Posts Tagged ‘Usain Bolt’

Brésil: Usain Bolt a-t-il été infidèle lors des jeux de Rio 2016 ?

août 22, 2016

Le Parisien: Usain Bolt avec Jady Duarte, une étudiante brésilienne de 20 ans.

© D.R. Usain Bolt avec Jady Duarte, une étudiante brésilienne de 20 ans.

Usain Bolt aurait-il un peu dérapé dans la célébration de ses médailles olympiques ? C’est la question qui se pose au lendemain de cérémonie de clôture des jeux de Rio. Le triple médaillé d’or jamaïcain, légende vivante de l’athlétisme est au cœur d’une polémique largement alimentée par la presse brésilienne.

 

Une étudiante brésilienne de 20 ans, Jady Duarte a eu la mauvaise idée de partager à son groupe de copines, sur la messagerie instantanée WhatsApp, la photo de l’homme avec qui elle avait passé la nuit de samedi à dimanche : Usain Bolt !  Les copines ont aussitôt partagé les images avec la planète entière. On y voit le champion, enlaçant la brune «caliente» très heureuse d’immortaliser la scène. Sur l’un des deux clichés, il embrasse même goulûment la jeune femme dans le cou.

«Je viens d’envoyer au groupe de mes amies filles, maintenant, vous voyez …», ajoutait cette dernière avec son message. «Ceux qui suivent les Jeux Olympiques sauront qui il est», précisait-elle, visiblement fière d’elle. Les photos sont apparues sur Internet tôt le main dimanche à Rio. Le champion aurait abordé la jeune fille dans la boîte All In à Barra de Tijuca, un faubourg de Rio.

Le problème c’est que l’athlète est en couple depuis presque deux ans avec la jolie Kasi Bennett. La Jamaïcaine a publié tout au long des Jeux Olympiques, sur ses comptes Twitter et Instagram, des messages d’encouragements et des photographies de son petit ami conquérant. En avril dernier, le couple avait été filmé en train de danser très proches l’un de l’autre dans les rues de Kingston lors du carnaval.

Voilà une médaille dont Bolt «l’éclair» se serait bien passé. La jeune femme a été prise de court par la publication de ces photos. Elle a rapidement répondu aux questions du media brésilien Extra. «C’est très négatif, je n’ai jamais voulu être célèbre, je suis morte de honte » a-t-elle commenté dans un premier temps. «Ce n’était pas grand chose , c’était normal. Je ne veux pas plus en parler pour ne pas compliquer les choses» a conclu la jeune fille. Depuis la seule sortie de Jany Duarte a été de faire preuve d’énervement face aux nombreuses sollicitations de la presse people sur son compte Facebook ce lundi matin.  Usain Bolt a quitté Rio dimanche matin, ne participant pas à la cérémonie de clôture.

Leparisien.fr

Kasi, celle qui fait battre le cœur d’Usain Bolt

août 21, 2016

 

Usain Bolt avait révélé en janvier dernier qu’il était en couple depuis deux ans avec une mystérieuses jeune femme. Son agent a confirmé vendredi l’identité de la compagne du champion olympique. Une certaine Kasi Bennett.

Kasi, celle qui fait battre le coeur d'Usain Bolt© Instagram Usain Bolt Kasi, celle qui fait battre le coeur d’Usain Bolt

L’adage malheureux aux (J)eux, heureux en amour, ne s’applique pas à Usain Bolt. Non seulement la superstar du sprint est entrée dans l’histoire lors des olympiades de Rio en remportant sa huitième médaille d’or, mais son coeur n’est plus à prendre. Son agent a confirmé vendredi que le champion était en couple avec une certaine Kasi Bennett, rapporte Hollywood Life.

Le doute était peu permis. La Jamaïcaine a publié tout au long des Jeux Olympiques des messages d’encouragements et des photographies de son petit-ami conquérant sur ses comptes Twitter et Instagram. En avril dernier, ils avaient été filmés en train de danser très proches l’un de l’autre dans les rues de Kingston lors du carnaval.

Pour vivre heureux, vivons cachés

Très discret sur sa vie privée, «Lightning Bolt», de son surnom, avait révélé en janvier dernier au «Jamaica Star» qu’il était en couple depuis deux ans mais qu’il voulait vivre son histoire d’amour loin des médias. «Je lui ai expliqué que lorsque cela se saura, ce ne sera pas ce à quoi elle s’attend. Beaucoup de gens vont essayer de s’en prendre à elle, donc je lui ai dit d’attendre d’être vraiment prête pour cela», a-t-il déclaré sur celle qu’il surnomme sa «première dame».

Si on sait peu de choses sur la jeune femme de 26 ans, les photos publiées sur son compte Instagram nous apprennent qu’elle a un sens aiguisé. La belle brune arbore de nombreux looks sexy dignes d’une Kim Kardashian qui flattent ses courbes.

Parismatch.com

Accusée de racisme après son photomontage d’Usain Bolt, Ellen DeGeneres se défend

août 17, 2016

     

Ellen DeGeneres

 La présentatrice américaine s’est défendue de tout racisme après le tollé provoqué par son photomontage, publié sur la Toile, la montrant agrippée sur le dos du sprinter Usain Bolt.

 

 

 

Avec BFMTV

La gazette des JO : Bolt l’éclair, demande en mariage et braquage

août 15, 2016

Usain Bolt tout à sa joie.

Usain Bolt tout à sa joie. OLIVIER MORIN / AFP
  • C’est aujourd’hui
  • La sainte Marie se fêtera d’abord en eau libre, avec le 10 km femmes à 14 heures. La Française Aurélie Muller, qui s’est entraînée à l’hôpital des armées à Brest pour lutter contre le mal de mer qui menace dans les vagues de la baie carioca, sera une prétendante au podium. Un petit tour vers le concours de dressage d’équitation (15 heures), où se dispute le bien-nommé grand prix freestyle, avant de se laisser aller à une après-midi spéciale omnium au vélodrome de Pontal.

Oui, l’omnium, six courses en une, disputées en deux jours, une sorte d’hexathlon pour les pistards, qui enchaînent – retenez votre souffle : un scratch (course classique sur 15 km pour les hommes, 10 pour les femmes), un contre-la-montre tour lancé, une poursuite individuelle, une course à élimination, un contre-la-montre classique et, enfin, une course aux points. Inutile de le préciser, mais précisons-le quand même : le vainqueur est, selon l’article 3.2.251 du règlement de l’Union cycliste internationale, « le coureur ayant totalisé le moins de points au classement cumulé. » Très bien.

L’omnium, six courses en une, disputées en deux jours, une sorte d’hexathlon pour les pistards.

L’omnium, six courses en une, disputées en deux jours, une sorte d’hexathlon pour les pistards. Pavel Golovkin / AP

Ceux qui auront suivi cela jusqu’au bout – dernière épreuve à 22 h 23 – seront récompensés par le spectacle toujours inédit de la finale du tournoi de lutte gréco-romaine en – 130 kg, la catégorie du mythique Alexandre Karéline. Invaincu entre 1987 et 2000, le Russe remporta l’or olympique en 1988, 1992 et 1996 avant de chuter en finale des JO de Sydney quatre ans plus tard, battu par l’Américain Rulon Gardner.

D’un poid lourd à l’autre, il n’y a qu’un ring. A 0 h 15 débute la finale des lourds en boxe, à laquelle ne participera pas le Cubain Erislandis Savon, neveu de la star Felix Savon, en or en 1992, 1996 et 2004. Le boxeur a pu partager des tapas lors des Jeux de Barcelone en 1992 avec la frêle gymnaste Oksana Chusovitina, qui avait remporté l’or du concours général. A 41 ans, celle qui a porté les couleurs de l’URSS, de la CEI, de l’Ouzbékistan, de l’Allemagne, puis de nouveau de l’Ouzbékistan, visera une place en finale de la poutrepartir de 21 h 15).

ET AUSSI…. On attendra 1 h 35 pour se tourner vers le stade, afin de suivre la finale du saut à la perche, où le recordman du monde, Renaud Lavillenie, tentera de garder son or olympique. A 3 h 25, le Kényan David Rudisha aura la même ambition lors de la finale du 800 m, tandis que le 400 m féminin (4 h 45) sera ouvert à une succession après l’élimination de la tenante du titre, l’Américaine Sanya Richards-Ross, lors des sélections nationales.

  • C’était hier

Usain Bolt est toujours l’homme le plus rapide du monde. Le Sud-Africain Wayde Van Niekerk a battu le record du 400 m qui semblait immortel. Les escrimeurs français ont remporté une belle médaille d’or mettant fin à huit ans de disette.

Un jour à Rio :   Usain Bolt dans l’histoire, de l’or bleu en planche à voile et en escrime

  • C’est vu

Tellement facile qu’il se permet un sourire éclatant. Usain Bolt a aisément remporté sa demi-finale du 1 0 m, avant l’apothéose finale, l’occasion de toiser son voisin de couloir et d’offrir aux photographes l’un des clichés des ces Jeux.

  • C’est dit

« Je crois qu’après ça, le ciel est ma limite. » Le nouveau champion olympique, et surtout nouveau recordman du 400 m, le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, est toujours en phase d’atterrissage. « Je pensais que quelqu’un allait me rattraper pendant la course, je me disais “mais que se passe-t-il ?” , mais ça m’a donné de la motivation. » Et le très croyant champion du monde en titre, âgé de 24 ans, croit savoir à qui il doit son succès inattendu.

« Je me suis tout de suite mis à genoux et j’ai dit “merci mon Dieu pour cette bénédiction”. Tout ce que je peux dire, c’est que Dieu est grand. J’ai tout laissé entre ses mains. »

  • C’est « tudo bem »

Oui. Une médaille d’argent et une demande en mariage. La journée de la plongeuse chinoise He Zi a été plutôt fructueuse. Alors qu’elle venait juste de recevoir sa médaille sur le podium, He Zi a vu sa moitié s’agenouiller devant elle et lui présenter une bague de fiançailles. Rassurez-vous, elle a dit oui. La semaine dernière, la rugbywoman brésilienne Isadora Cerullo avait eu la bonne surprise d’être demandée en mariage par sa compagne à l’issue du tournoi olympique.

La médaille d’argent et une bague de fiançailles.

La médaille d’argent et une bague de fiançailles. CHRISTOPHE SIMON / AFP

Bang. Vols, balles perdues et agressions. Les Jeux de Rio ne sont pas de tout repos pour les athlètes et quatre nageurs américains en ont fait l’amère expérience. Ils ont été braqués dimanche à l’aube à Rio de Janeiro par des faux policiers en sortant d’une fête, selon le récit livré par le multiple médaillé olympique Ryan Lochte :

« On s’est fait arrêter, ces gars-là sont sortis avec un badge de policier. Ils ont sorti leurs armes, ils nous ont dit de nous mettre à terre. Je me suis dit : “On n’a rien fait de mal, alors non, je ne me mets pas à terre.” Il a sorti son pistolet, il l’a armé et l’a porté à mon front et il m’a dit de me mettre au sol. J’ai mis mes mains en l’air, j’ai dit : “OK, peu importe.” Il a pris mon portefeuille, notre argent, il m’a laissé mon téléphone et mon accréditation. »

Bro. Sonny Webster est fier de son « record » en haltérophilie, non pas en soulevant le total le plus lourd du monde chez les – 94 kg, mais en étant le seul athlète de la levée de fonte à porter une casquette de baseball pendant la compétition. A l’envers de surcroît. « Je n’ai battu qu’un record aujourd’hui. Je suis le tout premier homme à concourir aux Jeux olympiques en portant une casquette à l’envers. » Les 4 000 spectateurs étaient ravis des attitudes théâtrales de l’athlète. Avec 333 kg, il a pris la 14e place, mais la première à l’applaudimètre.

Niiiii. Usain Bolt est immortel. Les Monthy Python également.

Lemonde.fr

Plus vite, plus haut, plus Bolt

août 9, 2012

Vainqueur en 19″32 du 200m, Usain Bolt devient le premier à réussir deux fois le doublé 100-200 aux Jeux. La Jamaïque réussit le triplé avec Yohan Blake (19 »44) et Warren Weir (19 »84). Christophe Lemaitre se classe 6e en 20″19.

 

  • 2012 JO 200m Usain Bolt2012 JO 200m Usain Bolt

Et Usain Bolt a écrit une nouvelle page de son histoire. De l’athlétisme même. Jeudi soir au Stade Olympique de Londres, la bombe jamaïcaine a remporté son deuxième titre de la semaine, quatre jours après le 100 mètres. Et, quatre ans après Pékin et son explosion, conserve sa double couronne 100-200. Dans l’histoire des JO, c’est une première. Personne n’avait remporté deux fois les épreuves reines du sprint. Bolt est définitivement unique.

Vainqueur en 19 »32, le temps de Michael Johnson à Atlanta en 1996, le roi du sprint s’est offert le luxe de décélérer et de regarder son dauphin, qui a tout de même parcouru le demi-tour de piste en 19 »44 (6e meilleure performance de l’histoire, ndlr). Le jeune Warren Weir est venu complèter le triomphe jamaïcain en 19 »84, nouveau record personnel. A part les Etats-Unis, désormais réduits à jouer les sparring-partners de Bolt et de ses copains sur les épreuves de sprint, aucune nation n’avait jamais trusté les trois marches d’un podium olympique.

« J’ai eu ce que je méritais »

Et Christophe Lemaitre dans tout ça ? Parti vite dans un couloir très peu favorable (le 2), le Français a pioché dans la ligne droite et n’a jamais pu voir autre chose que les dos des fusées jaunes. A l’arrivée, le médaillé de bronze de Daegu se classe 6e en 20 »19. Loin de ses 19 »91 réussis à Londres avant les Jeux. Abdoulaye Seye, dernier Français récompensé sur la distance (Rome 1960), n’a toujours pas trouvé de successeur. « J’ai eu ce que je méritais », a lancé Christophe Lemaitre, dépité après la finale.

Usain Bolt a également eu ce qu’il méritait, jeudi. Décontracté comme à son habitude, le Jamaïcain n’a pas pris de risque au départ. Mais après une mise en action moyenne, « Lightning Bolt » a écrasé la course. Et ajouté une cinquième médaille d’or olympique à sa fabuleuse collection. La sixième devrait rapidement suivre puisque le relais 4×100 mètres jamaïcain aura quelques arguments à faire valoir dès vendredi. Désormais, la question n’est plus de savoir si Usain Bolt (25 ans) est le plus grand sprinteur de l’histoire. Mais jusqu’où il ira.

Bolt avec Lewis au sommet de l’Olympe

août 5, 2012

Usain Bolt a conservé l’or olympique sur 100 mètres en 9″63, soit six centièmes de mieux qu’en 2008. Il rejoint Carl Lewis dans la légende.

 
  • Usain Bolt, 100 meters final, London 2012Usain Bolt, 100 meters final, London 2012

Par Maxime DUPUIS | Eurosport 

 

Le doute aura duré onze mois. Et 9 »63 secondes au terme desquelles Usain Bolt a décroché son deuxième titre olympique sur 100 mètres. Battu par Yohan Blake et avant tout par lui-même aux Championnats du monde de Daegu, le Jamaïcain a remis les pendules à l’heure et rejoint Carl Lewis tout là haut au sommet du mont Olympe. Avec King Carl, le Roi Usain est le seul double champion olympique de l’histoire sur la distance reine. Le Jamaïcain a réussi ce tour de force au terme d’une finale unique en son genre puisque, de Bolt – qui a battu son propre record olympique (9 »63) – à Thompson (9 »98), les sept premiers ont couru sous les dix secondes. Une première. On aurait peut-être pu avoir tout le monde sous cette barre si Asafa Powell, blessé, n’avait pas coupé son effort avant d’en finir.

 

Grâce à une ligne droite de folie, la deuxième plus rapide de l’histoire, Bolt devance le champion du monde en titre, Yohan Blake (9 »75), et Justin Gatlin (9 »79), sacré roi des Jeux à Athènes il y a huit ans. Tyson Gay, quatrième en 9 »80, aurait été sur tous les podiums mondiaux et olympiques depuis 1896. Ce soir à Londres, il se retrouve à la plus mauvaise place, derrière les trois athlètes les plus impressionnants du jour. En demi-finale, ils n’avaient donc pas bluffé. Bolt, Blake, Gatlin étaient en jambes. On pouvait espérer le meilleur pour la finale. On n’a pas été déçu.

Cinquième temps de réaction

Quatre ans après Pékin, Usain Bolt (25 ans) reste le patron du sprint. Il est sans doute même le plus grand désormais. Dimanche, Bolt a fait du Bolt. Avant de s’installer dans les starts, il a mimé sa course à venir avec ses doigts, joué les DJ imaginaires, s’est massé le crane et, finalement, a décidé de se mettre en position. Tête baissée, il a patienté. Cette fois, pas de faux départ. L’Eclair n’a pas cherché à battre le starter et s’est élancé très moyennement (0 »165, 5e temps de réaction). Ce qu’il a compensé par sa foulée de géant. Les sept autres ont bien tenté de résister mais la locomotive jaune leur est passée devant. Irrésistiblement.

« Je n’ai pas pris le meilleur des départs de ma carrière, a-t-il reconnu après son triomphe londonien. Mon coach m’a dit avant la course: ‘ne te préoccupe pas du départ car là où tu es le meilleur, c’est sur la finLes gens peuvent dire ce qu’ils veulent, quand les grands championnats sont là, je réponds présent ». Cette fois, « les gens » ne peuvent plus dire grand chose. Enfin, si : bravo. Et ce n’est sans doute pas la dernière fois puisque le quadruple champion olympique est encore lice pour conserver ses titres pékinois acquis sur 200 mètres et 4×100 mètres. De Pékin à Londres, il n’y a pas si loin finalement.

Athlétisme: Bolt remporte le 200m, Lemaitre finit 3e

septembre 3, 2011

Le Jamaïcain Usain Bolt a remporté aujourd’hui la finale du 200 mètres des championnats du monde d’Athlétisme à Daegu en Corée du Sud. Il a parcourru la distance en 19″40.

L’Américain Walter Dix termine à la seconde place en 19″70.

Le Français Christophe Lemaitre termine à la 3e place en 19″80 et réalise ainsi un nouveau record de France. Après le perchiste Renaud Lavillenie et le fondeur Mahiedine Mekhissi, tous deux en bronze, Lemaitre apporte ainsi sa 3e médaille à la France.

Lefigaro.fr