Posts Tagged ‘tempête de neige’

Tempête de neige sur le nord-est des États-Unis, aéroports paralysés

janvier 4, 2018

Des passants sur Times Square enneigé à Manhattan le 4 janvier 2018n / © AFP / Jewel SAMAD

Aéroports paralysés à New York, inondations glacées à Boston, des dizaines de milliers de personnes sans électricité: une tempête de neige a balayé jeudi la côte Est des Etats-Unis, et les autorités redoutaient désormais une chute des températures qui pourrait aggraver la situation.

Les importantes chutes de neige apportées par cette première grosse tempête de la saison semblaient se calmer en fin de journée.

La neige s’est notamment arrêtée à New York, après être tombée dru tout jeudi, recouvrant les rues de la première métropole américaine d’un épais manteau blanc et les plongeant dans un calme inhabituel. Les écoles publiques devaient rouvrir vendredi dans cette ville de 8,5 millions d’habitants.

Les gouverneurs des Etats de New York et du Massachusetts ont néanmoins mis en garde contre le verglas avec la chute attendue des températures, qui devaient avoisiner les -13° Celsius dans la nuit et rester glaciales tout le week-end.

Les perturbations ont été marquées dans les transports: les aéroports new-yorkais J.F. Kennedy et La Guardia ont été « de fait fermés » à partir de la mi-journée, a souligné Andrew Cuomo, gouverneur de New York. Les terminaux sont restés ouverts pour accueillir les passagers coincés.

La fermeture de JFK a obligé un A380 de la compagnie Singapore Airlines à se poser sur le petit aéroport de Stewart, à 100 kilomètres au nord de New York, qui n’avait jamais accueilli d’appareil aussi grand, a tweeté l’aéroport.

Plus de trois quarts des vols aux aéroports de Newark, dans le New Jersey, et de Logan à Boston ont été annulés.

JFK devrait rouvrir vendredi matin mais les autorités du Massachusetts ont averti que les perturbations risquaient de se poursuivre à Boston.

Le site Flightaware a recensé l’annulation de quelque 4.200 vols et plus de 2.200 vols retardés.

« De nombreux accidents graves » ont eu lieu sur les routes, a indiqué M. Cuomo, sans donner de chiffres précis, tandis que de nombreux trains reliant les métropoles du nord-est ont aussi été retardés et annulés.

– Inondations glacées –

La tempête a été accompagnée de vagues géantes dans la région de Boston qui ont provoqué des « inondations historiques », selon le gouverneur Charlie Baker. Du jamais vu depuis février 1978.

Des rues généralement animées des quartiers est de Boston ont été envahies par les eaux glacées et 26 des 78 communes côtières du Massachussetts ont signalé des problèmes d’inondations, selon son adjointe.

De la frontière canadienne, où les chutes du Niagara ont en partie gelé, au fleuve Potomac recouvert de glace dans la capitale fédérale Washington, l’ensemble du nord-est américain a été affecté par cette première grosse tempête de la saison.

A New York, Boston, Philadelphie et Washington, les écoles ont fermé par précaution. Beaucoup devaient rouvrir vendredi, même si à Boston notamment, elles devaient garder portes closes pour faciliter en particulier le déblayage des routes.

Certaines régions du sud-est habituellement épargnées par la neige ont également été frappées par cet épisode hivernal.

Ainsi, les plages de Floride ont reçu cette semaine leurs premiers flocons en plus de 30 ans. Trois personnes sont mortes jeudi dans un accident dû au verglas en Caroline du Sud.

– Electricité coupée –

Et en Caroline du Nord et en Virginie, plus de 30.000 personnes étaient privées d’électricité en fin d’après-midi, selon la chaine CNN.

Elles étaient 3.000 à New York et environ 10.000 à Boston, même si le courant devait être en partie rétabli en fin de journée.

De nombreuses autorités locales, dont le gouverneur de New York, ont mobilisé des moyens supplémentaires en déclarant l’état d’urgence. La Garde nationale a déployé quelque 500 personnes dans les Etats de New York, Massachusetts, Rhode Island, Connecticut, New Hampshire et Caroline du Nord et du Sud, essentiellement pour des tâches de sécurisation des routes et des véhicules, selon un communiqué.

A Washington, le Sénat avait écourté sa semaine de travail mercredi pour permettre aux élus de rentrer chez eux avant la tempête.

Qualifiée de « bombe météo » en raison de la chute particulièrement rapide de la pression, cette tempête devrait attirer une nouvelle vague de froid dans les prochains jours, avec une masse d’air glaciale venue du nord.

Après un bref répit mercredi, les températures ont rechuté et ne devraient recommencer à grimper qu’en début de semaine prochaine.

Romandie.com avec(©AFP / 05 janvier 2018 02h27)                

New York épargnée par la tempête de neige, levée de l’interdiction de circuler

janvier 27, 2015

New York – L’interdiction totale de circuler a été levée mardi matin à New York, la plus grande ville américaine ayant été largement épargnée par la tempête de neige qui a touché le nord-est des Etats-Unis.

La tempête n’a pas été aussi grave que l’avaient prédit les météorologistes, a déclaré le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo. Nous levons toutes les interdictions de circuler sur les routes, en coordination avec l’Etat voisin du New Jersey, a-t-il annoncé lors d’une conférence de presse.

Il a ajouté que les transports en commun, tous interrompus lundi soir dans la ville de 8,4 millions d’habitants, reprendraient progressivement à partir de 9H00 (14H00 GMT), et fonctionneraient à 60% de leur capacité en fin de matinée, soit l’équivalent d’un service du dimanche.

Trains de banlieue, métro, bus avaient tous été arrêtés lundi soir, dans l’attente d’un blizzard que la météo nationale avait qualifiée de potentiellement historique.

Le maire de New York Bill de Blasio avait demandé aux habitants de rester chez eux, les spectacles de Broadway avaient été supprimés et la ville privée de transports a connu une nuit incroyablement calme.

Mais le blizzard ne s’est pas concrétisé.

Il est tombé 16 cm de neige à Central Park depuis lundi, selon les relevés du National Weather Center, la météo nationale.

Le gouverneur Andrew Cuomo a précisé que 29,5 cm de neige étaient tombés à l’aéroport de LaGuardia, et 40 cm à Long Island, plus durement touchée, à l’est de New York.

A Manhattan, les principales artères étaient dégagées mardi matin, les chasse-neige ayant travaillé toute la nuit. Les ponts et tunnels ont été rouverts.

Les aéroports new-yorkais étaient opérationnels, mais le problème ce sont les nombreuses annulations de vol, a ajouté M. Cuomo.

En raison du mauvais temps prévu, plus de 4.600 vols avaient été supprimés mardi selon le site spécialisé FlightAware.com, mesures touchant surtout les aéroports de New York, Philadelphie et Boston.

95% des vols étaient supprimés à l’aéroport new-yorkais LaGuardia, 93% à Newark et 81% à l’aéroport international John F. Kennedy.

A Boston, plus au nord, 85% des vols étaient supprimés, et à Philadelphie, plus au sud, 89%, selon le site.

Le gouverneur de New York a cependant défendu la décision d’arrêter toute la circulation, rappelant qu’il y a quelques semaines, une tempête de neige dans la région de Buffalo, au nord de l’Etat, avait bloqué de nombreux automobilistes sur les routes pendant de longues heures.

Les routes étant vides, nous avons pu les dégager de la neige. Et le fait d’avoir mis à l’abri les rames de métro permettra au système de reprendre plus vite, a-t-il déclaré.

Des millions d’Américains dans le nord-est s’étaient calfeutrés chez eux lundi soir, après avoir dévalisé les magasins d’alimentation dans l’attente de la tempête de neige.

Celle-ci menaçait encore Boston mardi matin, où la météo nationale prévoyait jusqu’à 60 cm de neige.

Romandie.com avec(©AFP / 27 janvier 2015 14h53)

Huit morts dans une tempête de neige dans l’Etat de New York

novembre 19, 2014

Huit personnes sont mortes dans une violente tempête de neige qui s’est abattue mardi sur la ville de Buffalo et ses alentours dans l’Etat de New York. Ces chutes de neige record ont créé le chaos sur les routes avec des voitures et autobus bloqués par la neige et des milliers d’Américains privés d’électricité.

La tempête de neige s’est largement concentrée dans certains secteurs de la ville de Buffalo, en bordure du lac Erié. Plus d’un mètre et demi de neige sont tombés en 24 heures à certains endroits.

Il n’y a pas de terme météo qui puisse décrire ce type de phénomène: un mur de nuages qui a été suivi de chutes de neige impressionnantes dans un espace limité, a détaillé Dave Zaff, responsable des service météo de Buffalo. Certains habitants ont d’ailleurs raconté être incapables de sortir de chez eux, publiant sur Twitter des photos impressionnantes.

Six personnes sont mortes dans le secteur de la ville, selon les autorités locales, dont quatre apparemment d’une crise cardiaque en déneigeant, une dans un accident et un homme de 46 ans retrouvé sans vie dans sa voiture complètement recouverte de neige à Alden. Les deux autres morts ont été signalés dans le New Hampshire et le Michigan.

Moins de zéro dans tout le pays
La tempête s’avère pourtant très localisée. Il est ainsi tombé plus d’un mètre cinquante de neige à moins d’un km au sud-est de la ville de Lancaster, tandis qu’à 10 km au nord-ouest il n’est tombé que 10 cm de neige sur l’aéroport international de Buffalo Niagara, selon le journal local « Buffalo News ».

Le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo a déclaré l’état d’urgence dans dix comtés et a précisé que 9537 résidents de l’Etat étaient privés d’électricité. La Garde nationale a été déployée pour aider la population. Le système de voies rapides Thruway de l’Etat de New York a été fermé sur une longueur de 225 km le long des lacs Erié et Ontario.

Les températures sont tombées sous zéro dans l’ensemble du pays mardi, Hawaii compris, a annoncé le Service national de la météo (NWS). Il s’agit du matin de novembre le plus froid depuis 1976, selon Weather Bell Analytics, société de conseil en météorologie. D’habitude, de telles températures sont enregistrées entre la fin décembre et le mois de février, indique le NWS.

Romandie.com