Posts Tagged ‘suicide’

États-Unis: une femme se suicide après avoir fait plusieurs blessés au siège de YouTube

avril 3, 2018

Des journalistes rassemblés derrière un cordon de police pendant la fusillade au siège de YouTube/Google à San Bruno, en Californie, le 3 avril 2018 / © AFP / Josh Edelson

Une femme ayant fait plusieurs blessés après avoir ouvert le feu mardi sur le campus de YouTube, près de San Francisco (Californie), s’est suicidée, a indiqué le chef de la police de San Bruno.

« Nous avons quatre victimes. Elles ont toutes été transportées à l’hôpital avec des blessures provoquées par une arme à feu. Nous avons une personne qui est décédée des blessures qu’elle s’est infligées. Et, à l’heure actuelle, nous pensons qu’il s’agit du tireur », a souligné le chef de la police Ed Barberini, au cours d’une très brève conférence de presse.

Il n’était pas clair dans l’immédiat si l’auteure des coups de feu faisait partie des victimes comptabilisées par le chef de la police.

Les femmes sont très rarement les auteurs des très nombreuses fusillades qui ont lieu chaque année aux Etats-Unis.

– Une cible en particulier –

D’après un témoin indirect de la scène cité par CNN, « une femme a fait irruption au moment du déjeuner et semblait tirer sur une personne en particulier ».

La police a reçu les premiers appels sur le numéro d’urgences 911 à 12H46 locales (19H46 GMT).

D’autres témoignages sur Twitter ont semblé confirmer que l’auteure des tirs se serait ensuite suicidée.

L’attaque semble s’être produite dans « une cour intérieure » où les employés déjeunent habituellement.

Le président Donald Trump a indiqué sur Twitter avoir été tenu informé des événements.

« Nos pensées et nos prières sont avec toutes les personnes impliquées », a-t-il écrit. « Merci à nos phénoménaux officiers des forces de l’ordre et aux secouristes qui sont actuellement sur place ».

Une employée de YouTube, qui a souhaité garder l’anonymat, a indiqué également sur CNN qu’elle se trouvait « en vidéo conférence » lorsque l’attaque est survenue.

Elle a évoqué des gens qui « se sont soudainement mis à courir et à crier », ajoutant que les personnes présentes sur le campus se sont efforcées de quitter le bâtiment le plus vite possible.

« Il y a plein de sorties. Donc plein de personnes ont pu sortir », a-t-elle encore ajouté.

Les images diffusées par les télévisions américaines montraient des employés sortant les mains sur la tête pour être ensuite fouillés au corps par des policiers. De nombreuses voitures de police et de pompiers circulaient autour du campus, qui se trouve au sud de San Francisco.

Le débat sur les armes à feu aux Etats-Unis divise l’opinion publique, notamment après la tuerie commise dans un lycée de Parkland, en Floride, le 14 février qui a fait 17 morts.

Plus de 1,5 million de personnes ont participé le 24 mars aux Etats-Unis à la « March for our lives » demandant un plus grand contrôle des armes à feu. Ces rassemblements sont les plus importants du pays en au moins deux décennies.

Romandie.com avec(©AFP / 04 avril 2018 00h09)                

Publicités

La mort du Croate de Bosnie Slobodan Prajlak causée par du cyanure(parquet néerlandais)

décembre 1, 2017

Captures d’images de la vidéo du TPIY sur laquelle on voit l’ex-chef militaire des Croates de Bosnie Slobodan Praljak avaler du poison, au moment du verdict, le 29 novembre 2017 à La Haye / © International Criminal Tribunal for the former Yugoslavia/AFP / –

Slobodan Praljak, le Croate de Bosnie qui s’est suicidé il y a deux jours en avalant le contenu d’une fiole dans une salle d’audience du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, est mort d’une insuffisance cardiaque causée par du cyanure, a annoncé vendredi soir le parquet néerlandais.

« Les résultats préliminaires des analyses toxicologiques ont montré que M. Praljak avait une forte concentration de cyanure de potassium dans le sang », a expliqué le parquet dans un communiqué après l’autopsie du corps.

« Cela a provoqué une insuffisance cardiaque, soupçonnée d’être la cause de sa mort ».

Parallèlement, une enquête interne du TPIY commencera la semaine prochaine en complément de l’enquête du parquet néerlandais, sollicité par le tribunal après le dramatique incident qui a provoqué la stupeur dans ses couloirs feutrés.

Au moment où le TPIY rendait mercredi son ultime jugement, Slobodan Praljak s’est soudainement donné la mort à l’aide d’une fiole de « poison », a raconté son avocat. Il venait de recevoir confirmation de sa condamnation à 20 ans de prison pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis pendant la guerre en Bosnie (1992-1995).

L’autopsie du corps a été réalisée à Rijswijk, près de La Haye, à l’Institut médico-légal néerlandais, reconnu comme étant l’un des plus importants laboratoires de médecine légale du monde. Deux experts croates ont été dépêchés sur place « à la demande du TPIY », pour « observer », a dit à l’AFP un des porte-parole du parquet, Vincent Veenman.

Déjà, un test provisoire avait révélé jeudi la présence d’une « substance chimique qui peut entraîner la mort » dans la fiole que Praljak a sortie de sa poche avant d’en boire le contenu d’une seule gorgée.

– Une « complicité » ? –

Mais deux jours après le dramatique incident, on ignore toujours comment l’accusé a pu se retrouver en sa possession et braver tous les contrôles de sécurité érigés entre sa cellule et la salle d’audience.

« Il y a une nécessité impérieuse de comprendre comment ce poison a bien pu arriver au tribunal », a dit à l’AFP Céline Bardet, une juriste internationale qui a exercé au TPIY.

« Forcément cela jette la suspicion sur une +complicité+, avec beaucoup de guillemets », a conclu la juriste.

Selon Goran Sluiter, un avocat néerlandais et professeur de droit international à l’Université d’Amsterdam, Slobodan Praljak s’est procuré la fiole soit au centre de détention, en économisant un médicament administré dans le cadre d’un traitement, soit pendant le transport vers le tribunal, soit au sein même du TPIY.

« Et dans ce cas, cela réduirait considérablement le cercle de gens qui auraient pu l’aider. On pense alors immédiatement aux avocats. Quoiqu’il en soit, il a forcément eu de l’aide pour avoir cette fiole en sa possession en salle d’audience », a-t-il ajouté.

De l’aide, peut-être, mais « cela peut venir de nombreuses personnes », a souligné Diana Goff, une experte en droit et chercheuse à l’Institut Clingendael. Les détenus du TPIY « peuvent recevoir des visites de responsables religieux, de médecins, d’amis, de membres de la famille » et « il est très facile de faire entrer ou sortir de la contrebande dans les prisons en général, donc ce n’est pas un problème du TPIY ».

– ‘Aide au suicide’ –

« Je n’ai jamais pensé qu’il pourrait faire une telle chose, mais je comprends car c’est un homme honorable qui ne pouvait pas vivre avec une condamnation le qualifiant de criminel de guerre et sortir menotté de la salle d’audience », a confié à l’agence de presse croate Hina une avocate du défunt, Nika Pinter, dans l’avion qui la ramenait des Pays-Bas à Zagreb.

Elle a précisé qu’elle ignorait tout du plan macabre de son client et qu’au cours de leurs entretiens avant l’énoncé du verdict, M. Praljak n’avait en rien laissé supposer qu’il se suiciderait.

Mais dès le début, l’enquête, jugée exceptionnelle, diligentée par le parquet néerlandais s’est orientée sur « l’aide au suicide et la violation » de la réglementation sur les substances médicales.

Quant au TPIY, il prévoit de publier le résultat de son enquête interne avant sa fermeture le 31 décembre. Et c’est sur cela que s’abaissera le rideau après presque un quart de siècle consacré à juger ceux qui ont commis les pires atrocités en Europe depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale.

De son côté, la Télévision nationale croate (HRT) a rendu vendredi à une heure de grande écoute un hommage à Slobodan Praljak, diffusant un film réalisé en 1989 par cet homme, « Le retour de Katarina Kozul », l’ histoire d’une jeune veuve d’Herzégovine qui émigre en Allemagne.

Romandie.com avec(©AFP / 01 décembre 2017 22h25)

États-Unis: un des acteurs des séries « Veronica Mars » et « Malcolm » s’est suicidé

novembre 4, 2017

 

Un des acteurs des séries "Veronica Mars" et "Malcolm" s'est suicidé

Brad Bufanda, un acteur qui avait notamment joué dans la série télévisée Veronica Mars mais aussi dans Malcolm.@ AFP
Brad Bufanda est mort à l’âge de 34 ans. Il avait joué dans de nombreuses séries américaines.

Son visage était apparu dans de nombreuses séries américaines. Vendredi, le site américain TMZ a annoncé la mort de Brad Bufanda, un acteur qui avait notamment joué dans la série télévisée Veronica Mars, mais aussi dans Malcolm ou encore Les Experts : Miami. Selon le site people, citant des sources judiciaires, le comédien américain, âgé de 34 ans se serait suicidé en se jetant d’un immeuble de Los Angeles. Il aurait également laissé une lettre à l’attention de ses proches.

Un hommage du créateur de Veronica Mars.

Sur le réseau social Twitter, le créateur de la série Veronica Mars a rendu hommage à Brad Bufanda. « J’ai le cœur brisé d’entendre que Brad Bufanda est décédé (…) Mes pensées vont à sa famille », a-t-il tweeté.

Europe1.fr

Philippe Vecchi est décédé: Que devient son ami Alexandre Devoise ?

octobre 26, 2017

Recon­ver­sion dans le télé-achat

 
Philippe Vecchi

Philippe Vecchi a été retrouvé mort par ses parents à son domi­cile de Roanne. Son duo avec l’anima­teur Alexandre Devoise avait marqué les télé­spec­ta­teurs de Canal +. Son acolyte fait aujourd’hui toujours de la télé­vi­sion, mais pas vrai­ment là où on l’atten­dait.

Mardi 24 octobre, le jour­na­liste Philippe Vecchi a été retrouvé sans vie à son domi­cile de Roanne, dans la Loire. Visage incon­tour­nable de Canal +, il avait commencé à travailler pour la chaîne cryp­tée en 1992. Philippe Vecchi colla­bore à de nombreux programmes avant de prendre en 1995, les commandes du show La grande Famille, au côté de celui qui devien­dra son ami : Alexandre Devoise. Complices, déjan­tés, les deux hommes faisaient rire de nombreux télé­spec­ta­teurs. Ensemble, ils co-anime­ront égale­ment pendant trois ans l’émis­sion Nulle par ailleurs, programme dans lequel ils rece­vront de nombreuses stars inter­na­tio­nales.

Alexandre Devoise, son acolyte, son ami pendant des années, n’a pas réagi publique­ment à la mort de Philippe Vecchi. Depuis son départ de Canal + en 2002, l’ani­ma­teur fait très peu parler de lui. L’homme de 45 ans a conti­nué sa carrière dans la télé­vi­sion. Il a animé Les bêti­siers sur NT1, X Factor ou encore La nouvelle star, ça conti­nue sur W9. Puis en septembre 2014, surprise : Alexandre Devoise rejoint Marie-Ange Nardi pour animer l’émis­sion Télé­shop­ping sur TF1. Dans l’Obs en 2016, il s’amu­sait de cette recon­ver­sion : « C’est vrai que quand tu as fait des inter­views de De Niro ou de Chris­to­pher Walken et qu’aujourd’­hui, tu vends un Speed Cooker Party, ça peut surprendre ! » Une chose est certaine, sa nouvelle co-anima­trice a l’air de beau­coup l’ap­pré­cier. A l’Obs, Marie-Ange Nardi confiait : « Il est drôle, on rit beau­coup ensemble ». Alexandre Devoise ne semble donc n’avoir rien perdu de son humour.

Gala.fr par Marion Rouyer

Cameroun : L’évêque de Bafia se serait suicidé en se jetant du haut d’un pont

juin 2, 2017

Jean-Marie-Benoît-Bala-Africapostnews

Actualité Cameroun – La nouvelle a eu l’effet d’une bombe atomique au sein de la communauté catholique du Cameroun. Monseigneur Jean Marie Benoît Bala, l’évêque de Bafia, dans le centre du pays, se serait tué en se jetant du haut d’un pont. Pour l’instant et bien que l’enquête judiciaire ne soit qu’à ses débuts, tout laisse à croire que le responsable religieux s’est suicidé en effectuant un plongeon mortel depuis le pont d’Ebebda, à environ 80 km de Yaoundé.

Selon des sources concordantes, c’est la présence d’un véhicule vide garé sur le pont, qui a attiré l’attention des usagers qui empruntaient cette voie. La voiture de marque Toyota Prado, immatriculé au Cameroun CE 9503 V, était stationnée là, sans que l’on ne sache où se trouve son propriétaire. Le 4X4 japonais était garé dans le sens Yaoundé – Bafia.

En fouillant le véhicule, une correspondance pour le moins intrigante a été retrouvée dans le véhicule abandonné.  Le petit message portait la mention « je suis dans l’eau ». Toute chose qui a suscité moult interrogations et supputations. Rapidement, les découvreurs du mystérieux véhicule ont conclu que le propriétaire de ce dernier s’était jeté du pont…

Alerté aux environs de 13h, heure locale, notamment par un autre membre du clergé, le préfet du Mbam-et-Inoubou, région du Centre au Cameroun, Tchoffo Sa’a Maurice, s’est déporté sur les lieux de la curieuse disparition. Ce dernier a confirmé que le véhicule retrouvé était bel et bien celui de l’évêque de Bafia, Monseigneur Jean-Marie Balla.

Monseigneur-Jean-Marie-Benoît-Bala-voiture-Cameroun-Africapostnews2
Voiture de l’évêque sur le pont

De ce que l’on sait actuellement, aucune trace de violence n’a été constatée dans le véhicule et aux abords de celui-ci. Les collaborateurs de l’évêque disparu ont laissé entendre que Mgr Jean Marie Benoît Bala serait parti de Bafia pour une destination inconnue, aux alentours de 23 h.

Pour l’instant, le corps du prélat n’a toujours pas été retrouvé. Les autorités camerounaises ont décidé d’ouvrir une enquête judiciaire à la suite de cette curieuse disparition. Personne ne sait réellement ce qu’est advenu de Jean Marie Benoît Bala.

L’annonce de cette terrible nouvelle a suscité l’émoi dans tout le pays. Les catholiques du Cameroun ne peuvent qu’implorer le Bon Dieu, pour que le prélat soit retrouvé sain et sauf…

C’est le 3 mai 2003 que Mgr Jean Marie Benoît Bala avait pris les rênes de ce diocèse qui compte près de 200.000 catholiques. Décrit comme un homme sans histoire, il était très impliqué au sein de sa communauté. Avant sa nomination par le Pape Jean Paul II, Jean Marie Benoît Bala était supérieur du petit séminaire de Yaoundé. Né le 10 mai 1959 à Oweng, il a été ordonné prêtre le 20 juin 1987. Il a suivi des études en philosophie et en théologie. Par ailleurs est titulaire d’un diplôme en sciences sociales et en gestion.

Africapostnews.com

États-Unis: Chris Cornell, le chanteur de Soundgarden s’est suicidé

mai 18, 2017

Chris Cornell

Chris Cornell Photo : AP Photo/Nam Y. Huh

Thaïlande: un homme tue un bébé et se suicide en direct sur Facebook

avril 25, 2017

Bangkok – Un Thaïlandais a tué un bébé de 11 mois avant de se suicider en direct sur Facebook Live, a indiqué mardi la police locale, quelques jours après la diffusion d’un meurtre aux Etats-Unis sur le même réseau social.

Ce sont des amis de l’homme qui ont alerté la police de Phuket (île touristique du sud du pays), qui s’est immédiatement rendue sur place. « Ils étaient déjà morts quand je suis arrivé » lundi après-midi, a déclaré à l’AFP le lieutenant Jullaus Suvannin, l’un des premiers sur les lieux du drame, ajoutant qu’un smartphone avait été retrouvé posé contre un mur.

La police a expliqué que l’homme en question, Wuttisan Wongtalay, s’était disputé avec la mère de la petite fille, sans être en mesure de préciser s’il en était le père ou non.

Facebook a qualifié la vidéo « d’épouvantable ». « Il n’y a pas de place pour des contenus de ce genre sur Facebook et elle a été retirée », a indiqué Facebook à l’AFP.

La chaîne de télévision thaïlandaise Channel 3 a diffusé des images de la mère désespérée, entourée de ses proches, lorsqu’elle est venue récupérer mardi à l’hôpital les corps de son enfant et de Wuttisan Wongtalay.

Ce meurtre survient quelques jours après celui de Cleveland, au nord des Etats-Unis, quand un homme de 37 ans avait tué un retraité, un homme pris au hasard dans la rue, et diffusé la vidéo sur Facebook. Après trois jours de traque, le tueur s’était suicidé.

Dans la foulée, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, avait assuré que son groupe ferait tout son possible pour empêcher la répétition de telles tragédies. Mercredi, il a reconnu lors d’un discours que Facebook avait encore « beaucoup de travail » à faire dans ce domaine.

Facebook dispose d’une équipe de modérateurs opérant 24 heures sur 24 qui peuvent décider de retirer des contenus qui leur sont signalés. Les suicides et crimes sont traités en priorité, mais la rapidité de sa réaction est limitée par l’énorme quantité de contenus postés en ligne chaque jour.

Facebook note aussi que des vidéos de tentatives de suicide ont permis aux forces de l’ordre de sauver des vies, comme par exemple en janvier en Thaïlande.

Ces meurtres ne sont pas les premiers diffusés en direct sur internet. Cela a déjà été le cas en février pour un double meurtre perpétré à Chicago, au nord des Etats-Unis.

Le gouverneur de Phuket a appelé les Thaïlandais à ne pas partager le clip de quatre minutes du meurtre et du suicide, qui était toujours visible mardi après-midi sur le compte d’internautes thaïlandais.

Romandie.com avec(©AFP / 25 avril 2017 20h18)

Etats-Unis: le meurtrier présumé sur Facebook s’est suicidé

avril 18, 2017

Photo fournie le 17 avril 2017 par la police de Cleveland de Steve Stephens, soupçonné d’avoir diffusé un meurtre sur son compte Facebook / © AFP/Archives / Police de Cleveland

Le meurtrier présumé d’un vieil homme à Cleveland dans l’Etat américain de l’Ohio, activement recherché après avoir diffusé son assassinat sur Facebook et promis de tuer d’autres personnes, s’est suicidé, a annoncé mardi la police.

Le tueur présumé a été « repéré dans le comté d’Erie » en Pennsylvanie (est). « Après une brève poursuite, (il) s’est suicidé par balle », a affirmé sur Twitter la police de l’Etat de Pennsylvanie.

Romandie.com avec(©AFP / 18 avril 2017 18h13)

Congo/Pointe-Noire: Suicide du Secrétaire général municipal

mars 4, 2017
Le secrétaire général municipal de Pointe-Noire, IBOMBO Fulgence, propriétaire de la pharmacie sympathique et membre du P.C.T. vient de suicider en se tirant  une balle dans la tête aujourd’hui 4 Mars 2017 à Pointe-Noire dans sa chambre.
« Il s’est suicidé en se tirant une balle dans la tête au domicile familial, dans sa chambre, le reste de sa famille étant dans le salon… »

« Fulgence Ibombo s’est tiré une balle sous le menton. Balle qui a traversé la tête et lui a arraché tout l’arrière du crâne »

Le grand artisan et défenseur acharné des idées de campagne du candidat Denis Sassou , s’est tiré une balle dans la tête cet après-midi dans sa chambre. Ce monsieur aurait détourné l’argent de la campagne de Denis Sassou Nguesso et voilà que depuis un certain temps on lui faisait pression de rembourser sinon, il connaîtrait l’issue, à deux voies: la prison ou la mort. Il a choisi lui même mort par suicide.

Il est mort aujourd’hui 04 Mars 2017 : date mystique des tristes évènements douloureux de Mpila.

La veillée se tient au quartier raffinerie dans la rue de << abia ba guetté>>

 

Photo de BrazzaNews.
IBOMBO Fulgence
Avec Brazzanews.fr

France: Un ancien candi­dat de « L’Amour est dans le pré » s’est suicidé

décembre 15, 2016

 

Le breton Jean-Pierre Le Guel­vout avait parti­cipé à l’émis­sion en 2011

 

Jean-Pierre Le Guel­vout, agri­cul­teur breton de 46 ans et ancien candi­dat de L’Amour est dans le pré s’est donné la mort ce mercredi 14 décembre. Des soucis d’ordre profes­sion­nels seraient à l’origine de son geste.

 

C’est une bien triste nouvelle que nous apprend aujourd’­hui Ouest-France. Jean-Pierre Le Guel­vout, un agri­cul­teur breton et ancien candi­dat de l’émis­sion de M6L’Amour est dans le pré s’est donné la mort ce mercredi 14 décembre. Selon son entou­rage, qui s’est confié au jour­nal local, “des problèmes d’ordre profes­sion­nel pour­raient être à l’origine de son geste”.

Jean-Pierre Le Guel­vout, 46 ans, tenait avec son frère une ferme laitière dans le Morbi­han, à Moréac près de Locminé. Aux alen­tours de la bour­gade, la conster­na­tion est de mise. “C’était quelqu’un de bien, gentil, travailleur”, ont confié ses proches au quoti­dien régio­nal. La famille avait constaté qu’il était “un peu fragile ces derniers temps”. Sa vie était “un peu compliquée”. Mais rien d’ordre senti­men­tal, “plutôt profes­sion­nel”, rapporte encore Ouest-France.

Jean-Pierre Le Guel­vout avait parti­cipé à la saison 5 de L’Amour est dans le pré, en 2011. Il n’avait pas trouvé chaus­sure à son pied, et avait terminé l’émis­sion céli­ba­taire, malgré sa déter­mi­na­tion à l’époque de “conti­nuer son aven­ture rurale à deux”. Ses obsèques seront célé­brées samedi matin dans sa commune de Moréac.

Gala.fr