Posts Tagged ‘Tempête’

Québec/Lendemain de tempête à Trois-Rivières : de nombreux dégâts et des écoles fermées

juin 9, 2021

Des rues de Trois-Rivières sont toujours paralysées par les inondations causées par l’orage qui s’est abattu sur la ville mercredi. À 11 h 30, environ 7 000 clients étaient aussi toujours privés d’électricité. De plus, des écoles doivent fermer leurs portes pour la journée.

Dégâts constatés mercredi matin à la place Germain-Deschênes, à Trois-Rivières

© Éric Langevin/Radio-Canada Dégâts constatés mercredi matin à la place Germain-Deschênes, à Trois-Rivières

Une voiture est toujours coincée, mercredi, sous un arbre sur la rue Hart, à Trois-Rivières.

© Éric Langevin/Radio-Canada Une voiture est toujours coincée, mercredi, sous un arbre sur la rue Hart, à Trois-Rivières.

Au plus fort de l’orage, environ 30 000 clients d’Hydro-Québec se sont retrouvés sans électricité. Selon les prévisions de la Société d’État, la majorité des gens devraient retrouver le courant d’ici la fin de la journée.

Les monteurs de ligne sont à pied d’oeuvre depuis hier pour rétablir le réseau endommagé notamment par des branches tombées sur les fils.

Des employés d’autres villes ont été appelés en renfort. Une trentaine d’équipes d’Hydro-Québec seront donc sur le terrain aujourd’hui. Hydro-Québec s’attaquera en priorité aux pannes touchant le plus grand nombre de personnes, a précisé le conseiller en communications et collectivités chez Hydro-Québec, Marc-Antoine Ruest, en entrevue à l’émission Toujours le matin.

De nombreux clients, dont ces résidents du secteur Cap-de-la-Madeleine, ont subi des dommages en raison du violent orage survenu mardi.

© Courtoisie De nombreux clients, dont ces résidents du secteur Cap-de-la-Madeleine, ont subi des dommages en raison du violent orage survenu mardi.

Que s’est-il passé?

Le météorologue d’Environnement Canada André Cantin affirme que la cellule orageuse s’est déplacée lentement, ce qui a engendré les fortes précipitations. Il affirme que le temps chaud et humide a contribué au phénomène.

Environnement Canada rapporte que de la petite grêle», des branches cassées, des refoulements d’égouts et de nombreuses pannes d’électricité ont été rapportés.

La tempête fait des sinistrés

Entre 16 h et 19 h, la Ville de Trois-Rivières affirme que 875 appels ont été logés à son service 311. L’opération nettoyage se poursuit mercredi. Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, affirme que personne n’a été blessé.

De nombreux sous-sols ont été inondés. La pluie et les forts vents ont causé beaucoup de dommages.

Une partie du toit d'un immeuble de 10 logements de la place Germain-Deschênes a été arraché par les forts vents, mardi.

© Martin Chabot/Radio-Canada Une partie du toit d’un immeuble de 10 logements de la place Germain-Deschênes a été arraché par les forts vents, mardi.

À la place Germain-Deschênes, une partie du toit d’un immeuble de 10 logements s’est envolé pour atterrir non loin.  La majorité des locataires ont quitté l’endroit mardi soir. L’eau a causé de grands dommages aux appartements.

Un des résidents, Gilles Ricard, était encore sur place mercredi matin. Il affirme que personne n’est venu l’avertir qu’il devait quitter les lieux.

M. Ricard a raconté n’avoir jamais vécu une telle tempête. C’est pas agréable vivre cela», a-t-il raconté, en précisant qu’il avait la chance d’avoir des assurances. Il est tout de même découragé de devoir se trouver un nouveau logement.

Le boulevard des Récollets est encore inondé mercredi à la suite de la pluie torrentielle de la veille.

© /Radio-Canada Le boulevard des Récollets est encore inondé mercredi à la suite de la pluie torrentielle de la veille.

La pluie a causé un glissement de terrain sur le boulevard des Chenaux, à Trois-Rivières.

© Martin Chabot/Radio-Canada La pluie a causé un glissement de terrain sur le boulevard des Chenaux, à Trois-Rivières.

Un avis d’ébullition préventif est toujours en cours dans un secteur de la ville.

Le secteur au nord de l'autoroute 40 direction ouest et du boulevard des Chenaux est concerné par un avis d'ébullition préventif.

© Ville de Trois-Rivières Le secteur au nord de l’autoroute 40 direction ouest et du boulevard des Chenaux est concerné par un avis d’ébullition préventif.

Des services perturbés par des fermetures

Des écoles du Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy ont subi des dommages, comme des refoulements d’égout. Des établissements doivent donc fermer leurs portes pour la journée.

Il s’agit des écoles des Pionniers, Cardinal-Roy, Saint-François-d’Assise, les édifices Monseigneur-Comtois et Sainte-Bernadette de l’École des Bâtisseurs ainsi que l’École primaire d’éducation internationale du secteur est et l’École d’alimentation et d’hôtellerie du Centre de formation professionnelle Bel-Avenir.

Ces écoles de Trois-Rivières seront fermées mercredi et devraient pouvoir à nouveau accueillir les élèves jeudi, selon le centre de services scolaires.

Le Centre de prélèvement du centre Saint-Joseph doit annuler tous les rendez-vous prévus mercredi, en raison de dégâts dans la bâtisse située sur la rue Sainte-Julie. Pour les prélèvements urgents, les citoyens sont invités à se rendre au Centre multiservice de santé et de services sociaux Cloutier, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Jean-Yves Lacombe avait de l’eau jusqu’aux genoux mardi sur la rue Clermont, à Trois-Rivières.

© Carolyne Brochu/Radio-Canada Jean-Yves Lacombe avait de l’eau jusqu’aux genoux mardi sur la rue Clermont, à Trois-Rivières.

De nombreuses voies, comme cette intersection des rues Williams et Nicolas-Perrot, ont été inondées mercredi, en raison de l'orage survenu à Trois-Rivières.

© Marilyn Marceau/Radio-Canada De nombreuses voies, comme cette intersection des rues Williams et Nicolas-Perrot, ont été inondées mercredi, en raison de l’orage survenu à Trois-Rivières.

Avec Radio-Canada par Marilyn Marceau

Tempête sanitaire

mai 10, 2021

Tempête pluri-sanitaire

Aux relents victimaires

D’une pandémie contemporaine

Aux nombreux dégâts mortuaires

Dans la course de la vaccination

Et la logistique de la distribution

Les nations essaient de sauver les meubles

Pour épargner des vies du comble

Avec l’apparition des variants

Aux atomes crocus et mordants

La volonté de vaincre la pandémie

Est le prix à payer du dernier cri

Bernard NKOUNKOU

Canada/Tempête sur le Québec : le sud et le Bas-Saint-Laurent seront les plus touchés

avril 21, 2021

Une bordée tardive est prévue pour plusieurs régions du Québec de mercredi à jeudi. Jusqu’à 40 centimètres pourraient tomber par endroits, notamment dans le Bas-Saint-Laurent. Les régions de l’Estrie, de la Beauce et du Bas-Saint-Laurent seront les plus affectées par la neige. Des vents forts se mettront de la partie

Un gros système qui s’intensifie

Une dépression en provenance du Colorado va remonter vers le Québec pour s’intensifier en puisant de l’énergie le long de la côte américaine. Ce système fera son entrée sur le Québec dès mercredi matin, apportant d’abord de la faible neige qui se transformera en neige soutenue au cours de la journée sur le sud du Québec et vers le centre de la province.

© Fournis par MétéoMédia

Cette neige soutenue sera lourde et collante. L’est de la province recevra de la pluie jusqu’à vendredi.

Belle bordée

Les secteurs les plus touchés seront l’Estrie, la Beauce et le Bas-Saint-Laurent. L’Estrie pourrait recevoir entre 15 et 20 cm, alors que pour la Beauce, on parle de 20 à 30 cm et jusqu’à 40 cm pour le Bas-Saint-Laurent.

Il y a des avertissements de neige pour le Bas-Saint-Laurent.

© Fournis par MétéoMédia

Pour Montréal, Trois-Rivières et Québec, les quantités seront moindres. On parle de 5 à 10 cm pour Montréal et la Montérégie.

La neige se poursuivra jeudi pour Sept-Îles et la Côte-Nord. Il pourrait y avoir encore de la neige résiduelle vendredi.

© Fournis par MétéoMédia

La bonne nouvelle, c’est que cette neige va fondre rapidement !

Fortes rafales

Ce système sera accompagné de puissantes rafales pouvant atteindre 80 km/h à compter de jeudi. Le contraste de températures va favoriser la contribution du vent. Le maximum sera nettement sous les normales mercredi et jeudi, mais une remontée du mercure est prévue vendredi.

© Fournis par MétéoMédia

Beaucoup de pluie

Étant donné que le mercure oscillera autour du point de congélation, de bonnes quantités de pluie sont prévues. L’est du Québec pourrait recevoir jusqu’à 50 millimètres d’eau. L’Estrie, la Beauce et Québec auront droit à d’importantes accumulations.

© Fournis par MétéoMédia

Prudence sur les routes

Il faudra faire preuve de prudence sur les routes dans les secteurs touchés. Même si la neige ne s’accumulera pas sur les routes, comme les précipitatiosn seront fortes, la visibilité.

© Fournis par MétéoMédia

En raison des rafales et du poids de la neige, il pourrait même y avoir des pannes d’électricité.

© Fournis par MétéoMédia

Avec  MétéoMédia 

Canada-Québec: La première tempête de 2021 fonce vers le Québec

janvier 12, 2021

Le début de la nouvelle année n’a pas été très actif en ce qui concerne la météo. La première tempête de 2021 frappera le Québec ce week-end avec de la pluie, de la neige abondante et des vents. Certains secteurs pourraient recevoir 40 cm de neige.

Dans un premier temps

L’année a débuté en douceur en ce qui concerne la météo, dans tous les sens du terme. Le mercure est demeuré au-dessus de la normale et le temps n’a pas été très actif. Voilà qu’une première tempête en 2021 se prépare avec l’arrivée d’un système. Il s’agit d’une perturbation en provenance de l’ouest qui sera accompagnée d’une masse d’air froid. Dès vendredi, elle débordera légèrement vers l’ouest du Québec. Ce système perdra de la vigueur en chemin en raison de la présence d’un anticyclone, mais une seconde impulsion lui redonnera vie.

© Fournis par MétéoMédia

En second lieu

Une reformation aura lieu au-dessus de l’Atlantique avec une impulsion d’énergie venant du sud des États-Unis, ce qui permettra à la nouvelle perturbation de bien se gorger en humidité et de reprendre de la vigueur. La zone de perturbation côtière sera accompagnée d’un influx de douceur.

© Fournis par MétéoMédia

Le froid rapplique

Un influx d’air froid en provenance de l’Ouest canadien accompagnera cette grosse perturbation. Cela permettra de solidifier les précipitations, en particulier pour les régions au nord du fleuve. Le Québec sera donc influencé par deux masses d’air : du froid à l’ouest et de la douceur au sud.

© Fournis par MétéoMédia

Neige abondante

Le centre dépressionnaire remontera vers le sud du Québec. Au moment d’écrire ces lignes, la trajectoire empruntée par la perturbation demeure incertaine. Elle sera déterminante pour le type de précipitations. À l’heure actuelle, les modèles prévoient jusqu’à 40 cm pour les régions des Laurentides, de Charlevoix, du Saguenay et de la Côte-Nord. Les secteurs au sud du fleuve recevront surtout de la pluie. Pour Montréal et les environs, les quantités ne seront pas importantes.

© Fournis par MétéoMédia

Une vraie tempête

La rencontre des deux masses d’air générera des vents forts pouvant atteindre les 90 km/h, surtout dans l’est de la province. Les autres régions auront droit à des vents modérés. La neige sera lourde au début, mais elle deviendra de plus en plus légère au fur et à mesure que le mercure chute. Les rafales causeront donc de la poudrerie par endroits.

© Fournis par MétéoMédia

Avec MétéoMédia

Une tempête de neige sème le chaos en Espagne et fait trois morts

janvier 9, 2021

La tempête de neige qui frappe l’Espagne depuis 36 heures a fait trois morts samedi, et continue de paralyser une partie du pays, en particulier la capitale Madrid, avec peu d’espoir d’amélioration dans l’immédiat.

Des pompiers poussent une voiture bloquée par la tempête de neige à Madrid, le 9 janvier 2021

© OSCAR DEL POZO Des pompiers poussent une voiture bloquée par la tempête de neige à Madrid, le 9 janvier 2021

Le centre du pays, en alerte maximale, est en proie à de violentes bourrasques chargées de flocons de neige qui s’abattent sans discontinuer et sèment le désordre.

Les axes routiers, ferroviaires et aériens ont tous été coupés et les autorités demandent à la population de rester chez elle. 

« Evitons les déplacements et suivons les indications des services d’urgence. Faisons preuve de la plus grande vigilance face à la tempête Filomena », a tweeté le Premier ministre Pedro Sanchez.

« Si, malgré les conditions météorologiques extrêmement difficiles, le nombre des incidents est relativement limité, nous déplorons tout de même la mort de trois personnes », a déclaré le ministre de l’Intérieur au cours d’une conférence de presse.

La statue de Philippe III couverte de neige sur la Plaza Mayor à Madrid le 9 janvier 2021

© Gabriel BOUYS La statue de Philippe III couverte de neige sur la Plaza Mayor à Madrid le 9 janvier 2021

L’une de ces victimes est un homme retrouvé enseveli sous la neige à Zarzalejo, au nord-ouest de Madrid, a précisé son ministère.

Fernando Grande-Marlaska a demandé à la population de « reporter tout déplacement par la route », tandis que les secours et les chasses-neiges de l’armée ont dégagé 1.500 automobilistes pris au piège.

Le ministre a insisté sur le fait que « les chutes de neige allaient devenir glacées » dans les prochains jours, des températures en dessous de -10 degrés étant en effet prévues la semaine prochaine.

Selon le dernier bulletin des services métrologiques, cette vague de froid va durer jusque jeudi.

Arbres au sol sous l’effet de la neige et du vent, voitures abandonnées et trottoirs impraticables : à Madrid, recouverte par un manteau neigeux inédit depuis un demi-siècle, des habitants ont sorti leurs skis comme sur la célèbre place de la Puerta del Sol ou même un traîneau tiré par cinq chiens, selon les images prises par l’AFP ou mises en ligne sur les réseaux sociaux.

Boule de neige géante à Madrid le 9 janvier 2021

© Gabriel BOUYS Boule de neige géante à Madrid le 9 janvier 2021

– Madrid paralysée –

Dans la capitale, « la situation est d’une extrême gravité », a mis en garde son maire José Luis Martinez-Almeida sur Twitter, en appelant les habitants à ne pas sortir de chez eux.

« Nous travaillons à dégager les accès aux hôpitaux le plus rapidement possible mais cela est franchement compliqué tant qu’il neige », a déclaré à la chaîne de télévision La Sexta l’édile. 

Tous les établissements scolaires, des écoles maternelles aux universités, resteront fermés lundi et mardi, a annoncé la présidente de la région Isabel Diaz Ayuso « en attendant de voir l’évolution » de la situation.

Un skieur à Madrid, le 9 janvier 2021

© Gabriel BOUYS Un skieur à Madrid, le 9 janvier 2021

Les parcs y sont fermés, les bus publics suspendus tout comme la collecte des ordures.

L’aéroport international Madrid-Barajas, fermé depuis vendredi soir, va garder portes closes samedi pour des « raisons de sécurité ». Une trentaine de vols ont déjà été annulés vendredi et presque autant obligés d’atterrir ailleurs.

Arrivée à l’aéroport vendredi à 17H00, Covadonga Solares, 24 ans, a raconté à l’AFPTV être montée à bord de son avion et y être restée « 3h30 sans informations » en attendant que la piste soit déneigée. La jeune femme et tous les autres passagers du vol ont finalement été ramenés à l’intérieur de l’aéroport où ils ont dormi « sur les tapis roulants et les comptoirs » du terminal.

– Matches annulés –

Le match du championnat de football espagnol de l’Atletico Madrid face à Bilbao a été reporté sine die, l’avion qui transportait les joueurs de l’équipe basque n’ayant pas pu atterrir.

Le match de handball Espagne-Croatie prévu samedi à 18H00 à Madrid a également été annulé, a indiqué la fédération espagnole.

Tous les trains à destination ou en provenance de Madrid ont été annulés, a fait savoir la compagnie ferroviaire nationale Renfe, et deux lignes du métro ont vu une partie de leur trafic interrompu dans la capitale.

Outre Madrid, l’Aragon, la région de Valence, celle de Castille-La Manche et la Catalogne ont été les zones les plus touchées par cette tempête due à une interaction entre un flux d’air très humide et relativement doux arrivant du sud-est et une masse d’air très froid.

Dimanche, les chutes de neige devraient se déplacer vers le nord de l’Espagne.

Patricia Manzanares, une automobiliste, a raconté à la télévision nationale être bloquée depuis « 15 heures », sans nourriture, sur l’autoroute M-40 dans la région de Madrid. 

« J’y suis depuis 19h hier soir, nous sommes beaucoup dans ce cas, il y a 60 cm de neige et nous allons bientôt ne plus avoir d’essence (pour faire fonctionner le chauffage dans la voiture) », a-t-elle dit.

Avec AFP par vid-mig/oaa

Canada-Tempête hivernale : jusqu’à 40 cm de neige prévus

novembre 21, 2020

La deuxième portion du week-end ne sera pas de tout repos. Un système dépressionnaire musclé frappera effectivement le Québec dès dimanche après-midi, laissant d’abondantes précipitations dans son sillage

Les secteurs du sud-ouest du Québec sont les premiers sur la liste de cette perturbation originaire du Colorado. Elle poursuivra ensuite sa course le long du fleuve Saint-Laurent, atteignant le centre de la province dans la nuit de dimanche à lundi. Fidèle à ses habitudes, l’est sera touché un peu plus tard, soit lundi en matinée.

Charlevoix risque fort d’obtenir la médaille de la région la plus gâtée par la neige. Jusqu’à 40 centimètres pourraient s’accumuler dans ce secteur. Certains secteurs en altitude, notamment dans le parc ntional de la Gaspésie et dans les Laurentides, pourraient obtenir sensiblement les mêmes quantités de flocons.

© Fournis par MétéoMédia

Les secteurs au nord du fleuve Saint-Laurent ne seront toutefois pas en reste. Une bordée est prévue pour les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie, le Saguenay-Lac-Sant-Jean et la Côte-Nord. Cette dernière est d’ailleurs là pour rester.

© Fournis par MétéoMédia

Cette neige se transformera éventuellement en pluie dans de nombreuses régions, à la faveur du passage du front chaud lié au système dépressionnaire. Chaudières-Appalaches, le Centre-du-Québec et la grande région métropolitaine verront donc rapidement fondre le couvert nival. L’Estrie, quant à elle, risque de ne connaître que des précipitations liquides.

© Fournis par MétéoMédia

Un épisode de pluie verglaçante est d’ailleurs possible. L’Outaouais est actuellement le secteur à surveiller, et pourrait obtenir entre 2 et 3 millimètres de pluie verglaçante au cours de l’après-midi de dimanche.

Prudence sur les routes

Prendre la route entre dimanche et lundi ne sera pas une mince affaire. De l’Outaouais à la Capitale-Nationale, les conditions routières risquent d’être difficiles dès dimanche, puisque la neige tombera de plus en plus fort. La visibilité risque donc d’être réduite, voire nulle par moments, et la chaussée, enneigée.

© Fournis par MétéoMédia

La présence de sloche dans les secteurs où la neige se sera transformée en pluie pourrait également compliquer la conduite, rendant la chaussée glissante.

Des rafales allant jusqu’à 40 km/h pourraient également créer des conditions favorables à la poudrerie, notamment dans les secteurs au nord du fleuve Saint-Laurent. La prudence sera de mise

Avec Méteo-Média

Canada-Québec/Tempête Isaias: la région parmi les plus touchées

août 4, 2020

 

Des pluies torrentielles devraient s’abattre sur la Mauricie et le Centre-du-Québec toute la nuit, mardi, et se poursuivre jusqu’à mercredi matin.
© AFP/RAMMB/NOAA/ Des pluies torrentielles devraient s’abattre sur la Mauricie et le Centre-du-Québec toute la nuit, mardi, et se poursuivre jusqu’à mercredi matin.
TROIS-RIVIÈRES — Environnement Canada prévoit que l’ouragan Isaias, devenu tempête tropicale aux États-Unis, devrait apporter du vent et de fortes pluies dans plusieurs régions du Québec, dont la Mauricie et le Centre-du-Québec, mardi soir et mercredi.

Précisément, entre 30 et 50 mm d’eau sont attendus sur le territoire. La pluie devrait se poursuivre tout au long de la nuit, mardi, pour prendre fin tôt mercredi matin.

Publicité

Selon les informations fournies par le météorologue chez Environnement Canada Jean-Philippe Bégin, cette forte quantité de précipitations pourrait causer des inondations de faible envergure dans les zones où l’écoulement de l’eau fait défaut.

Il est à noter que la région ne ferait pas partie des secteurs recevant la plus grande quantité de pluie. La Montérégie, l’Estrie, Québec et Charlevoix se rapprocheraient effectivement un peu plus du 50 mm que la Mauricie et le Centre-du-Québec.

La tempête tropicale se trouvait mardi matin au large de Wilmington, en Caroline du Nord, avec des vents soutenus atteignant jusqu’à 130 km/h.

Le Centre de prévision des ouragans d’Environnement Canada estimait mardi matin qu’Isaias, devenue tempête post-tropicale, passerait par la Montérégie et les Cantons de l’Est dans la soirée et atteindrait la région de Québec mercredi matin. La tempête devrait poursuivre sa route vers le nord-est avant d’aller mourir au Labrador jeudi matin.

La tempête tropicale Isaias a provoqué des tornades et déversé de fortes pluies le long de la côte est des États-Unis mardi, après avoir touché terre, sous la forme d’un ouragan, en Caroline du Nord. Elle a détruit des bateaux dans cet État et provoqué des inondations et des incendies qui ont déplacé des dizaines de personnes. Au moins une personne a été tuée lorsqu’une tornade a frappé un parc de maisons mobiles.

Une douzaine d’heures après avoir touché terre, Isaias s’accompagnait toujours de vents de 110 km/h mardi matin. La tempête tropicale progressait en direction nord-nord-est à une vitesse de 56 km/h.

«Des inondations urbaines potentiellement mortelles sont possibles mardi à Washington, à Baltimore et ailleurs le long du corridor de l’autoroute I-95 et juste à l’ouest», prévenait le Centre national des ouragans.

Le Nouvelliste avec La Presse canadienne par Pierrick Pichette

Canada/Grosses tempêtes : elles n’ont pas dit leur dernier mot

mars 26, 2020
Le Québec a été relativement gâté en ce qui concerne les bordées de neige en mars cette année.

© Fournis par MétéoMédia

En tenant compte des chutes de neige prévues les 26 et 29 mars, la province aura eu droit à six bonnes livraisons de neige. Évidemment, ce ne sont pas tous les secteurs qui auront reçu ces précipitations sous la même forme. Le sud du Québec a été plutôt bien arrosé.

Le secteur de l’Abitibi recevra une bordée ce jeudi tandis que seulement quelques averses sont prévues pour le sud de la province, surtout en après-midi et en soirée.

© Fournis par MétéoMédia

Encore une bordée

Un système devrait apporter entre 25 cm et 30 cm dans certains secteurs du Québec de dimanche à lundi. Le nord-ouest et le centre seront particulièrement touchés. La ville de Québec se trouve à la limite et, selon la trajectoire qu’empruntera la dépression, elle pourrait recevoir une bonne quantité de neige lourde.

© Fournis par MétéoMédia

Beaucoup de pluie

Pour le sud du Québec, la pluie va débuter dimanche matin et se poursuivre jusqu’à lundi. Montréal, Victoriaville, l’Estrie et Mont-Tremblant pourraient recevoir jusqu’à 50 mm de pluie.

© Fournis par MétéoMédia
Il y a aussi un risque de pluie verglaçante pour les Hautes-Laurentides.

Risque d’inondation

Comme plusieurs secteurs recevront une grande quantité d’eau, il y a des risques d’inondation. Ce risque est plus important dans les secteurs où il y a encore un bon couvert de neige au sol.

© Fournis par MétéoMédia

Beaucoup d’humidité

Avril pourrait débuter en lion. Nous surveillons le développement d’un gros système bien gorgé en humidité en provenance du Texas. Selon l’un des modèles, la dépression remonterait le long de la côte pour atteindre le Québec les 1er et 2 avril. Tandis que le sud recevrait de bonnes quantités de pluie, les régions au nord auraient droit à une autre bonne bordée. La trajectoire du système demeure toutefois incertaine. Nous surveillerons l’évolution de la situation pour vous.

Le Québec au sec

Une fois cette éventuelle tempête derrière nous, le Québec profitera d’un régime de temps sec au début du mois d’avril. Les courants en altitude ne favoriseraient pas le passage de grosses dépressions chez nous. Entre le 1er et le 8 avril, peu de précipitations sont prévues.

© Fournis par MétéoMédia
Avec MétéoMédia

Canada: Le printemps débutera par une tempête

mars 16, 2020
Tandis que l’hiver se terminera par une bordée, le printemps pourrait commencer par une tempête ! Un système, plus important, suivra celui de mardi.

© Fournis par MétéoMédia
Lundi soir, une dépression en provenance de l’Ouest canadien pourrait apporter une quinzaine de centimètres de neige dans les régions au nord du fleuve.

Le répit sera de courte durée puisque dans la nuit de jeudi à vendredi, une dépression en provenance du Colorado viendra visiter le Québec. Contrairement aux dépressions de l’Ouest canadien, dont l’air plus froid contient moins d’humidité, celle-ci risque d’apporter plus de précipitations.

La perturbation a de fortes probabilités d’amener des précipitations conséquentes, dépassant les 25 centimètres de neige par endroits, même s’il est encore trop tôt pour parler, avec certitude, de quantités. De son côté, le sud devrait recevoir de la pluie.

Mercure en yo-yo

Au passage de la première perturbation de la semaine, le front froid fera chuter les températures sous les normales de saison. Mais avec la remontée de la seconde dépression, l’influx d’humidité et les vents du sud-ouest feront grimper le thermomètre…

La remontée sera toutefois éphémère puisque la masse d’air froid fera une nouvelle descente pour cette fin de semaine. Pour les amateurs de températures positives, il s’agira probablement de la dernière descente de mars.

© Fournis par MétéoMédia
Avec MétéoMédia

Canada-Québec/Nouvelle tempête : la fin de la semaine sera vraiment désagréable

mars 10, 2020
Un nouveau système balayera la province de vendredi à samedi. D’importantes quantités de pluie et de neige sont à venir et le tout sera accompagné de forts vents. Les rivières seront à surveiller et les déplacements risquent d’être pénibles.

© Fournis par MétéoMédia

Quand ? Où ? Quoi ?

Dès vendredi matin, la pluie et la neige commenceront à tomber sur l’ouest de la province et atteindront le centre en fin de matinée et l’est en après-midi. La majorité du Québec sera affectée par ce système. Les températures dans le sud de la province pourraient grimper jusqu’à 10 °C. L’air froid sera présent principalement dans les régions de l’est avec des températures maximales pouvant descendre jusqu’à -5 °C.

© Fournis par MétéoMédia

Pluie, brouillard et inondations

De l’Outaouais à l’Estrie en passant par Montréal et la Mauricie, de la pluie parfois forte est attendue tout au long de la journée. Elle réduira considérablement le tapis neigeux de plusieurs secteurs. Plus de 30 millimètres pourraient tomber localement. Une accumulation rapide d’eau sur les routes pourrait causer de l’aquaplanage. Certains secteurs ayant encore de la neige au sol pourraient voir du brouillard se former. De plus, les rivières seront à surveiller jusqu’à samedi.

© Fournis par MétéoMédia
Il existe encore de l’incertitude sur la trajectoire du système. Cela pourrait avoir un effet sur l’étendue de l’air doux. En effet, cette injection de douceur pourrait remonter plus au nord et affecter le Saguenay, Québec et le Bas-Saint-Laurent. Les quantités de neige au sol vont diminuer.

Neige lourde – une nouvelle bordée à venir

Une fois de plus, de l’Abitibi à l’est de la province en passant par le Saguenay, la neige dominera. Les températures seront près du point de congélation pour certains secteurs et la neige sera très lourde. Plus de quinze centimètres pourront tomber dans ces régions, mais aussi en Beauce. Les accumulations paraîtront moindres au sol puisque cette neige sera gorgée d’eau. La région de Charlevoix ou encore la Gaspésie et la Côte-Nord devraient accumuler jusqu’à 30 cm.

© Fournis par MétéoMédia

Vents violents

Des rafales de plus de 50 km/h pourraient souffler lors du passage du système. Des vents du sud canalisés vendredi matin pourront quant à eux dépasser les 80 km/h dans la région de la Vallée-du-Richelieu et sur la rive sud de Montréal. Des rafales de plus de 60 km/h pourront aussi affecter le centre de la province et l’est.

© Fournis par MétéoMédia
Avec MétéoMédia