Eliminatoires de la Coupe du monde 2014 / Congo-Gabon: 1-0 : La victoire qui vint d’Angleterre !

Professionnel exemplaire, Christopher Samba (n°4) a changé le situation du tout au tout. Plongeant des milliers de spectateurs et télespectateurs dans la liesse.

Un but planté par un Congolais d’Angleterre, pour apprivoiser les Panthères du Gabon! Ainsi peut s’expliquer la courte, difficile, mais, néanmoins éclatante victoire du Congo sur le Gabon, samedi 23 mars 2013, au Stade Municipal de Pointe-Noire. Une victoire signée Christopher Samba (de Q.P.Rangers), auteur de l’unique but de la partie. Ce match comptait pour la troisième et dernière journée de la phase aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Grâce à cette victoire, le Congo a pris le large, dans le groupe E, et une sérieuse option pour le reste de la compétition.

 
Dieu, que ce fut, nerveusement, éprouvant. C’est en deuxième période seulement que la situation s’est décantée. Monté en attaque, comme il sait, souvent, le faire, parfois, avec ses clubs successifs, en Europe, Christopher Samba a amorti, du pied droit, le ballon transmis en cloche par Oscar Ewolo; l’a orienté sur son pied gauche et, de demi-volée, a frappé comme un sourd, et marqué, à la 61ème minute de jeu.
A partir de cet instant, les Diables-Rouges ont pris le match en main. Poussés par le public, ils ont retrouvé dans l’euphorie leurs marques. Notamment, au milieu de terrain, où Kamel Djabour a replacé des gars. La rentrée de Césaire Ngandzé  a  permis, quelque peu, aussi, aux Diables-Rouges de se déployer à fond, en pressant les Gabonais, pratiquement dans tous les compartiments.
Libérés, des milliers de spectateurs et de téléspectateurs l’ont été. Toute la première période fut, en effet, celle de l’angoisse. Un milieu de terrain inopérant, des attaquants mis sous le boisseau. Ils n’ont même pas mis à profit une belle opportunité, par Lys Mouithys, son coup de tête étant enrayé sur la ligne de but par le portier gabonais. La mi-temps est intervenue sur un score nul: 0-0.
Le doute s’est, ensuite, installé dans les cœurs. Dieu merci, ou, plutôt, Christopher Samba merci, les choses se sont passées autrement, en deuxième période de jeu.

Tous en communion avec les Diables-Rouges!
Désormais, le Congo a relégué tous ses rivaux du groupe E, Gabon, Burkina Faso et Niger, à six points. Plus de 15.000 spectateurs ont assisté à cette rencontre, malgré les tarifs prohibitifs du jour. Télé-Congo, pour la première fois après 1997 (match Congo-Afrique du Sud), a retransmis un match des Diables-Rouges seniors disputé à Pointe-Noire. De même, tout le public était habillé aux couleurs nationales. C’est cela la communion avec les Diables-Rouges.
Le match s’est disputé en présence de Firmin Ayessa, directeur de cabinet du Chef de l’Etat. Porteur, à l’occasion, du kola vivifiant de Denis Sassou Nguesso: 200 millions de francs Cfa. Il faut le faire.

Lasemaineafricaine.com par Guy-Saturnin MAHOUNGOU.

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :