Mali: 20 morts, 23 disparus dans un accident de pirogue sur le fleuve Niger

MOPTI (Mali) – Vingt personnes sont mortes dans l’accident d’une grande pirogue sur le fleuve Niger dans la nuit de vendredi à samedi dans le centre du Mali, et 23 autres étaient portées disparues samedi soir, selon des sources officielles maliennes.

L’information a été rapportée à l’AFP par le commandant Dramane Diallo, un responsable de la Protection civile malienne, puis confirmée par le gouverneur de la région de Mopti Ibrahima Hama Traoré à l’antenne de la télévision publique malienne ORTM samedi soir ainsi qu’à un journaliste de l’AFP à Mopti par le directeur adjoint de la Protection civile, le commandant Naman Keïta.

Une pinasse (grande pirogue) s’est brisée sur un bras du fleuve Niger dans la nuit de vendredi à samedi dans la région de Mopti, causant la mort de 20 personnes, et 23 autres personnes sont jusqu’à présent portées disparues, a dit le commandant Dramane Diallo.

Selon lui, l’accident est survenu à côté du village de Koubi (plus de 70 km au nord de la ville de Mopti) pour une cause encore indéterminée et il y a eu 210 rescapés, dont les déclarations ont permis d’établir le bilan des morts et disparus.

On ne sait pas encore pourquoi la pinasse s’est brisée (…), les enquêtes sont en cours. La pinasse s’est brisée par l’arrière, a ajouté le commandant Diallo, selon lequel la pirogue accidentée transportait également des marchandises.

Le commandant Naman Keïta a fait état du même bilan, en précisant que parmi les 20 corps récupérées, figuraient ceux de 15 enfants de moins de cinq ans.

On ignore le nombre de passagers qui se trouvaient à bord de la pinasse, les opérations de recherche ont été interrompues pour la nuit et reprendront dimanche matin, a-t-il indiqué.

Selon le gouverneur de Mopti, les opérations de secours ont été menées par les autorités maliennes avec l’aide de transporteurs fluviaux et des habitants de Koubi. C’est ce qui a permis de récupérer 20 corps, a dit M. Traoré sur l’ORTM.

Il est arrivé quelques rares fois des chavirements de pinasses avec un bilan de décès portant sur deux, trois personnes, mais les accidents de pinasses avec un tel bilan de morts et disparus toujours recherchés comme celui survenu à Koubi, c’est vraiment exceptionnel, a-t-il affirmé.

Il a évoqué des concertations très prochainement avec les transporteurs fluviaux et des dispositions pour réglementer la circulation fluviale et le chargement des embarcations, sans fournir de détails.

Les pinasses sont l’un des moyens de transport utilisés par une grande partie des populations du centre et du nord du Mali pour rallier les localités riveraines du fleuve Niger et de ses affluents.

Souvent équipées d’un moteur de camionnette, elles convoient parfois au-delà de cent passagers et des dizaines de tonnes de marchandises.

Long de 4.200 km de sa source en Guinée à son embouchure au Nigeria, le fleuve Niger traverse le Mali sur 1.750 km et relie les zones humides du sud de ce pays enclavé aux régions désertiques du Nord.

Romandie.com avec (©AFP / 13 octobre 2013 02h00)

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Mali: 20 morts, 23 disparus dans un accident de pirogue sur le fleuve Niger”

  1. Bouesso Says:

    Quelle tragédie ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :