Posts Tagged ‘Turkish Airlines’

L’ancien avion A340 de Ben Ali vendu à Turkish Airlines (Tunisair)

décembre 4, 2016

TUNIS (awp/afp) – Un Airbus 340 initialement destiné au président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a été vendu à la compagnie Turkish Airlines, après être resté cloué au sol pendant des années en France, a annoncé dimanche Tunisair.

Stationné à Bordeaux (sud-ouest de la France), l’A340 a été cédé à la compagnie turque pour un montant de 181 millions de dinars (73 millions d’euros), a déclaré à l’AFP la directrice des relations extérieures de Tunisair Amal Bourguiba, confirmant une information de l’hebdomadaire Réalités.

La date de la transaction n’est pas connue. L’avion était en vente depuis cinq ans et les négociations avec les acheteurs potentiels faisaient l’objet d’une clause de confidentialité, a-t-elle précisé.

Destiné à Ben Ali, l’A340 était arrivé à l’automne 2010 à Bordeaux-Mérignac afin d’être aménagé par la société de maintenance aéronautique Sabena Technics.

Le dictateur avait toutefois dû quitter le pouvoir quelques semaines plus tard, emporté par la révolution tunisienne, point de départ du Printemps arabe.

Selon le quotidien français Sud-Ouest, l’ancien président tunisien avait effectué un seul vol sur l’avion, pour le tester en vue de son aménagement.

Tunisair avait remis l’A340 en vente en janvier 2012. La compagnie avait alors précisé qu’il avait fait l’objet d’un réaménagement classique « de jet pour les convenances de déplacement d’un chef d’Etat », « sans rien de particulier » (salon, chambre à coucher, sièges de type business…).

Presque six après son départ de Tunisie, Ben Ali vit toujours en exil à Jeddah, en Arabie saoudite.

Un autre A340 ayant appartenu à un chef d’Etat déchu lors du Printemps arabe reste cloué au sol dans le sud de la France, à Perpignan: celui, luxueusement aménagé, de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Un temps convoité par une société koweïtienne, il reste théoriquement la propriété de la Libye, pays en proie au chaos politique et sécuritaire depuis la chute et la mort de Kadhafi en 2011.

Romandie.com avec (AWP / 04.12.2016 15h23)             

Turquie : plus de 300 vols annulés à cause de la neige à Istanbul

décembre 31, 2015

Istanbul – Plus de 300 vols au départ et à destination d’Istanbul ont été annulés jeudi en raison des fortes chutes de neige qui ont touché pendant la nuit la plus grande ville de Turquie, contrainte de vivre son dernier jour de l’année au ralenti.

La compagnie nationale Turkish Airlines (THY) a annoncé avoir supprimé 265 de ses vols desservant l’aéroport Atatürk, le plus important de la mégapole, et 37 celui de Sabiha Gökçen, dans sa partie asiatique.

De son côté, sa concurrente à bas coût Pegasus Airlines en a annulé 34 au départ ou à destination de Sabiha Gökçen, selon son site internet.

Les mauvaises conditions météorologiques ont contraint certains avions à tourner jusqu’à deux heures au-dessus de la ville avant de pouvoir atterrir, a rapporté l’agence de presse Dogan.

Istanbul s’est réveillée jeudi sous un manteau de poudreuse atteignant jusqu’à 30 cm dans certains districts qui a fortement perturbé la circulation routière, dont les transports en commun, et provoqué la suspension du trafic des ferries entre ses deux rives.

e bureau du gouverneur de la ville a conseillé à ses plus de 15 millions d’habitants d’éviter de prendre leur voiture, expliquant que l’actuel épisode neigeux devait se poursuivre jusqu’à au moins jeudi à la mi-journée.

Selon le centre de coordination des catastrophes (Akom) d’Istanbul, au moins 73 accidents de la route ont été recensés depuis mercredi soir. Un spectaculaire carambolage, sur l’une des autoroutes qui quittent la ville, a fait au moins un mort et des dizaines de blessés, selon Dogan.

Les écoles y ont été fermées dans la ville pour la journée.

L’agglomération stambouliote est chaque année victime de fortes chutes de neige qui y provoquent le chaos. En février dernier, plus de 70 cm de neige y étaient tombés dans certains districts, la plus importante couche depuis vingt-huit ans.

Outre Istanbul, la neige a paralysé de nombreuses autres régions de la Turquie, aussi bien dans le sud-est à Sanliurfa ou Mardin que sur les rives de la mer Noire à Trabzon ou Samsun (nord), ainsi que dans le nord-ouest à Balikesir ou Bursa.

Au total, le ministère de l’Education a ordonné des fermetures d’établissements scolaires dans plus d’une trentaine de provinces du pays, selon l’agence de presse Dogan.

Romandie.com avec(©AFP / 31 décembre 2015 17h08)

Un avion de Turkish Airlines dérouté vers le Canada après une alerte à la bombe

novembre 22, 2015

Ottawa – Un avion de Turkish Airlines devant relier New York à Istanbul a été dérouté vers l’est du Canada en raison d’une alerte à la bombe, a annoncé la police canadienne dimanche.

La police montée canadienne (RCMP) a indiqué que l’avion de ligne, transportant 256 passagers et membres d’équipage, a atterri sans problème à Halifax, capitale de la Nouvelle-Ecosse. La RCMP tente d’établir l’origine de cette menace et d’identifier la ou les personnes responsables, a-t-elle indiqué sur Twitter.

La police a déclaré qu’aucune précision ne serait donnée sur l’alerte à la bombe. Cela relèvera de l’enquête, a déclaré la RCMP de Nouvelle-Ecosse.

Les autorités ont reçu l’alerte à la bombe samedi à 22H50 locales (02H50 GMT) après le décollage de l’avion de la compagnie turque de l’aéroport international John F. Kennedy de New York.

L’avion a atterri à Halifax peu avant 01H00 du matin (05H00 GMT).

La RCMP a indiqué dans une série de communiqués sur Twitter que le transfert des passagers vers le terminal se déroulait calmement.

La police va fouiller l’avion de Turkish Airlines avec des chiens détecteurs d’explosifs et les bagages seront également fouillés par les chiens policiers, a-t-elle ajouté.

Cette alerte à la bombe survient alors que les responsables de l’aviation civile sont en alerte maximum à la suite des attentats du 13 novembre qui ont fait 130 morts à Paris et 350 blessés et ont été revendiqués par l’organisation de l’Etat islamique (EI).

Mardi deux vols Air France à destination de Paris avaient été déroutés après leur décollage des Etats-Unis à la suite de menaces anonymes évoquant la présence d’une bombe à bord. Mais aucun explosif n’a été trouvé à bord des deux appareils.

L’un des avions avait été dérouté vers Salt Lake City, dans l’Utah (ouest des Etats-Unis), après avoir décollé de Los Angeles, le second parti de Washington s’était posé à Halifax, au Canada.

Les Etats-Unis et le Canada enquêtaient toujours sur l’origine de ces deux fausses alertes, ont précisé les autorités canadiennes.

Romandie.com avec(©AFP / 22 novembre 2015 10h04)