Posts Tagged ‘voiture de location’

Espagne: un couple tué, probablement les deux Néerlandais disparus

mai 27, 2013

MADRID – Un homme et une femme retrouvés morts près de Murcie, dans le sud-est de l’Espagne, ont été tués et sont très probablement les deux Néerlandais disparus, l’ex-championne de volley-ball Ingrid Visser et son compagnon, a annoncé lundi la police.

Tous les signes extérieurs permettent de penser qu’il s’agit du couple disparu depuis le 13 mai mais la police, qui a interpellé trois personnes, attend encore les résultats d’analyses ADN pour le confirmer, a déclaré le chef de la police de Murcie, Cirilo Duran, lors d’une conférence de presse.

Ce qui est clair, c’est qu’il s’agit d’une mort violente, a ajouté le responsable policier, précisant que des analyses d’ADN destinées à confirmer l’identité des victimes étaient en cours à la demande d’un juge néerlandais.

Ingrid Visser, 35 ans, et son compagnon Lodewijk Severein, 57 ans, étaient portés disparus en Espagne depuis le 13 mai.

Leur voiture de location a été retrouvée le 22 mai.

Les corps ont été découverts dimanche soir, enterrés au milieu d’un verger.

Trois personnes, un Espagnol et deux Roumains, ont été arrêtées à Valence, dans l’est de l’Espagne, a indiqué le préfet de la région de Murcie, Joaquin Bascuñana.

Ingrid Visser a fait partie de la sélection néerlandaise de volley-ball, remportant avec elle les championnats d’Europe en 1995, et a également joué dans l’équipe de Murcie entre 2009 et 2011.

Romandie.com avec (©AFP / 27 mai 2013 19h17)

Cuba: décès du dissident Oswalda Paya, les proches demandent une enquête

juillet 23, 2012

Les proches du dissident cubain Oswaldo Paya ont demandé lundi l’ouverture d’une « enquête transparente » sur l’accident de voiture qui a coûté dimanche la vie du prix Sakharov 2002 des droits de l’homme du Parlement européen.

« Les circonstances de l’accident ne sont pas claires et toutes les hypothèses sont envisageables », affirme un courriel du Mouvement chrétien Libération (MLC), fondé par Oswaldo Paya en 1988, en demandant « à la junte militaire cubaine une enquête transparente ».

Une fille du dissident décédé a affirmé dans un enregistrement audio qu’il « ne s’agissait pas d’un accident ».

« Selon les informations que nous ont fait parvenir des gens qui voyageaient avec lui, il y avait une voiture qui a essayé de les faire sortir de la route, qui les a percutés à plusieurs reprises, nous pensons donc qu’il ne s’agit pas d’un accident, qu’on a essayé de lui faire du mal et qu’on l’a finalement tué », a affirmé Rosa Maria Paya, cité par le quotidien de Miami El Nuevo Herald.

« Ce qui s’est passé est de la responsabilité du gouvernement cubain », a pour sa part affirmé à l’AFP à Miami Omar Lopez Montenegro, de la Fondation nationale cubano-américaine (FNCA), en dénonçant « un accident provoqué ».

Le MCL, dans son message adressé à l’AFP et signé de son porte-parole Regis Iglesias, ancien prisonnier politique, appelle « tous les amis solidaires de la cause de la libération des Cubains à se tenir en alerte et à appuyer cette demande » d’une enquête sur les circonstances du décès d’Oswaldo Paya.

Selon les autorités cubaines, le dissident est décédé dans l’accident d’une voiture de location qui est sortie de la route et a heurté un arbre, dimanche en début d’après-midi à une vingtaine de kilomètres de Bayamo, dans le sud-est de l’île. Un militant du MCL a également trouvé la mort et deux autres occupants du véhicule, un Suédois et un Espagnol, ont été légèrement blessés.

La presse cubaine, qui n’évoque habituellement pas les activités des dissidents, a brièvement fait état lundi d’un « regrettable accident de la route » qui a causé la mort des « citoyens cubains Oswaldo Paya Sardiñas, habitant à La Havane, et Harold Cepero Escalante, originaire de Ciego de Avila », sans mentionner leurs actions politiques.

AFP