Posts Tagged ‘Syriens’

USA: des Etats refusent d’accueillir des réfugiés syriens après les attentats de Paris

novembre 16, 2015

Washington – Deux Etats américains, l’Alabama et le Michigan, ont annoncé qu’ils refusaient désormais d’accueillir des réfugiés syriens, dans l’espoir d’éviter des attentats similaires à ceux qui ont endeuillé Paris vendredi.

Après avoir dûment considéré les attaques terroristes de ce week-end contre des citoyens innocents à Paris, je m’opposerai à toute tentative de transférer des réfugiés syriens en Alabama, a affirmé Robert Bentley, gouverneur de cet Etat du sud des Etats-Unis.

Je ne serai pas complice d’une politique qui met les citoyens de l’Alabama en danger, a ajouté le gouverneur dans un communiqué dimanche.

Les actes de terrorisme commis ce week-end viennent rappeler au monde de façon tragique que le mal existe et prend la forme du terrorisme cherchant à détruire les libertés fondamentales, pour lesquelles nous ne cesserons de lutter, a-t-il encore affirmé expliquant ne pas vouloir exposer les habitants de l’Alabama au moindre risque d’attaque.

Le gouverneur de l’Etat du Michigan (nord) Rick Snyder a annoncé dimanche une décision similaire, compte tenu de la situation terrible à Paris.

Dans un communiqué cité par des médias dimanche, il a expliqué avoir donné des directives pour suspendre nos efforts visant à accepter de nouveaux réfugiés, jusqu’à ce que le Département américain de la Sécurité intérieure achève une révision complète des mesures de sécurité.

Il va y avoir des jours difficiles à venir pour le peuple de France et il restera dans nos pensées et dans nos prières, a ajouté M. Snyder, dont l’Etat abrite l’une des plus importantes communautés originaires du Moyen-Orient.

Il est important de souligner que ces attaques sont menées par des extrémistes et ne reflètent pas l’attitude pacifique des gens originaires du Moyen-Orient, a-t-il souligné.

Selon le principal journal du Michigan, le Detroit Free Press, entre 1.800 et 2.000 réfugiés ont été réinstallés dans cet Etat au cours de l’année écoulée, dont quelque 200 Syriens.

Plusieurs candidats républicains à la présidentielle ont souligné dimanche que les Etats-Unis ne devaient pas accueillir de réfugiés syriens, de peur que des militants du groupe Etat islamique (EI) ne figurent parmi eux.

Ces réactions font suite à la série d’attaques revendiquées par l’EI qui ont fait 129 morts et plus de 350 blessés dans la capitale française vendredi.
Mais un responsable de la Maison blanche a affirmé que le pays ne courait pas ce risque, le nombre de réfugiés qui doivent être accueillis aux Etats-Unis étant limité et le processus de vérification solide.

Nous ne pouvons pas fermer nos portes à ces gens, a déclaré à Fox News dimanche Ben Rhodes, conseiller national adjoint du président Barack Obama pour les affaires de sécurité.

Montrés du doigt pour leur manque de réactivité face à la crise migratoire déclenchée par le conflit en Syrie, les Etats-Unis ont annoncé début septembre qu’ils allaient accueillir 10.000 réfugiés syriens d’ici octobre 2016, contre 1.800 seulement depuis 2011.

Romandie.com

Les Etats-Unis parachutent des munitions à des rebelles syriens anti-EI

octobre 12, 2015

Washington – Les Etats-Unis ont parachuté dimanche des munitions dans le nord de la Syrie à des rebelles syriens combattant le groupe Etat islamique, a indiqué lundi un porte-parole du commandement des forces américaines au Moyen-Orient (Centcom).

Ce parachutage réussi, réalisé au nom de la coalition contre l’EI, a procuré des munitions à des groupes arabes syriens dont les responsables ont fait l’objet de vérifications appropriées par les Etats-Unis a déclaré le colonel Patrick Ryder dans un communiqué.

Le parachutage a été mené par des avions cargo C-17 de l’US Air Force, selon le communiqué.

Un responsable de la défense a précisé à l’AFP que les avions avait parachuté au total 50 tonnes de munitions, confirmant une information de CNN.

Le parachutage illustre la nouvelle orientation de l’administration Obama pour lutter contre le groupe Etat islamique en Syrie, après l’échec de son programme d’entraînement de rebelles syriens modérés.

Cette nouvelle approche a été annoncée vendredi à Washington par l’administration américaine.

Au lieu de chercher à constituer l’équivalent d’unités d’infanterie de rebelles, le Pentagone va se concentrer sur la fourniture d’armes à des groupes triés sur le volet, et un appui aérien, pour qu’ils puissent mener des offensives concertées contre le groupe Etat islamique.

Le communiqué ne mentionne pas explicitement les groupes rebelles qui ont reçu les munitions et équipements parachutés.

Mais il met en avant l’efficacité du combat mené par les forces kurdes syriennes et des groupes arabes, pour libérer les zones frontalières avec la Turquie, dans le nord-est du pays.

Les parachutages cherchent à prolonger les succès de ces forces pour chasser le groupe Etat islamique du territoire syrien, souligne le communiqué.

Le changement d’orientation américain a été annoncé une dizaine de jours après l’entrée de la Russie dans le conflit syrien, avec d’importantes opérations de bombardement aérien.

Romandie.com avec(©AFP / 12 octobre 2015 18h10)      

GB: arrivée des premiers réfugiés syriens dans le cadre de l’accueil annoncé par Cameron

septembre 22, 2015

Londres – Le Royaume-Uni a accueilli mardi ses premiers réfugiés syriens dans le cadre du projet annoncé au début du mois par le Premier ministre David Cameron d’accueillir 20.000 personnes au total d’ici 2020, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

Aujourd’hui un certain nombre de personnes sont arrivées au Royaume-Uni dans le cadre du plan de réinstallation de personnes vulnérables, a déclaré le ministère, précisant qu’il travaillait en étroite collaboration avec le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés.

M. Cameron, qui refuse de prendre part aux quotas européens de répartition des réfugiés arrivés en Europe, a décidé que son pays allait accueillir 20.000 réfugiés provenant de camps se trouvant près de la frontière syrienne, en Turquie et Jordanie notamment. Un chiffre qui a été toutefois jugé insuffisant par les associations des droits de l’Homme et l’opposition travailliste.

Il avait également annoncé le déblocage de 100 millions de livres supplémentaires pour faire face à la crise humanitaire entraînée par l’exode des Syriens, portant l’aide totale britannique à un milliard de livres (1,36 milliard d’euros).

Environ 60% de ces nouveaux fonds seront octroyés aux agences des Nations unies et aux organisations non gouvernementales travaillant directement en Syrie tandis que les 40% restants iront à ceux aidant les réfugiés au Liban, en Jordanie et en Turquie, a détaillé le gouvernement britannique lundi.

Jusqu’à 29 millions de livres iront au Liban, un pays qui accueille plus d’un million de Syriens, soit l’équivalent d’un quart de sa population.

Le Royaume-Uni a accepté sur son sol 216 réfugiés syriens en situation vulnérable en un an, et près de 5.000 Syriens y ont obtenu le droit d’asile depuis le début en 2011 de la guerre civile qui dévaste leur pays, selon des chiffres officiels.

Romandie.com avec(©AFP / 22 septembre 2015 20h22)

Les Etats-Unis vont accueillir davantage de réfugiés syriens

septembre 9, 2015

Washington – Les Etats-Unis vont accueillir davantage de réfugiés syriens sur leur sol, a indiqué mercredi le secrétaire d’Etat John Kerry, une évolution de la position de Washington qui s’en tenait jusqu’ici aux quelque 1.500 Syriens accueillis depuis 2011.

Je viens de rencontrer des membres (du Congrès) ce matin et nous sommes engagés à augmenter le nombre (de réfugiés syriens) que nous allons prendre, a déclaré le chef de la diplomatie américaine en sortant d’une réunion au Capitole sur le dossier des migrants et des réfugiés en Europe.

Nous regardons très attentivement le nombre (de personnes) que nous pouvons gérer concernant (cette) crise en Syrie et en Europe, a ajouté M. Kerry, qui répondait brièvement à quelques journalistes et qui n’a donné aucune estimation chiffrée.

Les Etats-Unis sont sous pression depuis plusieurs jours pour accueillir bien plus que les 1.500 Syriens qui vivent sur leur sol depuis le début du conflit en Syrie au printemps 2011. Ils seront environ 1.800 fin septembre et le département d’Etat a promis qu’il y aurait entre 5.000 et 8.000 Syriens réinstallés aux Etats-Unis à l’automne 2016.

Mais la semaine dernière, M. Kerry avait exclu une augmentation du nombre d’arrivées de ces réfugiés syriens aux Etats-Unis.

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a référé auprès des autorités américaines quelque 17.000 dossiers de Syriens pour qu’ils soient éventuellement réinstallés sur le territoire américain.

Les chiffres pour les Etats-Unis apparaissent cependant dérisoires, et des voix s’élèvent pour dénoncer le manque d’implication de la première puissance économique mondiale, traditionnellement terre d’accueil pour demandeurs d’asile, dans cette crise humanitaire.

Plus de quatre millions de Syriens ont fui leur pays depuis le début du conflit, en mars 2011, et plus de 240.000 ont été tués.

Le gouvernement américain se targue d’être le premier pays donateur en termes d’aide humanitaire pour la Syrie, avec quatre milliards de dollars débloqués en plus de quatre ans pour les réfugiés et déplacés du conflit.

La Maison Blanche, critiquée pour son manque de réactivité face à la crise des réfugiés syriens en Europe, avait indiqué mardi qu’elle envisageait de nouvelles mesures pour y répondre.

Romandie.com avec(©AFP / 09 septembre 2015 18h25)

Le Premier ministre du Québec va parrainer une famille de réfugiés syriens

septembre 8, 2015

Montréal – Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a décidé de parrainer l’accueil d’une famille de réfugiés syriens dans la province francophone, a-t-on appris mardi, alors que les initiatives humanitaires se multipliaient au Canada.

Le Premier ministre québécois et son épouse ont décidé de faire partie d’un groupe de parrainage de sa circonscription du lac Saint-Jean, à 250 km au nord de Québec, a déclaré M. Couillard dans l’édition mardi du Quotidien du Saguenay.

La majorité des 1.074 réfugiés syriens admis au Canada depuis le début de l’année l’ont été à travers un parrainage privé, souvent par des associations humanitaires ou des groupes de deux à cinq personnes qui s’engagent à subvenir aux besoins de ceux qu’ils prennent en charge pendant au moins un an.

Le gouvernement du Québec a annoncé lundi qu’il souhaitait tripler le nombre de réfugiés syriens qu’il accueillera d’ici la fin de l’année pour le faire passer à 3.650. Pour l’instant, la province en a accueilli 643 depuis le début de l’année.

D’autres personnalités canadiennes, comme le maire de Toronto, John Tory, avaient déjà promis la semaine dernière leur parrainage des réfugiés syriens.

Mardi, plusieurs gouvernements provinciaux ont pressé le gouvernement fédéral d’en faire plus face à la crise des migrants en Méditerranée, notamment en accélérant et simplifiant le traitement administratif.

J’espère que le gouvernement fédéral va travailler avec les provinces pour accélérer le processus permettant aux réfugiés d’arriver dans notre pays et nos provinces, a dit mardi Kathleen Wynne, la Première ministre d’Ontario, province la plus peuplée et la plus riche du Canada.

Sur la côte pacifique, son homologue de la Colombie-Britannique, Christy Clark, a annoncé la création immédiate d’un fonds d’un million de dollars afin d’aider les réfugiés syriens lors de leur installation dans cette province.

Thomas Collins, l’archevêque de Toronto, la plus grande ville canadienne, a pour sa part lancé une levée de fonds, espérant récolter trois millions de dollars en 100 jours afin de faciliter l’immigration au Canada de réfugiés syriens et irakiens.

La crise s’est invitée dans la campagne électorale pour les législatives au Canada, mais le gouvernement conservateur sortant reste sur l’accueil de 20.000 réfugiés sur quatre ans.

Romandie.com avec(©AFP / 08 septembre 2015 22h01)

Drame de migrants en Autriche: les 71 morts, dont 4 enfants, probablement Syriens

août 28, 2015

Vienne – Les 71 migrants dont les corps ont été retrouvés dans un camion abandonné sur une autoroute en Autriche sont probablement Syriens, et quatre enfants figurent parmi eux, a annoncé vendredi la police.

Parmi les 71 personnes, il y avait 59 hommes, huit femmes et quatre enfants, une fillette âgée d’un ou deux ans et trois garçons âgés de 8, 9 ou 10 ans, a déclaré le porte-parole de la police, Hans Peter Doskozil.

Il a précisé qu’un document de voyage syrien avait été retrouvé, et que le groupe était par conséquent probablement constitué de réfugiés syriens. Nous pouvons écarter l’éventualité qu’il s’agisse d’Africains, a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Mais nous ne pouvons pas encore dire s’ils sont tous Syriens, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a indiqué que le moment et la raison du décès restaient à déterminer, et qu’il y avait une certaine probabilité que les réfugiés soient morts asphyxiés.

Les corps ont été transportés à Vienne pour y être autopsiés, et les résultats devraient prendre du temps.

Dix premiers cercueils y sont arrivés vendredi vers 10H00 GMT, selon un journaliste de l’AFP. Selon les autorités, les corps pourraient être par la suite inhumés dans l’Etat du Burgenland (est) où ils ont été retrouvés.

Le porte-parole de la police a par ailleurs annoncé que sept personnes avaient été arrêtées en Hongrie, dont un Bulgare d’origine libanaise, qui serait le propriétaire du véhicule.

Deux autres — un Bulgare et un homme porteur de documents hongrois — sont presque certainement les chauffeurs du camion, a précisé le porte-parole. Il a ajouté qu’ils étaient probablement de petits membres d’un gang de trafiquants d’être humains bulgaro-hongrois.

Les quatre autres personnes ont par la suite été relâchées.

Le camion frigorifique de 7,5 tonnes, portant une plaque d’immatriculation hongroise, avait quitté Budapest mercredi et était resté sur une aire de stationnement d’une autoroute non loin de la frontière avec la Hongrie, quelque 24 heures sous le soleil, a indiqué le porte-parole.

Les corps étaient en décomposition lorsqu’ils ont été retrouvés jeudi et des experts d’équipes médico-légales ont travaillé toute la nuit pour les extraire du camion.

La plupart des quelque 140.000 migrants qui sont arrivés en Hongrie, membre de l’UE, cette année, tentent de poursuivre leur voyage à travers l’Autriche vers l’Allemagne ou la Suède, et beaucoup ont recours à des passeurs.

Romandie.com avec(©AFP / 28 août 2015 13h28)

Grèce: 2600 réfugiés syriens appareillent pour Thessalonique

août 19, 2015

Environ 2600 réfugiés syriens ont appareillé mercredi matin des îles grecques à bord d’un ferry affrété par les autorités pour Thessalonique, deuxième ville du pays dans le nord. Il s’agit d’alléger la pression migratoire sur les îles de la mer Egée.

Le ferry grec Eleftherios Venizelos a quitté l’île de Kos avec 1700 Syriens à bord et devrait arriver à Thessalonique mercredi soir après des escales prévues sur les îles de Kalymnos, Leros et Lesbos pour récupérer des centaines d’autres Syriens, environ 900 personnes, selon les autorités grecques. Des autocars ont été affrétés à Thessalonique pour transférer les Syriens en Macédoine, pays frontalier de la Grèce, selon la même source.

Les Syriens bénéficient en Grèce d’un régime prioritaire et plus souple par rapport aux migrants afghans ou pakistanais. Depuis janvier, environ 160’000 migrants, en provenance surtout des zones de guerre en Syrie, en Afghanistan ou en Irak, sont arrivés sur des îles d’Egée en provenance des côtes occidentales turques proches, selon le Haut Commissariat de l’ONU aux Réfugiés (HCR).

Les îles grecques sont particulièrement affectées par cet afflux en raison de manque d’infrastructures d’accueil adéquates, ce qui a entraîné de nombreuses critiques vis-à-vis les autorités grecques par les ONG des droits de l’Homme. Elles dénoncent les conditions misérables des migrants, contraints de dormir pendant de nombreux jours à la belle étoile ou de faire la queue pour recevoir des papiers avant de pouvoir quitter les îles.

Plus de grand ferry disponible
Près de 107’500 migrants ont traversé les frontières de l’Union européenne en juillet, une hausse dramatique par rapport aux mois précédents, selon de l’Agence Frontex, chargée des frontières extérieures européennes de l’espace Schengen.

Le gouvernement grec a l’intention d’affréter un deuxième ferry pour transférer les Syriens sur la Grèce continentale mais l’Union grecque de cabotage a prévenu qu’il ne reste plus de grand ferry disponible en raison de la saison touristique.

A Lesbos, les échauffourées sont fréquentes entre des migrants bloqués sur cette île depuis plusieurs semaines. Et, « si d’autres ferries n’arrivent pas à Lesbos qui compte environ 90’000 habitants, le nombre total de réfugiés sur l’île pourrait monter à 20’000, la situation est explosive », a déploré la Commission internationale de secours (IRC). Le nombre de migrants sur les petites îles de Symi ou d’Agahtoni a déjà dépassé la population de ces îles.

Romandie.com

Présidentielle: des milliers de Syriens votent au Liban et en Jordanie

mai 28, 2014

Beyrouth – Des milliers de Syriens affluaient mercredi dans leurs ambassades au Liban et en Jordanie pour voter en avance dans le cadre de l’élection présidentielle du 3 juin qui doit aboutir à la reconduction de Bachar al-Assad.

Dans l’est de Beyrouth, à Yarzé, toutes les rues menant à l’ambassade étaient envahies par une foule immense, qui arborait des portraits du président Assad, souvent en uniforme, et des drapeaux syriens et du Hezbollah, le mouvement chiite libanais qui combat la rébellion aux côtés de l’armée syrienne, selon des journalistes de l’AFP sur place.

A Amman, des centaines de Syriens faisaient également la queue devant leur ambassade située dans le quartier cossu d’Abdoun, dans l’ouest de la capitale, brandissant des drapeaux syriens ou des portraits de M. Assad.

Une trentaine de militants scandaient des slogans anti-gouvernementaux aux abords de la représentation et brandissaient des bannières proclamant notamment Non à l’élection sanglante et non à la réélection du meurtrier.

Le scrutin à l’étranger a lieu en amont du vote en Syrie, prévu le 3 juin.

Seuls 200.000 des 3 millions de réfugiés ou d’expatriés sont inscrits sur les listes électorales dans 38 (bien: 38) ambassades, où le vote est prévu mercredi.

Selon le ministère syrien des Affaires étrangères, 40.000 citoyens sont inscrits sur ces listes au Liban,qui accueille plus d’un million de réfugiés syriens.

A Beyrouth, toutes les entrées de la ville étaient bloquées par des embouteillages monstres s’étendant sur plusieurs kilomètres.

La majorité des votants ont choisi de se rendre au scrutin à pied. D’autres, en bus ou en voiture, avaient le plus grand mal à avancer.

Les encombrements ont commencé à six heures du matin, empêchant les étudiants devant passer leur bac de français d’atteindre les lieux d’examen, et les élèves de la région n’ont pas pu gagner leurs écoles.

L’armée libanaise multipliait les contrôles aux nombreux barrages installés dans le secteur, confisquant tout ce qui peut être utilisé dans d’éventuelles bagarres, comme les tiges en bois des drapeaux.

La couronne de la patrie, Le lion des Arabes, Par notre âme et notre sang, nous nous sacrifions pour toi, pouvait-on lire sur les portraits de Bachar al-Assad.

Où sont les +Amis de la Syrie+? Qu’ils viennent voir les milliers de gens venant voter, a lancé à l’AFP un jeune homme, assis dans un bus et arborant le drapeau de son pays, tandis que d’autres faisaient le V de la victoire.

Les Amis de la Syrie est une coalition de pays arabes et occidentaux soutenant la rébellion qui combat le régime de Damas depuis trois ans.

La télévision syrienne a interrompu à plusieurs reprises ses programmes pour diffuser des émissions en direct de Beyrouth.

Ces élections sont une réponse à tous ceux qui ont parié sur la chute de la Syrie. Cela démontre que le peuple syrien est attaché à sa terre, à sa patrie et à sa souveraineté, a déclaré à la télévision syrienne l’ambassadeur au Liban, Ali Abdelkarim Ali.

La réélection de Bachar al-Assad est assurée face à deux candidats qui servent de faire-valoir.

L’opposition syrienne et ses alliés occidentaux ont qualifié de farce ce scrutin, qui se tiendra uniquement dans les zones tenues par le régime et selon une loi excluant de facto toute candidature dissidente.

La Jordanie a expulsé lundi l’ambassadeur syrien à Amman, mais l’ambassade reste ouverte et Damas peut nommer un nouvel ambassadeur, a indiqué le gouvernement jordanien, soulignant que ce développement ne signifiait pas une rupture des relations diplomatiques entre les deux pays.

Romandie.com avec(©AFP / 28 mai 2014 13h40)