CAN 2015 : le Nigeria se relance contre un Congo maudit

 

Au terme d’un scénario incroyable, le Congo s’est incliné 2-0 face au Nigeria samedi à domicile lors de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015. Le deuxième but des champions d’Afrique élimine pratiquement les Diables Rouges qui n’avaient pourtant besoin que d’un point pour se qualifier.

A n’en plus douter, c’est une malédiction. Absent des phases finales de la CAN depuis 2000 (soit 14 ans), le Congo va sans doute devoir patienter deux années supplémentaires. « On va essayer de faire taire ce démon qui veut que le Congo s’essouffle au 5e match. C’est vraiment un rêve pour moi de qualifier l’équipe pour cette CAN« , confiait pourtant un Claude Le Roy plein d’espoir la veille de la rencontre.

Le sélectionneur congolais faisait référence aux éliminatoires de la Coupe du monde 2014 où le Congo, idéalement placé, s’était effondré lors des deux dernières journées. Malheureusement, l’histoire est en train de se répéter. Placé dans des conditions idéales par la victoire de l’Afrique du Sud contre le Soudan (2-1), le Congo n’avait besoin que d’un point samedi à Pointe Noire face au Nigeria pour se qualifier.

Une histoire de penalties

Mais les Diables Rouges ont cédé face à la pression, s’inclinant face aux champions d’Afrique (0-2). Le revenant Ike Uche a puni les locaux sur un penalty provoqué par un tacle du gardien Chancel Massa sur Emmanuel Emnike (59e). Une poignée de minutes plus tard, Thievy Bifouma, sur un penalty consécutif à une main d’Oboabona, a eu l’occasion de ramener le billet pour la CAN au Congo mais le héros du match aller a vu sa frappe détournée par Vincent Enyeama (65e). Ce raté additionné aux deux occasions manquées par Fodé Doré avant la pause peut laisser beaucoup de regrets aux hommes de Claude Le Roy, même si Ahmed Musa aurait aussi pu tuer le match en contre après le penalty raté.

Mais alors qu’une défaite 1-0 n’était pas rédhibitoire pour la qualification (puisqu’elle maintenait les Diagles Rouges devant le champion d’Afrique au nombre de buts marqués à l’extérieur dans les confrontations directes), la malédiction qui poursuit le Congo a encore frappé dans les dernières minutes de la rencontre. Tout part d’un coup-franc congolais qui n’est pas loin de faire mouche, mais une fois encore impérial, Enyeama sort un arrêt d’exception. Sur le contre, Aaron Samuel, entré en jeu, crucifie les Congolais en inscrivant le but du 2-0 (91e).

Fin de match gâchée

Écœurés par ce scénario, une partie des supporters locaux a alors lancé des projectiles sur le terrain, entraînant une fin de match en eau de boudin. Déjà dans le viseur de la CAF pour des débordements lors des matches précédant, le Congo pourrait être sanctionné.

Mais l’essentiel est ailleurs : avec cette défaite 2-0, les hommes de Claude Le Roy sont dépassés par le Nigeria (à la différence de buts lors des confrontations directes). Ils n’ont plus leur destin en mains et doivent espérer un miracle pour se qualifier. Mercredi, au Soudan, ils devront faire mieux que le Nigeria qui affrontera simultanément l’Afrique du Sud (peu importe la différence de buts, seul le nombre de points comptera), en espérant que les Super Eagles ne gagnent pas…

Afrik.sport.com

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :