Posts Tagged ‘télé star’

TPMP : Nabilla, Enora… décou­vrez combien touchent les chro­niqueurs par émis­sion

novembre 25, 2014

Chroniqueurs

Un joli pactole !

Il fait bon travailler pour Cyril Hanouna si l’on en croit Télé Star. Selon le maga­zine, le salaire des chro­niqueurs pour chaque émis­sion de Touche pas à mon poste est plutôt très confor­table.

Faire des jeux un peu débiles à la télé en jugeant les autres émis­sions est une acti­vité plutôt lucra­tive !

Selon les infor­ma­tions de Télé Star, les chro­niqueurs de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste reçoivent un salaire non négli­geable les soirs où ils sont présents à l’écran.

Pour chaque émis­sion, Nabilla, Thierry Moreau, Valé­rie Benaïm et les autres sont payés exac­te­ment la même chose, c’est à dire un forfait de 700 euros bruts. Et ce quel que soit leur niveau de noto­riété.

Un joli pactole pour ceux qui sont là quasi­ment tous les soirs, comme Enora Mala­gré, puisque toujours selon les infor­ma­tions de Télé Star, cette dernière touche­rait ainsi près de 14 000 euros par mois. Et ce, sans comp­ter son salaire pour Enora le soir, son émis­sion sur Virgin radio, produite par un certain… Cyril Hanouna et à laquelle parti­cipe égale­ment Jean-Michel Maire.

En avril dernier, Enora Mala­gré s’of­fusquait publique­ment du salaire touché par le jury de The Voice sur TF1 (900 000 euros pour Mika, ndlr) : « Ça me tend, de base, dans la vie ! Je trouve ça abso­lu­ment scan­da­leux, excu­sez-moi, de gagner des sommes aussi astro­no­miques pour être là quelques mois par an à la télé­vi­sion française, s’asseoir dans un fauteuil, s’in­sur­geait-elle. Vrai­ment, je suis choquée ! Je suis choquée ! » On comprend, on comprend…

Voici.fr par Perrine Stenger

Daphné Burki quitte Le Grand Journal

mai 17, 2013

News Télé

Lorsque Daphné Bürki a rejoint Michel Denisot à la présentation du Grand Journal de Canal + en septembre dernier, les (mauvaises) langues se sont déliées. Selon certains bruits de couloir, la jeune femme ne s’entendait pas du tout avec le présentateur historique, aux commandes de l’émission depuis sa création, en 2004. Des rumeurs formellement démenties par la principale intéressée. « Je ne cherche pas à marquer mon territoire », s’était défendue Daphné Bürki. Depuis, l’animatrice de 33 ans, qui attend son deuxième enfant, semble avoir trouvé ses marques. Mais aujourd’hui, coup de théâtre : on apprend que Daphné Bürki ne sera pas de retour dans Le Grand Journal à la rentrée prochaine.

En effet, selon le magazine Télé Star (en kiosques lundi 20 mai), l’animatrice et l’émission quotidienne de Canal + ont décidé de ne pas poursuivre leur collaboration. « Une décision prise d’un commun accord » entre la chaîne et l’animatrice, précisent nos confrères.

On ne sait pas ce qui a motivé la décision de Daphné Burki, peut-être son envie de pouponner alors que la naissance de son bébé est prévue d’un moment à l’autre… On ne sait pas non plus ce que l’animatrice fera à la rentrée. Restera-t-elle sur Canal +, la chaîne de ses débuts, ou volera-t-elle vers de nouveaux horizons ? A moins qu’elle ne retourne sur France 5, qu’elle a quitté la saison dernière, pour prendre la place laissée vacante par Alessandra Sublet à la présentation de C à vous… L’avenir nous le dira !

Closer.fr par Jordan Grevet

Karine Le Marchand livre la recette de son histoire d’amour réussie avec Lilian Thuram

avril 24, 2013

« Avec Lilian on se fait une totale confiance »

 
 
 
 
 Karine Le Marchand livre la recette de son histoire d’amour réussie avec Lilian ThuramKarine Le Marchand livre la recette de son histoire d’amour réussie avec Lilian ThuramKarine Le Marchand livre la recette de son histoire d’amour réussie avec Lilian ThuramKarine Le MarchandLilian Thuram
 

Karine Le Marchand œuvre chaque année pour que des agriculteurs en mal d’amour trouvent l’âme sœur. De son côté, l’animatrice n’a plus à chercher depuis qu’elle partage la vie de Lilian Thuram. Elle n’exclut d’ailleurs pas de se marier.

Célibataires en galère, Karine Le Marchand veut vous aider à trouver celui ou celle qu’il vous faut grâce au livre qu’elle a co-écrit, L’amour est tout près. Sa légitimité pour coacher les cœurs solitaires ? Son expérience dans L’amour est dans le pré et sa réussite sentimentale personnelle. En couple avec Lilian Thuram, l’animatrice vit une belle histoire après avoir subi son lot de déceptions. Elle estime que son bonheur actuel est le fruit d’un déclic qui a tout changé : « Je suis une ex-infirmière. Je suis longtemps tombée sur des garçons qui n’allaient pas bien, a-t-elle confié à Télé Star. J’avais envie de les rendre heureux malgré eux. Impossible ! […] J’ai juste dit stop, j’ai arrêté la fusion et pratiqué la jachère affective. Cela m’a permis de me réaliser, de ne plus compter sur l’autre pour m’apaiser. J’ai fait la paix avec moi même. »

Elle était alors prête pour rencontrer quelqu’un, ce fut Lilian Thuram. Leur relation s’est construite sans précipitation, une condition primordiale pour celle qui se définit comme « une flippée de l’engagement » : « On a eu de la chance. Quand je l’ai rencontré, il habitait à l’étranger, s’est-elle souvenue. On a évité la fusion. On se voyait toutes les semaines, mais on a beaucoup appris à se connaître, au téléphone, on a pris notre temps. » L’animatrice estime qu’une des conditions primordiales à la durée d’un couple et le maintien d’une certaine indépendance. C’est du moins la recette que Lilian Thuram et elle appliquent : « On a connu des séparations, on sait ce qui peut ne pas fonctionner. On s’accorde du temps, de l’attention et du respect, a-t-elle souligné. On se réalise tous les deux. Je ne l’attends pas le soir comme une âme en peine. »

Le couple a su également relever le défi de la recomposition familiale. Alya, la fille de 10 ans de l’animatrice, Marcus, 15 ans, et Kephren, 12 ans, les deux fils de Lilian Thuram,  cohabitent en parfaite harmonie sous le même toit : « Alya est tout le temps avec nous, Marcus et Kephren, une semaine sur deux. Quand on a emménagé, j’étais limite à mesurer les chambres de chacun pour qu’il n’y ait pas d’histoires ! J’ai même fait faire une table ronde de salle à manger où est écrit le nom de chacun. »

Prochaine étape, le mariage ? Si elle porte déjà une bague au doigt, le projet n’est pas encore d’actualité. « Lilian me l’a offerte en me disant : “Comme ça, tout le monde croit que tu m’appartiens.” Entre nous, l’engagement est moral. Cela dit, avec lui, je n’ai plus peur. Je me suis attendrie comme de la vieille viande ! J’ai juste besoin de moments de solitude. […] C’est parce qu’on se laisse une part de liberté que ça fonctionne. Avec Lilian on se fait une totale confiance. » Une autre forme de contrat.

Voici.fr par C.G.

Céline Dion aimerait avoir un autre enfant

octobre 24, 2012

Maman à tout prix

Près de dix ans après la naissance de René-Charles, Céline Dion a accouché de jumeaux. Aujourd’hui, elle ne rêve que d’une chose : avoir d’autres enfants.

« Je n’imaginais pas que c’était si dur d’avoir un enfant à 44 ans », avait confié Carla Bruni à Valérie Pécresse quelques mois après la naissance de Giulia. Au même âge, Céline Dion se verrait bien encore pouponner. Le 25 janvier 2001, elle donnait naissance à son premier enfant, René-Charles. Et le 23 octobre 2010, elle accouchait de jumeaux Eddie et Nelson, non sans difficulté. Elle a multiplié les fécondations in vitro, six au total, les fausses-couches et a même perdu l’un de ses enfants pendant la grossesse : à l’origine, elle attendait des triplés.

Il y a quelques jours, la chanteuse a été interviewée par Thierry Demaizières pour Sept à huit, l’émission dominicale de TF1 et n’a eu de cesse de lui parler de ses nouvelles envies de maternité. « C’est une femme ordinaire qui, aujourd’hui, dit que l’essentiel n’est pas sa carrière mais ses enfants. D’ailleurs, quand elle raconte son problème de voix, elle affirme que ça l’angoisse moins de ne pas pouvoir chanter que de ne pas avoir d’enfants », a expliqué le journaliste à Télé Star. Sans aucun tabou, la Canadienne s’est confiée sur ses expériences douloureuses comme la mort de son père en 2003 ou de sa grossesse très compliquée. « Elle n’exclut pas d’avoir d’autres enfants », a-t-il précisé. Un peu comme Victoria Beckham, Céline adorerait plus que tout avoir une fille. Mais l’horloge tourne… et elle va se produire encore trois ans sur la scène du Caesars Palace de Las Vegas.

Voici.fr par M-A.K