Posts Tagged ‘Tizi Ouzou’

Paris confirme l’enlèvement d’un Français dimanche soir dans l’est de l’Algérie

septembre 22, 2014

Paris – Un ressortissant français a été enlevé dimanche en Algérie dans la région de Tizi Ouzou (nord-est), a annoncé lundi soir le ministère des Affaires étrangères français.

Cet enlèvement n’a pas été revendiqué, poursuit le communiqué du Quai d’Orsay alors que des sources sécuritaires et judiciaires avaient confié à l’AFP un peu plus tôt qu’un touriste français de 55 ans avait été enlevé dans la région montagneuse de Kabylie alors qu’il effectuait une randonnée.

Il n’était pas clair dans l’immédiat si ce rapt est le fait d’islamistes armés liés à Al-Qaïda ou de bandits opérant des kidnappings dans la région.

Le site d’information algérien El Ahdath a néanmoins assuré que ce Français avait été enlevé par un groupe terroriste.

Selon ce site, le touriste est arrivé en Algérie il y a quelques jours avec un visa touristique et a loué avec des amis algériens un chalet à Tikjda, entre Tizi Ouzou et Bouira (120 km à l’est d’Alger).

Tout est mis en ouvre pour retrouver notre compatriote. Les services de l’Etat sont mobilisés et aucune hypothèse n’est écartée. Nous sommes en contact permanent avec les autorités algériennes qui nous apportent leur coopération et leur plein soutien, conclut le Quai d’Orsay.

L’enlèvement s’est produit quelques heures avant un appel de l’organisation Etat islamique (EI) à tuer des citoyens –notamment Américains et Français– des pays appartenant à la coalition internationale mise en place pour combattre ce groupe jihadiste en Irak et en Syrie.

Depuis décembre 2005, près de 80 Algériens ont été kidnappés en Kabylie, les ravisseurs exigeant une rançon de la famille. Trois d’entre eux ont été tués.

Lundi, l’armée algérienne a annoncé avoir tué la veille au soir en Kabylie un chef terroriste, terme désignant dans son vocable un responsable islamiste armé.

La Kabylie, région montagneuse et boisée à une centaine de km à l’est d’Alger, reste un théâtre d’opérations de groupes armés islamistes, de nombreuses années après la fin de la guerre civile qui avait opposé dans les années 1990 l’armée à des groupes islamistes extrémistes.

Romandie.com avec(©AFP / 22 septembre 2014 20h19)

Football – L’attaquant camerounais Albert Ebossé est mort, atteint par un projectile

août 24, 2014
L'attaquant camerounais Albert Ebossé (Essaid Belkalem)

L’attaquant camerounais Albert Ebossé (Essaid Belkalem)

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son équipe face à l’USM Alger (2-1), lors la 2e journée du championnat d’Algérie, a annoncé l’agence de presse APS. Le joueur camerounais, 24 ans, a succombé à ses blessures à l’hôpital de Tizi Ouzou, en Kabylie (110 km à l’est d’Alger) où il avait été admis après avoir été touché par un projectile.

Albert Ebossé avait marqué l’unique but de son équipe dont la défaite à domicile a provoqué la colère des supporters de la JSK qui ont commencé à jeter des projectiles depuis les tribunes du stade de Tizi Ouzou alors que les joueurs regagnaient les vestiaires, dont un a touché mortellement le joueur camerounais, selon la même source.

Albert Ebossé a rejoint la JS Kabylie en 2013, atteignant la finale la coupe d’Algérie 2014 avant de terminer vice-champion d’Algérie avec, à la clé, 17 réalisations qui lui permettent de remporter le titre de meilleur buteur du championnat 2013-2014. Le ministère de l’intérieur a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire sur ce décès, selon le président de la Ligue de football professionnel Mahfoud Kerbadj.

Francetv.fr avec AFP

Attentat à l’est d’Alger: 29 blessés

août 14, 2011

Une trentaine de personnes ont été blessées dans la nuit de samedi à dimanche dans un attentat contre un commissariat dans le centre de la métropole de la Kabylie, Tizi Ouzou, à une centaine de km à l’est d’Alger, selon l’édition en ligne du quotidien francophone El Watan qui cite des sources hospitalières. L’attaque est qualifiée d’attentat suicide. Le directeur du CHU Mohamed Nedir de Tizi Ouzou a fait état de 29 blessés dont 8 policiers .

Le kamikaze a foncé sur l’entrée du commissariat, selon le journal qui évoque d’importants dégâts matériels et ajoute que les habitants ont été réveillés par l’explosion.

L’est de l’Algérie est la cible d’une multiplication d’attentats depuis l’arrivée de l’été. Le plus spectaculaire a eu lieu le 25 juin où trois hommes, dont le fils d’Ali Belhadj, l’ex-numéro deux du Front islamique de Salut (FIS, interdit depuis 1992), qui circulaient à bord d’une camionnette bourrée d’explosifs, ont été tués par les forces de sécurité à une soixantaine de kilomètres à l’est d’Alger.

La Kabylie et les régions de l’est algérien sont de plus en plus touchées par des attentats généralement commis par des islamistes qui s’en prennent aux forces de sécurité.

Lefigaro.fr avec AFP