf pour des ennemis politiques ou des imbéciles, avait réagi Jean-Marie Le Pen. S’il y a des gens de mon camp qui l’interprètent de cette manière, c’est que ce sont des imbéciles!.

La lâcheté parlementaire a pu se donner libre court: en effet, c’est à main levée que mon immunité parlementaire a été levée dans l’affaire de la fournée: une vraie fournée de larves, a-t-il commenté sur son compte Twitter mardi à l’issue du vote.

Exclu du FN, M. Le Pen, 88 ans, siège aujourd’hui parmi les non-inscrits au Parlement européen et non plus dans le groupe Europe des Nations et des Libertés coprésidé par sa fille Marine.

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a par ailleurs annoncé lundi avoir reçu et transmis à la Commission des Affaires juridiques une demande de levée d’immunité concernant Marine Le Pen et adressée par le parquet de Nanterre, dans la banlieue parisienne.

Selon une source au Parlement européen, cette demande est liée à l’enquête pour diffusion d’images violentes ouverte à la suite de la diffusion par Mme Le Pen sur son compte Twitter en décembre 2015 de photos d’exactions du groupe Etat islamique, en réponse à un journaliste qu’elle accusait d’avoir dressé un parallèle entre son parti et l’EI.

L’examen de cette demande peut prendre plusieurs mois, avant le vote en session plénière sur la levée de l’immunité.

Romandie.com avec(©AFP / 25 octobre 2016 14h11)

L’épouse du blogueur Badaoui reçoit le prix Sakharov pour son mari

décembre 16, 2015

L’épouse du blogueur saoudien Raef Badaoui, Ensaf Haidar, a reçu mercredi à Strasbourg le prestigieux prix Sakharov pour la liberté de l’esprit du Parlement européen au nom de son mari. Ce dernier est détenu en Arabie saoudite pour « insulte » envers l’islam.

« Je demande ici à nouveau au roi Salmane de gracier Raef Badaoui et de le libérer sans aucune condition et immédiatement », a déclaré dans l’hémicycle le président du Parlement européen Martin Schulz avant la remise du prix.

Très applaudie par des députés debout, Ensaf Haidar a souligné que son mari était « une voix libre dans le pays de la pensée unique ». « Dans nos pays, une pensée libre et éclairée est considérée comme du blasphème, c’est l’idéologie de certaines sociétés arabes », a-t-elle regretté.

Selon elle, « la société (saoudienne, ndlr) vit sous le joug d’un régime théocratique, qui ne demande aux gens que d’être des béni-oui-oui ». Mme Haidar, qui vit désormais au Canada, a également dit craindre « un exode des cerveaux arabes qui iront chercher un air plus frais ailleurs ».

Cinquante coups de fouet par semaine
Le prix Sakharov a été décerné le 29 octobre à Raef Badaoui, emprisonné depuis 2012 dans son pays.

Le blogueur avait été condamné fin 2014 à dix ans de prison et à 50 coups de fouet par semaine pendant 20 semaines.

La justice saoudienne a ordonné la fermeture de son site internet. Elle lui reproche d’y avoir publié des écrits critiquant la police religieuse de son pays et d’y avoir appelé à la fin de l’influence de la religion sur la vie publique dans ce royaume ultra-conservateur. Il avait reçu ses 50 premiers coups de fouets en janvier mais cette punition a été suspendue depuis après une vague de protestations dans le monde.

Romandie.com