Posts Tagged ‘synagogue’

Sept morts dans l’attaque d’une synagogue à Jérusalem-Est

janvier 27, 2023
Des ambulanciers près d'une personne touchée lors d'une attaque contre une synagogue.

L’attaque a fait au moins 7 morts et 10 blessés, selon les autorités. Photo: Reuters/Ammar Awad

Sept personnes ont été tuées lors de l’attaque d’une synagogue vendredi à Jérusalem-Est, selon un dernier bilan de la police israélienne.

Les services ambulanciers de l’État hébreu ont annoncé un bilan de 10 blessés, affirmant que l’assaillant a été « neutralisé »..

La police a qualifié la fusillade dans Jérusalem-Est, un quartier peuplé de colons juifs, d’attaque terroriste.

Washington n’a pas tardé à réagir à l’attaque la qualifiant d’« épouvantable ». Nous condamnons cette apparente attaque terroriste dans les termes les plus forts, « , a déclaré à la presse le porte-parole adjoint du département d’Etat, Vedant Patel.

Cet attentat intervient au lendemain de frappes israéliennes meurtrières en Cisjordanie et à Gaza, qui ont fait au moins 10 morts. Il s’agissait de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la flambée de violence entre l’armée israélienne et le Djihad islamique à Gaza, pendant laquelle 49 Palestiniens au moins, parmi lesquels des combattants et des civils, dont des enfants, avaient péri en trois jours en août 2022.

Cette opération est une réponse au crime conduit par les forces d’occupation à Jénine [en Cisjordanie occupée] et une réponse naturelle aux actions criminelles de l’occupation, a déclaré à Gaza le porte-parole du mouvement islamiste palestinien Hamas, Hazem Qassem, sans revendiquer la responsabilité de l’attaque.

Le Djihad islamique, autre groupe armé palestinien, a également salué cette action sans en revendiquer la paternité.

Neuf des dix Palestiniens morts jeudi avaient été tués à Jénine lors d’un raid israélien présenté par l’armée comme une opération contre des activistes islamistes dans le camp de réfugiés de cette ville du nord de la Cisjordanie occupée.

Par Radio-Canada avec les informations de Reuters, Agence France-Presse et Associated Press

Obama appelle au calme après l’horrible attaque d’une synagogue à Jérusalem

novembre 18, 2014

Washington – Le président américain Barack Obama a appelé mardi Israéliens et Palestiniens à œuvrer ensemble pour apaiser les tensions après l’horrible attaque menée par deux Palestiniens qui a fait quatre victimes dans une synagogue de Jérusalem-Ouest.

En cette période si sensible à Jérusalem, il est d’autant plus important pour les dirigeants israéliens et palestiniens et pour les citoyens ordinaires de coopérer ensemble pour apaiser les tensions, rejeter la violence et chercher le chemin menant vers la paix, a indiqué M. Obama, condamnant cette attaque de la manière la plus ferme qui soit.

De manière tragique, ce n’est pas la première fois au cours des derniers mois que des individus perdent la vie. Trop d’Israéliens sont morts, trop de Palestiniens sont morts, a ajouté M. Obama, qui s’exprimait depuis la Maison Blanche à l’occasion d’une réunion avec son équipe chargée de la riposte face au virus Ebola.

Les meurtriers qui ont perpétré l’attentat de mardi représentent le genre d’extrémisme qui menace d’entraîner tout le Moyen-Orient dans une spirale dont il est difficile de sortir, a mis en garde le président américain.

Mais nous devons nous rappeler que la majorité des Palestiniens et des Israéliens souhaitent avant tout la paix, veulent pouvoir vivre avec leur famille en sécurité, a-t-il poursuivi. Les Etats-Unis sont prêts à travailler avec toutes les parties concernées pour que cela devienne une réalité et pour isoler le genre d’extrémistes qui ont mené ce terrible carnage, a-t-il encore dit.

La mort de quatre juifs dans un lieu de culte vient jeter de l’huile sur le feu aux tensions déjà vives dans la Ville sainte, notamment autour du site très sensible de l’esplanade des Mosquées, où des extrémistes juifs ont récemment intensifié leur campagne pour obtenir le droit d’y prier.

L’attaque s’est produite mardi matin dans une synagogue du quartier de Har Nof, à Jérusalem-Ouest, considéré comme un bastion du Shass, un parti ultra-orthodoxe. Les assaillants, entrés à l’heure de la prière juive du matin, ont été tués par les forces de l’ordre, rapidement arrivées sur les lieux.

Trois des quatre morts avaient la double nationalité israélo-américaine et le dernier israélo-britannique. Huit fidèles ont été blessés, dont un se trouvait dans un état critique tandis que trois autres étaient sérieusement atteints.

Romandie.com avec(©AFP / 18 novembre 2014 17h59)