Posts Tagged ‘Thierry Moungal’

Congo: un prêtre contre l’esprit obtus du ministre Thierry Moungala

mai 14, 2018

Oui! Thierry Moungala il est de ceux qui croient que pour avoir la confiance du chef de l’État, il faut nécessairement qu’il défende même  l’indéfendable.

L’esprit intellectuel voudrait que face l’objectivité et à l’évidence qu’on se taise, en signe de sagesse et de bon sens.

En effet, le porte parole du gouvernement congolais, monsieur Thierry Moungala, depuis un certain temps il fait montre d’un homme qui a perdu ce bon sens, car il reste obtus et aveugle face à toute évidence.

Pour preuve, il ignore le rôle des Évêques et partant, celui de L’Église qui consiste entre autre à s’exprimer, à faire entendre sa voix, lorsque les droits de l’homme sont menacés ou bafoués. J’estime que la dignité du peuple congolais est en train d’être traînée dans la boue lorsque dans un pays de quatre millions d’habitants et avec tout ce que nous avons comme potentiel économique, qu’on remarque que les retraités ne sont pas payés, que les étudiants sont abandonnés à leur triste sort et que le traitement sanitaire dans nos hôpitaux laisse à désirer.

A côté d’un tel décor ignoble nous sommes sans ignorer qu’il y a des congolais qui ont amassé et qui gardent des fonds inimaginables dans des paradis fiscaux. Avoir dénoncé celà, les Évêques n’ont pas touché un domaine qui ne soit pas de leur compétence. Car tout ce qui concerne la gestion de la reste publica n’est pas étrange à la philosophie de L’Église.

Monsieur Thierry Moungala du fait qu’il soit aveuglé par la défense d’un régime et des personnes précises, il ignore peut-être qu’il y a  au sein de L’Église Catholique ce que nous appelons la Doctrine Sociale de L’Église: un instrument ou un espace d’expression dont l’Église se sert pour faire entendre sa voix, dans des moments précis, suivant les contextes de l’heure. C’est au nom de cette Doctrine Sociale de L’Église que les Papes peuvent et doivent intervenir devant les institutions internationales telles que l’ONU ou le parlement Européen.

Lorsque les Papes interviennent devant ces organes ils ne  se trompent pas de rôle dans l’exercice de leur mission. Au contraire, malheur à eux s’ils ne le font pas. Malheur aux Évêques congolais s’ils se taisent, s’ils ferment les yeux devant la misère de leur peuple.

Lorsque les Évêques interviennent dans une circonstance comme celle-ci où le peuple est prostré dans une misère injustifiée, ils n’entendent pas défendre un régime ou un individu comme le fait monsieur Moungala. Ce que les Évêques défendent c’est la dignité du peuple congolais tout entière.

Avec les interventions biscornues et dénuées de fondement argumentaire, monsieur Thierry Moungala a démontré à suffisance qu’il est l’un de ceux qui travaillent à renforcer l’instinct dictatorial dont le Chef de l’État est accusé à tort ou à raison.   En effet, la force et l’obstination d’un dictateur sont dues souvent à l’approbation aveuglée des ses proches qui sont prêts à encenser mêmes les actions abjectes les plus ostentatoires.

Peuple congolais, soutenez vos Évêques dans leur action qui consiste à lutter contre le mal qui est en train de se cristalliser, au point de vouloir devenir une culture au Congo.

A monsieur Thierry Moungala je voudrais m’adresser en définitive pour dire ce qui suit:

1/lorsque tu prends la parole pour défendre un régime ou un individu contre tout un peuple, c’est toi qui es perdant. Devant le peuple congolais ta faute est plus grave que celle de celui que tu prétends défendre. Tous les mannes congolais qui ont fait leur plongeon dans l’éternité après avoir versé leur sang pour ce pays n’auront jamais un sentiment de bénédiction vis-à-vis de toi.

2/ Il ne suffit pas d’aligner des concepts en bon français pour construire un raisonnement rationnel et convainquant.

3/Dans certaines circonstances, il faut savoir se taire et écouteurs la voix de la conscience.

Large diffusion

Auteur: prêtre congolais vivant au Congo.