Posts Tagged ‘Vin en canette’

Le vin en canette peut-il vaincre la réticence des Français ?

mai 8, 2021
Les Francais restent tres attaches a la bouteille de vin traditionnelle.
Les Français restent très attachés à la bouteille de vin traditionnelle.  © Julio PELAEZ / MAXPPP / PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/

Le vin en canette a connu une importante croissance ces dernières années à l’international. En France, les consommateurs restent réticents, explique BFM Business.

Il y a eu la révolution des bouchons synthétiques ou à vis qui ont parfois conquis même des domaines réputés. Mais peut-on imaginer que la France soit conquise par le vin en canette ? Sans même évoquer la question des avantages et inconvénients du produit, l’idée semble rebuter bien des Français, attachés à l’image traditionnelle et artisanale de l’alcool national. Mais en dehors de nos frontières, le produit connaît un indéniable succès.

Ainsi, aux Etats-Unis, le vin en canette a connu entre les printemps 2018 et 2019 une augmentation des ventes de l’ordre de 70 % pour atteindre quelque 80 millions de dollars, rapporte BFM Business. D’autres marchés comme le Canada, le Japon ou le Royaume-Uni connaissent également un engouement pour le vin en boîte. Mais la France comme l’Italie restent pour l’instant assez hermétiques au concept.

Goût intact et écologie

La canette a pourtant le vent en poupe lorsqu’il s’agit des autres boissons. Fin 2020, les professionnels du secteur tablaient sur une hausse de 20 % des ventes en un an. Mais le fruit de la vigne fait de la résistance. D’abord parce que la popularité des boîtes de métal 100 % recyclables est en partie due à la mauvaise réputation de la bouteille en plastique, qui concerne peu le vin. Mais la barrière reste avant tout culturelle, alors que les connaisseurs assurent que le contenant n’altère pas le goût.

« C’est un concept très compliqué à lancer en France parce qu’on est encore attaché au bouchon en liège et à la bouteille en verre. Ça n’a jamais vraiment percé. Ce sera le dernier marché à bien fonctionner. Mais je n’attends pas après le succès de la canette en France », a confié à la chaîne d’information Cédric Segal, patron de Winestar, précurseur français en la matière. Des producteurs français ont commencé à s’intéresser à ce nouveau mode de distribution, qui peut notamment séduire les personnes seules qui ne veulent pas laisser leur vin s’éventer. Mais la production de la start-up reste très largement destinée aux marchés étrangers.

Avec LePoint