Posts Tagged ‘Union’

Pakistan: leurs familles refusaient leur union, ils meurent électrocutés

septembre 12, 2017

Des militants de la société civile au Pakistan manifestent le 18 juillet 2016 à Islamabad après le meurtre d’une starlette des réseaux sociaux par son propre frère. / © AFP/Archives / AAMIR QURESHI

Au Pakistan, pour punir deux adolescents qui s’étaient mariés sans leur consentement, leurs proches les ont attachés à un lit et les ont tués, en les électrocutant. La police était mardi à la recherche du chef tribal qui a ordonné ce crime dit d' »honneur ».

La jeune fille, âgée de 15 ou 16 ans, et le garçon de 18 ans, selon la police, étaient membres de la communauté pachtoune et vivaient à Karachi. Ils étaient en froid avec leurs proches depuis qu’ils avaient fugué ensemble le mois dernier.

Selon la police, la famille du jeune homme les avaient persuadés de revenir chez eux pour se marier.

Mais une jirga, conseil tribal s’attribuant le pouvoir de faire justice, qui avait été saisie par les deux familles, avait ordonné que le couple soit mis à mort.

« La (jirga) a décidé que la jeune fille serait électrocutée par son père et son oncle, et le garçon le serait par son propre père et son oncle », a déclaré à l’AFP l’officier de police Amanullah Marwat, ajoutant que les familles avaient ensuite secrètement enterré les corps.

Face à un système judiciaire défaillant, les jirgas sont souvent saisies lors de différends notamment dans les zones rurales, mais elles sont plus rares en ville.

La police a arrêté les membres de la famille soupçonnés d’avoir participé aux meurtres, inculpés pour homicide et dissimulation de preuves. Mais le chef de la jirga ayant ordonné le crime est toujours en fuite.

Des centaines de Pakistanaises sont tuées par leurs proches chaque année sous le prétexte qu’elles ont souillé l’honneur familial.

Jusqu’il y a peu, les coupables — le plus souvent des hommes — pouvaient échapper au châtiment en obtenant le pardon des autres membres de la famille.

Mais en juillet 2016, l’assassinat très médiatisé d’une starlette des réseaux sociaux, Qandeel Baloch, dont le frère a avoué le meurtre, avait relancé le débat.

Depuis, le Parlement a voté une loi visant à empêcher que les meurtriers agissant au nom de l’honneur puissent être graciés par la famille. Mais les critiques soulignent que des failles subsistent.

Romandie.com avec(©AFP / 12 septembre 2017 16h38)                

Publicités

Le dernier regard d’adieu

septembre 25, 2015

 

Dans mon voyage d’adieu

Ton regard sans mes yeux

Annonce l’ultime séparation

De cette belle vie d’union

 

Dans la lourdeur inconsolable du deuil

Quand debout, tu te tiens sur le seuil

Au bord du trou béant du tombeau

Ma peau est une expression sans mots

 

Comme une lampe à la lumière éteinte

Le chagrin de ta belle langue vacillante

Sombre à l’ombre des tristes ténèbres

Au royaume des allongés sans timbre

 

Bernard NKOUNKOU

La feuille détachée à l’automne

octobre 7, 2011

Chaque feuille de l’arbre qui tombe à l’automne
est une perte de l’amour de froid baiser sec se
détachant de la branche corporelle en chute libre

ô toi ma belle de l’automne aux multiples couleurs
dans la nature changeante, piquante et reluisante
tu es une marque éternelle de ma vie solitaire

Reviens et renaîs si tu veux reverdir dans les bras
de mes branches pleines de sève mais aussi d’espoir
et tu porteras les beaux fruits mûrs de l’union.

Bernard NKOUNKOU

Heureux moments de lune de miel

juin 10, 2011

A la belle lune de miel
Dans les jours sans ciel
Tu me tenais bien la nuit
Comme une pieuvre sans bruit

M’enveloppant dans tes ventouses
Au creux du lit sans partouses
Tu te nourrissais de ma belle sève
Et moi de ton bon lait sans trève

Notre doux et bon mois de noces
Était comme un bonheur sans bosses
Conjugué dans la grande fusion
D’un amour avalisé à l’union.

Bernard NKOUNKOU