Posts Tagged ‘tireur’

L’arme du tireur du Thalys s’est enrayée, selon un Britannique ayant aidé à le maîtriser

août 22, 2015

Arras – Un passager britannique du Thalys qui a aidé à maîtriser l’homme ayant ouvert le feu à bord du train, a estimé samedi que l’arme du tireur s’est enrayée et que les passagers ont de ce fait eu énormément de chance.

Le forcené a commencé à sortir tout son arsenal puis il est allé du wagon 13 au 12. (…) Pour être honnête, je ne sais pas pourquoi il n’a pas réussi à tirer mais je pense que c’est parce que son arme s’est enrayée, a déclaré à la presse Chris Norman, un consultant britannique de 62 ans.

On a tous eu énormément de chance, a-t-il jugé.

J’étais assis en train de travailler sur mon ordinateur, j’ai entendu un coup partir, du verre qui se cassait. Il y avait un des employés du train qui courait vers l’avant du train, je me suis mis debout pour regarder ce qui se passait et j’ai vu un homme avec une mitraillette, vraisemblablement un AK47 (kalachnikov). Je me suis dit +merde+ et la première réaction a été de me cacher , a-t-il détaillé.

Puis j’ai entendu un Américain qui criait +prends le, prends le+ (….), je me suis dit que les passagers étaient en train de réagir et c’était peut-être notre seule chance de survivre ensemble. Je me suis mis debout et suis allé aider les gens à l’arrière du wagon, a dit ce Britannique marié et père de deux enfants, qui vit dans le sud de la France.

J’ai pensé je vais probablement mourir de toute façon, alors allons-y, autant mourir en essayant d’agir, plutôt que de rester assis en attendant qu’on m’abatte.

Un groupe d’Américains, dont deux militaires, Spencer Stone et Alek Skarlatos, ont été salués comme des héros pour avoir réussi à maîtriser l’homme lourdement armé, actuellement interrogé par les services antiterroristes français.

Spencer Stone a pris le terroriste par le cou avec le bras et Alek essayait de prendre ses armes. Moi je suis intervenu pour prendre son bras droit, un conducteur de train français au repos est venu après pour prendre le bras gauche et comme ça on a réussi d’abord à maîtriser le forcené et après ça on l’a plaqué par terre. Alek est allé voir ailleurs dans le train pour voir s’il y avait d’autres terroristes, a dit Chris Norman.

Je ne me sens pas comme un héros, s’il y a des héros, c’est Alek et Spencer parce que sans Spencer, on serait tous morts, a conclu le Britannique.

Romandie.com avec(©AFP / 22 août 2015 18h00)

Fusillade dans un lycée américain: le tireur est décédé, un mort

octobre 24, 2014

Los Angeles – Un élève d’un lycée de Marysville-Pilchuck, près de Seattle, a ouvert vendredi le feu dans l’établissement et est mort, a confirmé vendredi la police, tandis que des médias américains faisaient état d’une deuxième personne décédée.

Nous confirmons qu’il y a un mort et pensons que cette personne était le tireur, a indiqué devant des journalistes l’officier de police Robb Lamoureux.

D’après plusieurs médias locaux, le tireur aurait retourné son arme contre lui pour se tuer.

La police pense qu’il n’y a qu’un seul tireur, même si ce lycée d’une petite ville du nord-ouest des Etats-Unis était toujours en cours d’évacuation.

La chaine d’informations CNN, citant des sources policières, ainsi que le Seattle Times faisaient état d’un deuxième mort.

D’après plusieurs médias, il y aurait plusieurs blessés. Le Seattle Times en mentionne jusqu’à sept.

L’autorité des écoles de Marysville avait indiqué plus tôt dans un communiqué que Marysville-Pilchuck High School est actuellement en confinement à cause d’une situation d’urgence.

La police et les services de secours sont en cours d’intervention, ajoute le communiqué, tandis que les télévisions locales montraient les policiers en train d’intervenir sur ce gros campus de 2.500 élèves, ainsi que des élèves en train d’évacuer les lieux en courant.

Selon Robb Lamoureux, les élèves étaient emmenés en bus hors du lycée vers un endroit non précisé pour y être placés en sécurité.

D’après plusieurs médias, les tirs ont eu lieu dans la cafétéria du lycée.

Je mangeais (…) J’ai entendu quatre coups de feu derrière moi. J’ai vu une arme pointée vers une table… puis j’ai couru vers la sortie, a raconté une étudiante qui se prénomme Alex sur Kiro TV.

Les autorités ont été averties par un appel d’urgence aux alentours de 10H30 locales (17H30 GMT) par quelqu’un qui se trouvait sur le campus.

Romandie.com avec(©AFP / 24 octobre 2014 21h58)