Posts Tagged ‘traité de paix’

Egypte: un policier tué dans le nord du Sinaï par des hommes armés

juillet 17, 2013

LE CAIRE (Qahirah) – Un policier égyptien d’Al-Arich, dans le nord de la péninsule du Sinaï, a été tué mercredi soir par des hommes armés qui ont ensuite pris la fuite, a-t-on appris de sources médicales.

La victime, membre des forces de sécurité d’Al-Arich, était postée devant un commissariat de police de la ville lorsqu’elle a été prise pour cible par des hommes armés à bord d’une voiture, selon les mêmes sources. Le policier est mort sur le coup.

Ce décès a été confirmé par l’agence de presse officielle Mena.

La situation est tendue dans la péninsule du Sinaï, où les attaques contre la police et l’armée mais aussi des civils se sont intensifiées depuis le renversement du président Mohamed Morsi, le 3 juillet, à la suite de manifestations massives réclamant son départ.

Mardi soir, six soldats et deux civils ont été blessés dans une attaque au lance-roquettes par des inconnus dans la ville de Rafah, frontalière de l’enclave palestinienne de Gaza.

La région du Sinaï est majoritairement peuplée de bédouins, aux relations depuis longtemps difficiles avec le pouvoir central, et des groupes islamistes radicaux en ont fait leur base arrière pour lancer des attaques contre Israël.

La présence militaire égyptienne y est limitée par le traité de paix avec Israël de 1979, mais l’Etat hébreu vient de donner son feu vert au déploiement de forces égyptiennes supplémentaires.

De premiers renforts, comprenant une vingtaine de véhicules blindés et de transports de troupes, sont arrivés mardi à Al-Arich, capitale du gouvernorat du Nord-Sinaï, selon les services de sécurité égyptiens.

Romandie.com avec (©AFP / 17 juillet 2013 23h37)

Corée du Nord: L’armée est en alerte

avril 13, 2012

 

La Corée du Nord, qui a procédé ce matin au lancement raté d’une  fusée malgré un concert de protestations internationales, a élevé le niveau  d’alerte de ses forces armées, a annoncé aujourd’hui le ministre sud-coréen de la  Défense.
« Les (forces armées) de Corée du Nord ont été placées en vigilance  accrue », a déclaré Kim Kwan-Jin devant une commission parlementaire, selon son  cabinet, sans que l’on sache immédiatement si la décision avait été prise avant  ou après le tir de la fusée.
L’Armée populaire de Corée du Nord, bien équipée, est forte  d’environ 1,2 million de soldats, pour une population totale de quelque 24,5  millions de personnes.
Le ministre Kim a rencontré le général James D. Thurman, commandant  des forces armées américaines stationnées en Corée du Sud, et l’ambassadeur  américain Sung Kim. Il a plaidé à cette occasion pour « des sanctions appropriées » après  le tir, a indiqué un porte-parole du ministère.
La commission de Défense du parlement sud-coréen a adopté une  résolution demandant une réponse « ferme » à toute nouvelle « provocation »  nord-coréenne. Le Nord devrait « immédiatement suspendre le développement d’armes  de destruction massive et des engins à longue portée », selon le texte.
La Corée du Sud et la Corée du Nord ont signé un armistice à  l’issue de la guerre de Corée (1950-1953) mais pas de traité de paix.
Lefigaro.fr avec AFP