Posts Tagged ‘Thalys’

Hollande remercie Obama pour la conduite exemplaire de passagers américains du Thalys

août 22, 2015

Paris – Le président français François Hollande a remercié chaleureusement samedi son homologue américain Barack Obama pour la conduite exemplaire de citoyens américains qui ont permis d’empêcher un carnage à bord du train Thalys Amsterdam-Paris, a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

Lors d’un entretien téléphonique en fin d’après-midi, les deux présidents ont renouvelé leur détermination à combattre ensemble la violence et le terrorisme sur tous les fronts, ajoute la présidence française.

Le chef de l’Etat a remercié chaleureusement Barack Obama pour la conduite exemplaire des citoyens américains qui ont empêché un acte extrêmement grave dans le train Thalys (vendredi) soir.

M. Hollande recevra lundi matin à l’Elysée les citoyens américains, français et britannique ayant permis d’éviter un carnage à bord de ce train, a par ailleurs indiqué son entourage à l’AFP.

M. Hollande a également invité les chefs du gouvernement belge, Charles Michel, et néerlandais, Mark Rutte, ainsi que l’ambassadrice des Etats-Unis en France, Jane Hartley, à cette réception à laquelle assisteront le Premier ministre français Manuel Valls et plusieurs membres de son gouvernement.

Romandie.com avec(©AFP / 22 août 2015 19h55)

L’arme du tireur du Thalys s’est enrayée, selon un Britannique ayant aidé à le maîtriser

août 22, 2015

Arras – Un passager britannique du Thalys qui a aidé à maîtriser l’homme ayant ouvert le feu à bord du train, a estimé samedi que l’arme du tireur s’est enrayée et que les passagers ont de ce fait eu énormément de chance.

Le forcené a commencé à sortir tout son arsenal puis il est allé du wagon 13 au 12. (…) Pour être honnête, je ne sais pas pourquoi il n’a pas réussi à tirer mais je pense que c’est parce que son arme s’est enrayée, a déclaré à la presse Chris Norman, un consultant britannique de 62 ans.

On a tous eu énormément de chance, a-t-il jugé.

J’étais assis en train de travailler sur mon ordinateur, j’ai entendu un coup partir, du verre qui se cassait. Il y avait un des employés du train qui courait vers l’avant du train, je me suis mis debout pour regarder ce qui se passait et j’ai vu un homme avec une mitraillette, vraisemblablement un AK47 (kalachnikov). Je me suis dit +merde+ et la première réaction a été de me cacher , a-t-il détaillé.

Puis j’ai entendu un Américain qui criait +prends le, prends le+ (….), je me suis dit que les passagers étaient en train de réagir et c’était peut-être notre seule chance de survivre ensemble. Je me suis mis debout et suis allé aider les gens à l’arrière du wagon, a dit ce Britannique marié et père de deux enfants, qui vit dans le sud de la France.

J’ai pensé je vais probablement mourir de toute façon, alors allons-y, autant mourir en essayant d’agir, plutôt que de rester assis en attendant qu’on m’abatte.

Un groupe d’Américains, dont deux militaires, Spencer Stone et Alek Skarlatos, ont été salués comme des héros pour avoir réussi à maîtriser l’homme lourdement armé, actuellement interrogé par les services antiterroristes français.

Spencer Stone a pris le terroriste par le cou avec le bras et Alek essayait de prendre ses armes. Moi je suis intervenu pour prendre son bras droit, un conducteur de train français au repos est venu après pour prendre le bras gauche et comme ça on a réussi d’abord à maîtriser le forcené et après ça on l’a plaqué par terre. Alek est allé voir ailleurs dans le train pour voir s’il y avait d’autres terroristes, a dit Chris Norman.

Je ne me sens pas comme un héros, s’il y a des héros, c’est Alek et Spencer parce que sans Spencer, on serait tous morts, a conclu le Britannique.

Romandie.com avec(©AFP / 22 août 2015 18h00)

L’acteur français J.-H. Anglade accuse le personnel du Thalys d’avoir refusé d’aider les passagers

août 22, 2015

Paris – L’acteur français Jean-Hugues Anglade, l’un des passagers piégés dans le train Thalys Amsterdam-Paris vendredi avec un agresseur armé, a accusé le personnel ferroviaire de s’être enfermé dans la voiture motrice puis d’avoir refusé de leur ouvrir la porte malgré leurs appels à l’aide.

Nous avons entendu des passagers hurler en anglais: Il tire ! Il tire ! Il a une kalachnikov ! J’étais avec mes deux enfants et ma compagne, autour de nous, il y avait une quinzaine de passagers, a raconté l’acteur à l’hebdomadaire Paris Match.

Tout à coup, des membres du personnel naviguant ont couru dans le couloir, le dos courbé. Leurs visages étaient blêmes. Ils se dirigeaient vers la motrice, leur wagon de travail. Ils l’ont ouvert avec une clef spéciale, puis se sont enfermés à l’intérieur. Le tireur était à quelque dizaines de mètres de nous, dans le wagon numéro 12, a-t-il ajouté.

Nous étions dans la voiture 11, la dernière. L’homme armé venait vers nous, il était déterminé. J’ai pensé que c’était la fin, que nous allions mourir, qu’il allait tous nous tuer (…) Nous étions prisonniers de ce train et il était impossible de s’échapper de ce cauchemar. Nous étions piégés dans une souricière !.

On cherchait tous une issue, un moyen de s’enfuir, de survivre. J’ai brisé la vitre pour tirer l’alarme pour arrêter le Thalys! Le verre a méchamment entaillé mon majeur jusqu’à l’os, et les machines ont ralenti. Mais nous étions toujours bloqués à l’intérieur, a poursuivi Jean-Hugues Anglade.

Dos au mur. Collés les uns aux autres contre la porte métallique de la motrice. Nous tapions dessus, nous criions pour que le personnel nous laisse entrer, nous hurlions +Ouvrez !+ On voulait qu’ils réagissent ! En vain… Personne nous a répondu. Silence radio, a-t-il accusé.

Cet abandon, cette détresse, cette solitude, c’était terrible et insupportable ! C’était, pour nous, inhumain. Les minutes paraissaient des heures. J’ai protégé de tout mon corps mes enfants, leur répétant en boucle que tout allait bien (…).

Puis, un jeune homme, Anthony Sadler, a accouru dans notre voiture, criant que le tireur était maîtrisé par des soldats américains en permission, que tout allait bien.

Selon l’acteur, l’issue est un miracle. Nous avons eu une chance incroyable d’avoir ces soldats américains. Je veux rendre hommage à leur courage héroïque, et les remercier, sans eux, nous serions tous morts, a-t-il conclu.

Romandie.com avec(©AFP / 22 août 2015 12h58)

Hollande recevra dans les prochains jours les personnes ayant maîtrisé le tireur du Thalys

août 22, 2015

Paris – François Hollande recevra dans les prochains jours à l’Elysée les personnes ayant maîtrisé le tireur du Thalys Amsterdam-Paris pour leur témoigner la gratitude de la France, a annoncé samedi à l’AFP la présidence française.

Le président s’est entretenu ce (samedi) matin au téléphone avec plusieurs des citoyens américains et français qui ont permis de (le) maîtriser, a ajouté l’entourage du chef de l’Etat.

M. Hollande s’entretiendra au téléphone dans la journée avec les autres citoyens, a précisé l’Elysée, tout en se refusant à fournir leur nombre et leur identité.

Il les a remerciés pour leur courage exceptionnel et leur efficacité qui ont permis d’éviter un drame. Il les recevra dans les prochains jours à l’Elysée pour leur témoigner la gratitude de la France, a-t-on ajouté.

Des militaires américains en vacances ont réussi à maîtriser vendredi un homme lourdement armé qui s’apprêtait à ouvrir le feu sur les passagers d’un train à grande vitesse entre Amsterdam et Paris. Les enquêteurs interrogeaient le suspect samedi dans les locaux de l’antiterrorisme en région parisienne.

Selon le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, un voyageur français est toutefois intervenu en premier pour maîtriser l’agresseur. Ce passager a tenté courageusement de le maîtriser avant que l’agresseur ne tire plusieurs coups de feu.

Il s’agit d’un voyageur français qui voulant accéder aux toilettes de la voiture 12 s’est trouvé face à un individu porteur d’un fusil d’assaut kalachnikov en bandoulière, a détaillé le ministre lors d’une déclaration devant la presse.

Interviennent alors deux passagers américains qui sont parvenus à maîtriser le tireur, à l’immobiliser au sol et à écarter son armement, a-t-il ajouté.

Blessé, l’un des Américains ayant contribué à maîtriser le tireur devait être transféré samedi dans un hôpital de Lille (nord), selon une source proche du dossier. Un autre blessé, franco-américain, avait été héliporté à Lille vendredi soir.

Romandie.com avec(©AFP / 22 août 2015 13h05)