Posts Tagged ‘Traque’

Urgent/Congo: La traque contre le révérend pasteur Ntumi s’accentue

mai 26, 2016

.

Un convoi militaire de 926 éléments est en route pour le Pool.

Objectif: ramener NTUMI mort ou vif. Ce convoi a quitté Brazzaville aujourd’hui aux environs de 12heures avec des militaires et des mercenaires armés jusqu’aux dents. Il est appuyé de quatre (04) chiens renifleurs pour pouvoir localiser le périmètre où se trouve NTUMI afin de le capturer ou le tuer tout simplement.

Malgré des missions de bons offices – ou de pourparlers – qui sont envoyées dans les deux sens: finalement elles sont dénuées de toute substance véritable pour trouver un compromis et une solution paisible.

Le pouvoir de Brazzaville reste tricheur en tout, pour tout et surtout après la grande et éloquente sanction électorale du peuple congolais contre Sassou Nguesso à la présidentielle du 20 mars; il courre maintenant derrière toute reconnaissance de légitimité auprès des opposants et de la communauté internationales. Mais avec ses propres chiens aux abois, il se fera mordre par cette traque qu’il vient d’engager contre le Pasteur Ntumi dans le Pool.

Quand les faits sont têtus, on fini par perdre la tête. A vouloir traqué, l’on fini par être traqué.

 

Avec Brazzanews.fr

Congo: le régime de Sassou Nguesso sous protection française traque et persécute

novembre 2, 2015

Nous remercions vivement celui ou celle qui apportera ou remettra en mains propres les témoignages ci-après au Président François Hollande et son ministre des Affaires étrangères pour qu’ils prennent conscience du « QUITUS » accordé à M. Sassou Nguesso et du « PERMIS DE TUER » qu’ils lui ont délivré.

Témoignage rapporté par Marie-Louise Abia

Images intégrées 1

Le témoignage bouleversant du professeur Marion Michel Madzimba Ehouango
« Le 21 octobre, alors qu’on nous conduisait à la DGPN , dans le bus , nous étions accompagnés par des  » policiers » surexcités qui nous ont assénés de chants folkloriques mbochis… » Sassou nzambe a tsengué… » . insultant les autres ethnies, molestant certains d’entre nous…


C’est en ce moment que j’ai vraiment pris la mesure de la césure ethnique dans laquelle ce gars a plongé notre pays… Quant à la mise en scène d’un procureur de la République qui a cherché séance tenante à fabriquer un  » flagrant délit » pour nous inculper de  » terrorisme »…, je vous laisse imaginer l’atmosphère.

En fait nous nous sommes fait arrêter parce que nous étions intervenus face aux supplétifs de la police qui effectuaient des rafles dans les parcelles à Diata. Arrêtant tout jeune âgés de 15 ans et plus…

Au moins cet incident a fait cesser ce ramassage de jeunes de ce quartier.
Oui…Faisons l’effort de nous affranchir de ce piège. Même au cours des réunions de l’opposition je frémis en écoutant certains propos de gens avec lesquels je crois, pourtant, partager certains idéaux de la démocratie.

Le fait que la police ait encadré (voir même accompagné) des cortèges de carnaval de militants emmaillotés de la mouvance présidentielle dans la partie nord, au moment même où des jeunes opposants étaient tués dans la partie sud de Brazzaville, devrait choquer y compris les propres parents du Chef de l’État.

Je vois bien certains hypocrites me faire le reproche de relater ces faits, mais il vaut mieux que ce soit moi qui le fasse plutôt qu’un homme du sud. (….) Ayons le courage de dénoncer l’animalité qui semble prendre le contrôle de certains d’entre nous. Si non, ce Congo restera déchiré même après le départ de Sassou.

Ils ne m’ont pas frappé …mais ils ont frappé Bongouandza, Mierassa et Kinfousia….j’aurais aimé qu’ils me frappent aussi. Tellement j’avais honte… »

—————————————————-

2ème Témoignage (réaction) : Marie-Louise Abia, une femme traquée, parce qu’elle ose… briser l’omerta…

Chers amis, cherchez l’erreur: j’ai juste dit tout haut ce que Sassou Nguesso – seul – fait subir aux populations du sud qu’il juge « têtues » d’après ses propres proches. Je n’ai accusé personne d’autre et vous venez impliquer tous les frères et soeurs du Nord-Congo dans ces crimes que commet Sassou Nguesso. Cherchez vraiment l’erreur! ai-je dit que tous les congolais du nord tuent les congolais du sud? Les crimes de Sassou Nguesso seraient-ils endossables par tous les congolais du nord? quand les mercenaires et miliciens de Sassou Nguesso doivent massacrer les congolais, dans quelle partie du Congo commettent-ils ces massacres?

Si nous n’avons même pas l’honnêteté de voir un problème que peut voir un aveugle, c’est que nous faisons bien preuve de naïveté ou d’hypocrisie! Je répète, je persiste et je signe : parce que la plupart des richesses du Congo se trouvent dans la partie sud du Congo, et que les Congolais du sud ont le courage de dire « NON » quand leur souffrance a atteint le comble du paroxysme.

Denis Sassou Ngesso – seul – a planifié l’extermination pure et simple des congolais du sud, c’est une information qui vient de son propre milieu. Tous ceux qui viennent exposer leur naïveté en m’accusant de tous les noms d’oiseaux sont complices de ce génocide. Ne perdez pas votre temps à m’insulter, si vous vous sentez si concernés que cela, allez plutôt vous renseigner pour que vous ne mouriez pas bête!

Marie-Louise ABIA

Images intégrées 2