Crash A320: des victimes originaires d’une quinzaine de pays

Paris – Les victimes du crash mardi de l’A320 de la compagnie allemande Germanwings dans les Alpes françaises sont originaires d’une quinzaine de pays, selon les autorités françaises.

Evoquant lors d’une rencontre avec la presse, les nationalités qui sont avérées, le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a rappelé que les principales ce sont l’Allemagne et l’Espagne.

Sur un bilan total de 150 morts, l’Allemagne et l’Espagne ont annoncé au moins 72 Allemands et au moins 49 Espagnols décédés.

Il y a des nationalités confirmées qui sont aussi l’Argentine, l’Australie, la Belgique, la Colombie, le Danemark, la Grande-Bretagne, Israël, le Japon, le Maroc, le Mexique et les Pays-Bas, a ajouté Laurent Fabius.

Un peu plus tôt, le Premier ministre français, Manuel Valls, avait aussi évoqué la présence parmi les victimes d’un Américain.

On n’a pas encore une liste absolument définitive mais c’est lié aux procédures des compagnies aériennes, a expliqué Laurent Fabius. Normalement c’est l’Etat de départ de la compagnie aérienne, là en l’occurrence c’était l’Espagne, qui doit donner ces renseignements mais il faut aussi faire des vérifications.

Il appartient à la compagnie Lufthansa et aux autorités espagnoles et allemandes de fournir, je l’espère le plus vite possible, l’ensemble de ces données, a confirmé Manuel Valls.

Romandie.com avec(©AFP / 25 mars 2015 12h48)

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Crash A320: des victimes originaires d’une quinzaine de pays”

  1. internationalinformant Says:

    A reblogué ceci sur The international informant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :